Bannière Salon Beige

Partager cet article

Cathophobie / France : Laïcité à la française

Crèche interdite : le Conseil général de Vendée fait appel

Le communiqué de Bruno Retailleau :   Vendée2

"Ce Vendredi 12 décembre, la commission permanente du Conseil Général a décidé officiellement de faire appel du jugement du Tribunal Administratif de Nantes, interdisant la crèche de l'Hotel du Département.

Cet appel doit permettre d'obtenir un sursis à exécution de cette décision et l'annulation du jugement.

Le Conseil Général considère en effet qu'il n'a absolument pas contrevenu au principe de laïcité, car la crèche fait partie depuis des siècles des traditions populaires et de l'imaginaire des Français. C'est ce que pensent aussi les très nombreux Français, croyants ou non, qui ont manifesté leur soutien par courrier, téléphone, sur les réseaux sociaux ou dans les médias.

Le débat qui agite notre pays depuis dix jours montre d'ailleurs à quel point le laïcisme intégriste pervertit l'esprit de la laïcité à la française. La laïcité a été inventée pour assurer la concorde entre les Français, pas pour les diviser dans des querelles d'un autre temps.

C'est pourquoi le Conseil général ira jusqu'au bout et utilisera tous les recours juridiques possibles, y compris devant la Cour Européenne des Droits de l'Homme s'il le faut."

Le Salon Beige est visité chaque jour par plusieurs dizaines de milliers personnes qui veulent participer au combat contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme.

Je ne souhaite pas que le Salon Beige devienne une galerie commerciale avec des publicités voyantes, mais au contraire qu’il reste un outil de combat culturel.

Le Salon Beige est un lieu où chacun trouve les informations et les argumentaires dont il a besoin pour sa réflexion personnelle. C’est un lieu gratuit et une bibliothèque de référence vivante.

Si chaque personne lisant ce message donnait, notre levée de fonds serait achevée en une heure.

Aujourd’hui, je vous remercie de faire un don de 5€, 20€, 50€ ou de tout autre montant à votre portée, afin que le Salon Beige puisse poursuivre son combat.

Merci,

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

16 commentaires

  1. J’attendais cette décision depuis plusieurs jours !
    Bravo ! ONLR !

  2. La Seule, la vraie laïcité n’est pas un rejet de la Foi Catholique, au contraire, elle est le bras droit de l’Eglise qu’elle protège pour que les gens puissent vivre en paix, selon la parole du Christ :
    Rendez à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu
    César c’est le Civil, et non pas l’anti Catholicisme forcené d’une bande de fous furieux.

  3. La laïcité inventée pour assurer la concorde entre les Français… N’importe quoi ! La Cour Européenne des Droits de l’Homme… N’importe quoi !

  4. Très bien mais la crèche est-elle toujours là ou a-t-elle été démontée?
    [Elle a été retirée.
    L.T.]

  5. Bof…des mots, encore des mots, toujours des mots,comme pour la reconnaissance du génocide, là aussi, encore des mots et hop plus rien. Villiers lui, n’aurait pas cédé.
    [J’en profite pour signaler aux lecteurs qu’on dit “Villiers” et non “De Villiers” quand le prénom est omis.
    Un petit cours ici sur le maintien ou non de la particule :
    http://monsu.desiderio.free.fr/curiosites/particule.html
    L.T.]

  6. génial ! trop top ! un vrai combat s’annonce, qui va marquer encore une nouvelle fois, les pages de l’histoire de la construction européenne!!!! yes !!!!

  7. Nous sommes bien là face à l’illustration du totalitarisme rampant dans lequel nous vivons, être obligé d’avoir recours à la Cour Européenne des Droits de l’Homme, pour revendiquer les droits de Dieu et de ses enfants est plus que significatif, les dhimmis de la république et de la Franc-maçonnerie ne sont pas encore réveillés.

  8. Ils auraient dû résister. Philippe de Villiers l’aurait fait.

  9. Coût des avocats du CG pour la procédure d’appel : 108 000 € !! (Maître Varaut) Ca fait beaucoup pour le contribuable Vendéen, vous ne trouvez-pas ?
    [J’ai plutôt lu que c’était le PS qui évaluait la procédure à ce prix-là tandis que le Conseil général parle de 9 000 €
    http://www.ouest-france.fr/creche-de-noel-une-procedure-108-000-eu-pour-la-vendee-3047994
    L.T.]

  10. C’est bien…
    Le problème de M. Retailleau, c’est que d’autres, dans les mêmes circonstances, ont montré un peu plus de… courage.
    Visiblement la réaction des Français montre qu’ils en ont également davantage.
    Décidément, on vérifie encore une fois que la véritable richesse de la France, ce sont les Français. “Peuple de lions, gouvernés par des ânes” appréciaient les responsables ennemis durant la grande guerre. Comme ces simples paysans et artisans vendéens qui font fuir les “Mayençais” sur lesquels s’étaient brisées les armées prussiennes (‘Petite histoire des guerres de Vendée’, Henri Servien)

  11. Je crains qu’en raison de l’encombrement (probablement réel) des services, l’appel n’ait lieu qu’en 2015.
    Les administrés auront donc bel et bien été privés de crèche pour Noël 2014.
    Il y aura lieu de faire savoir à grand renfort de gazouillis et de pages dédiés que l’athéisme d’état avait largement outrepassé l’acceptable, et qu’il y a lieu de s’en souvenir dans la paix de l’isoloir: 2015, deux élections.

  12. Pauvre petit Retailleau. Il se repent d’avoir enlevé sa petite crèche, allons on lui pardonne, on ne peut pas avoir toujours tous les courages et il n’a pas deviné que ça allait faire du bruit, ce n’est qu’un pauvre petit homme.
    C’est Noël on s’amuse bien quand même avec ces histoires de crèches, voilà qui met en pièce la morosité actuelle.

  13. L’appel des décisions des juridictions administratives n’a pas d’effet suspensif. Cependant, une partie peut demander que le jugement soit suspendu (Art. R.811-14 à R.811-19 du CJA).
    Cette disposition s’applique-t-elle en l’occurrence, le Conseil Général de Vendée pouvait-il demander la suspension et donc remettre la crèche en place ?

  14. Pourquoi, en attendant le “verdict”, ne pas la réinstaller, ou, si cela avait un coût, afficher un immense poster représentant une Nativité par un grand peintre (il n’en manque pas).

  15. Il ne fallait pas démonter cette crèche… Il n’y avait pas mort d’homme, c’est une faute politique et un manque de courage.

  16. Pourquoi ne pas la réinstaller? Que risquerait le CG? Une grosse amende?
    Pfff, quel manque de courage.
    Mais personne ne songe à rappeler que Retailleau est le président du groupe UMP au Sénat, Sénat où l’emprise franc-maçonne est très très forte!

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services