Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

COVID et Marseille : les intox de Monsieur Castex (mise à jour au 13 octobre)

COVID et Marseille : les intox de Monsieur Castex (mise à jour au 13 octobre)

Les lecteurs du Salon beige savent que M.Castex est un menteur. Dans un tweet sur son compte officiel, en date du 24 septembre, il a fait la prévision d’une croissance catastrophique des lits en réanimation occupés par les malades du Covid dans le département des Bouches-du-Rhône. Ces prévisions partaient d’un état réel au 22 septembre de 200 lits déjà occupés.

 

Or, à cette date, le chiffre (officiel du gouvernement français donc celui de M.Castex) était de 118 !

La qualité des prévisions de M.Castex était, quant à elle, aussi mauvaise : 269 lits en réanimation Covid prévus au 29 septembre (toujours pour le département 13) pour un réalisé de 122 ; et enfin au 6 octobre, le prévu-Castex était de 375, pour un réel constaté de 135.

Le jalon suivant sur la courbe était positionné au 13 octobre. Au 13 octobre, M.Castex anticipait 500 lits de réanimation occupés par les malades du Covid dans les Bouches-du-Rhône. Le chiffre réel est de : 146.

Voilà un petit tableau de synthèse :

Et puis, pour continuer à essayer de comprendre l’hystérie française, vous connaissez sans doute le Docteur Karine Lacombe, qui intervient beaucoup sur les plateaux télévisés. Elle est chef de service des maladies infectieuses à l’hôpital Saint-Antoine à Paris. Elle est aussi l’une des figures médicales s’étant le plus directement opposées à l’usage de l’hydroxychloroquine.

Sur son compte Twitter , dès le 5 septembre le Docteur Lacombe a retweeté un tweet (dont l’auteur nous est totalement inconnu) qui alertait sur des

« places en réanimation covid quasi pleines dans quasiment tous les gros hôpitaux de Marseille… »

Vous voulez certainement savoir combien de lits de réanimation étaient occupés par les malades Covid le 5 septembre 2020 ? Dans tout le département des Bouches-du-Rhône : 52…

Par bonheur, le professeur Salomon est toujours directeur général de la Santé et  M.O.Véran toujours ministre de la Santé. Ca rassure…

Partager cet article

5 commentaires

  1. Je m’étonne que l’on puisse encore s’étonner de cet empilement de mensonges.
    C’est déjà le mensonge institutionnalisé qui a permis à JUPITER de réaliser le hold-up électoral de mai 2017 avec la complicité active de tous les médias mainstream.
    Depuis 41 mois, la liste des mensonges et des tromperies gouvernementales et parlementaires constitue un volume plus épais que l’intégralité des Rougon-Macquart.
    Quand à l’écart séparant les discours des actes, la distance séparant la Terre de la première exoplanète est une aimable broutille…

  2. Bonjour,
    Votre série d’articles détaillant les écarts entre le tweet du 1er ministre et les chiffres publiés par les services de l’État me semble révélateur. J’ai quelques remarques à effectuer qui se veulent constructives et objectives:
    – la date de publication de ce tweet est le 24 septembre. Le graphe présenté sur ce tweet montre une barre verticale intitulé “aujourd’hui”. En regardant précisément ce graphe, que l’estimation de 200 hospitalisations en réanimation est au 24 septembre et non au 22 septembre.
    – A la date de publication, les chiffres “officiels” étaient disponibles jusqu’au 23 septembre. Monsieur Castex pouvait présenter des chiffres “réels” entre le 1er et le 23 septembre.
    Vous trouverez ici un graphe présentant la courbe du tweet du premier ministre et celle obtenues avec les chiffres des services de l’État.

  3. Le dernier tweet n’est pas forcément contradictoire avec les 52 cas COVID en réa ! Il n’y a pas que des COVID en réa, loin de là ! En temps normal les réa sont déjà à flux tendu faute de moyen, il n’y a pas besoin de grand chose pour les faire déborder !

    • A la date du 13 octobre, la moitié des lits de réa est occupée par des patients du Covid (APHM). Hors, en effet, les lits de réa sont déjà en nombre très limités. Bref le seuil des difficultés est déjà franchi.
      Ajoutons que pour le seul hôpital de la Timone, 3 (4?) médecins urgentistes sur 30 sont hors service pour cause d’atteinte par le Covid.

      Alors les mensonges du gouvernement sont une chose, mais la réalité devient critique.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]