Bannière Salon Beige

Partager cet article

Institutions internationales

Covid : Biden élu, le miracle va se produire, grâce à l’OMS

Covid : Biden élu, le miracle va se produire, grâce à l’OMS

Jeanne Smits souligne la nouvelle consigne de l’OMS, qui tombe à pic pour Joe Biden :

L’Organisation mondiale de la santé a modifié mercredi, une heure à peine après l’inauguration de Joe Biden, le protocole des tests COVID-19, mettant en garde contre les faiblesses des tests PCR. Il y a fort à parier, si ces nouvelles directives sont respectées, qu’on assistera à une forte réduction du nombre de cas positifs.

L’OMS a publié ses nouvelles orientations relatives au test d’amplification en chaîne par polymérase (PCR), largement utilisé dans le monde entier pour dépister les « cas » de COVID-19 et pour justifier la mise en place de restrictions sanitaires, dans une brève note d’information.  Celle-ci fait référence à un livret d’instructions pour le test COVID, publié en septembre 2020. L’OMS juge donc que « les résultats faiblement positifs doivent être interprétés avec prudence ».

Patatras ! L’avis met notamment en garde contre le fait de diagnostiquer une personne comme étant porteuse du virus, simplement parce qu’elle est séropositive, si elle ne présente pas de symptômes de COVID-19 – ceux-ci doivent faire partie du processus de vérification. Il signale également le risque de plus en plus élevé de faux positifs à mesure que l’épidémie circule… moins :

« L’OMS rappelle aux utilisateurs de DIV [diagnostic in vitro basé sur la méthode PCR] que la prévalence d’une maladie altère la valeur prédictive des résultats de test ; à mesure que la prévalence diminue, le risque de faux positifs augmente. Cela signifie que la probabilité qu’une personne ayant obtenu un résultat positif (SARS-CoV-2 détecté) soit réellement infectée par le SARS-CoV-2 diminue à mesure que la prévalence augmente, quelle que soit la spécificité déclarée du test. »

[Lire la suite]

De là à penser que l’hystérie collective organisée autour du Covid avait notamment pour but d’empêcher la réélection de Donald Trump, il y a un pas qui vous fait entrer dans le club des complotistes…

Partager cet article

17 commentaires

  1. C’est ce que j’avais mis dans mon post :
    Aplanos 22 janvier 2021, 16 h 17 min

    Tests Covid : quelques heures après l’effraction de Bidon au Capitole, l’OMS vient de reconnaître que les tests PCR n’ont pas grande valeur ! Et qu’il convient de faire un contre-test et de prendre en considération les symptômes réels !
    Tout ceci a un but évident : faire constater que depuis l’arrivée de Bidon au pouvoir, l’épidémie est maîtrisée (par changement de thermomètre).
    Mais on peut aussi rêver : les militaires au pouvoir aux USA ont peut-être signifié au Directeur de l’OMS que s’il ne changeait pas, il irait à Guantanamo ?

    • Tous les examens médicaux ont des faux positifs et des faux négatifs. Il suffit de connaître les taux d’erreur pour connaître le sensibilité et la spécificité du test. On a l’impression que les gens sans formation médicale découvrent l’eau tiède ! Si on découvre un test plus fiable il remplace le précédent. Après cela effectivement on peut jouer sur le timing, comme le vaccin qui est sorti du chapeau le lendemain de l’élection de Biden !

  2. Voyez le côté positif. ON VA PARTIR AU SKI !!

  3. C’est marrant il n’y a que nos bourriques du gvt pour nous gorger de cas positifs; Il est grand temps de dégager ces incompétents ou incapables ou voyous comme on veut

  4. Au printemps, le Professeur Raoult avait expliqué qu’au delà de 35 cycles d’amplification, les tests PCR n’ont plus de valeur réelle. Pour rappel, chaque cycle double la concentration des éléments trouvés. En Allemagne, le règle impose 25 cycles à tous les laboratoires. En France, les laboratoires ont toute liberté de fixer ce nombre qui, dans les bilans d’analyse, n’est jamais indiqué. Certains atteignent ou dépassent 50 cycles. Ceci n’est pas un doublement par rapport à 25 cycles, mais son élévation au carré.
    En diffusant sa recommandation, l’OMS, sous forte influence de la Chine, offre ainsi un magnifique cadeau de bienvenue à Joe Robinet Bidon.
    Si les autorités françaises consentent à appliquer cette recommandation (contrairement à celle qui a conclu à l’inutilité des masques dans la rue), le nombre de cas positifs baisserait immédiatement dans des proportions importantes.
    Le seul problème : le taux de contamination étant le pilier des mesures toujours plus coercitives imposées au pays, JUPITER et sa camarilla seraient obligés de trouver un nouvel artifice toit aussi frelaté…

  5. Cela fait au moins 8 mois qu’on le répète le test PCR n’est pas fait pour faire un diagnostic, comme le précisait d’ailleurs de manière très claire l’inventeur de la technique !

    Il n’est pas spécifique et détecte un peu tout les coronavirus et d’autre part plus on fait de cycles et plus on détecte n’importe quoi. Les faux positifs grimpent donc de façon exponentielle.

    Le nombre de cycle doit donc être limité (ce qui n’est pas le cas actuellement) et le résultat ne peut être interprété que dans le cadre du diagnostic d’un médecin vis à vis d’un patient présentant des symptômes.

    Même un enfant en bas âge peu comprendre cela, alors il reste à expliquer pourquoi personne ne semble le comprendre au niveau des soi-disant « élites » depuis des mois…

  6. A présent que les laboratoires ont été informés, l’OMS a retiré courant la nuit dernière le message qu’il avait diffusé.
    Les laboratoires vont à présent pouvoir affirmer que le vaccin est plus efficace que prévu vu la réduction rapide de CAS (déjà des baisse spectaculaires de 20% observés).
    https://www.thailandmedical.news/news/covid-19-news-pharma-money-changing-course-of-covid-19-and-enhances-vaccine-efficacy%E2%80%99as-who-suddenly-warns-of-false-positives-of-covid-tests

    Les laboratoires ont massivement financé la campagne de Bide:
    https://www.opensecrets.org/2020-presidential-race/industry-totals?highlight=y&ind=H04&src=a
    « a site run by the Center for Responsive Politics, which tracks political donations »

  7. Et je pense toujours que des tests PCR effectués sur 1000 écouvillons neufs (non introduits dans des nez) donneraient des résultats très surprenants ! Quel scientifique osera s’y mettre ?

  8. Une vingtaine de cas autour de moi, une migraine pendant 48 h, légère fatigue, même pas de fièvre et c’est reparti ! On va reconfiner pour ça ??? Ils sont complètement maboules dans ce gouvernement. Il est temps qu’on descende tous dans la rue, et non masqués !

  9. A propos des États-Unis, l’archevêque de San Francisco a remis Pelosi à sa place après qu’elle eut dénigré les opposants pro-vie à Biden en disant qu’ils détruiraient la démocratie… Il a rappelé qu’elle ne peut pas s’exprimer au nom des catholiques, et qu’elle est en contradiction avec le message de l’Église.
    https://www.foxnews.com/politics/sf-archbishop-pelosi-does-not-speak-for-the-catholic-church

    Pelosi (qui avait déjà dit en 2009 que le contrôle des naissances était bon pour l’économie) se présente comme catholique pratiquante et disait prier pour le méchant Donald…

    • C’est Mme Pelosi qui détruit la démocratie dans toutes ses actions !
      Elle est responsable du déclenchement des évènements au Capitole par les antifas et hurle à la sédition contre les proTrump…
      Elle est responsable des 2000 soldats du capitole qui ont été incapables de protéger le Capitole contre quelques centaine d’assaillants… Alors que Mme Pelosi touche 460 millions de dollars pour entretenir cette armée qui ne sert qu’à protéger le Capitole…
      Et après elle fait une procédure en destitution de Trump…

      Il serait temps de la trainer devant un tribunal et de la passer sur la chaise électrique avant qu’elle ne décède naturellement !

      • En effet, le chef de la police du Capitole a dit que les chefs des deux chambres ont refusé de demander l’assistance préventive de la garde nationale… Même The Atlantic, de gauche, dit que l’inaction de la police était délibérée ! Mais on a le prétexte pour cette procédure d’impeachment…

  10. Bonsoir

    Il y a une contradiction dans la citation de l’OMS en gras. La première phrase indique que le risque de faux positifs augmente quand la prévalence diminue. La deuxième dit que la probabilité que le test positif soit réellement positif diminue quand la prévalence augmente, ce qui signifie donc que la probabilité que le test soit un faux positif augmente quand la prévalence augmente. Est-ce l’auteur de l’article qui s’est trompé en recopiant ou est-ce l’OMS qui ne vérifie pas ce qu’elle écrit?

    Laurent

Publier une réponse