Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

Courant pour une écologie humaine, qu’est-ce que c’est ?

Le Courant pour une écologie humaine organise ses premières Assises les 6 et 7 décembre. "La révolution de la bienveillance" changera le monde par nos initiatives. Tugdual Derville explique :

 

Vous souhaitez que votre patrimoine serve à défendre vos convictions, plutôt qu'être dilapidé par un Etat prédateur et dispendieux ?

Savez-vous que le Salon beige est habilité à recevoir des legs ?

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

6 commentaires

  1. “Ecologie” …
    Pourquoi avoir choisi un terme accaparé et galvaudé par la gauche ? Cela manque terriblement de crédibilité. [Justement parce que ce terme a été accaparé, galvaudé, dévoyé par la gauche, il est temps de lui rendre ses lettres de noblesse en se le réappropriant dans son juste sens. L’écologie, c’est littéralement “la science de la maison”, ce qui signifie que cette science à laquelle on appose l’adjectif “humaine” a pour objet l’humain dans son environnement, la famille, et la famille élargie, la nation. Prendre soin de chaque personne en tenant compte de ce qu’elle est et ce qu’elle vit, et plus particulièrement des plus faibles comme l’embryon, la personne handicapée, ou la personne âgée, voilà de la vraie écologie, qui n’a rien à voir avec celle de Cécile Duflot. Quant à la “bien-veillance”, c’est l’art de veiller à mettre en valeur le bien qui existe en chaque personne, veiller à ce que chacun ait sa place dans cette société devenue terriblement individualiste et paradoxalement si collectiviste, veiller au bien contre le mal; c’est finalement à la portée de chacun à condition d’y prêter attention. Au sens catholique, c’est l’amour de Dieu à travers le prochain, la charité, quoi. Vous me direz qu’on enfonce ici des portes ouvertes, et qu’on redécouvre des notions développées depuis toujours par l’Eglise catholique, mais au fond, est-ce un mal ? Pour ma part, je trouve cette initiative très intéressante ! Bonne journée. MB]

  2. Je ne sais pas si cette musique pseudo-hard-rock est adaptée à un message portant sur l’écologie humaine. Comme un doute.

  3. La “maison”, le “foyer”, la famille, oui, mais surtout pas la réduction écolâtrique à la “niche écologique” dans le sein de “mère-Gaïa”, où les seuls péchés connu sont les pollution chimiques!
    L’écolâtrie nous ramène à l’état de nature et “au moins pire” au rousseauisme débile et débilitant.
    L’écologie humaine, elle, doit être une école du dépassement de l’état de nature (le mariage, sacralisé et pérenne, en est un parfait exemple.)

  4. La prochaine encyclique sur l’écologie (première du Pape François) va sans doute poser les bases d’une réappropriation de ce terme dans nos milieux. Deo gratias !

  5. L’écologie humaine remplace la loi naturelle et les dix commandements ? [Non, elle les met en oeuvre. MB]

  6. Marion maréchal le Pen au micro sur France inter avec Léa Salamé : elle en a ras le bol de la complaisance de la manif pour tous avec l’ump :
    lien : http://marionlepen.fr/marion-marechal-pen-france-inter-au-micro-lea-salame/

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services

Allons-nous laisser la culture de mort triompher ?

JAMAIS

Aidez le Salon beige à préparer les prochains combats pour la loi de bioéthique