Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Coupures d’électricité : merci Macron

Coupures d’électricité : merci Macron

2018:

2022 :

Interrogé ce vendredi dans la Matinale de CNEWS sur le projet de plan de sobriété énergétique voulu par Emmanuel Macron, Stanislas Guérini, ministre de la Transformation et de la Fonction Publiques, n’a pas exclu des coupures de gaz et d’électricité cet hiver en France.

Partager cet article

17 commentaires

  1. Il est ministre de la transformation et de la fonction publique, que connaît-il des questions énergétiques? La transformation qu’il gère n’est-elle pas plutôt l’accroissement de notre asservissement par la propagation de la peur? Résistons de toutes nos forces, ne le laissons pas faire!

  2. LE PROBLÈME :
    Il est vrai que l’on ne peut pas non plus prolonger éternellement des centrales construites pour durer 35 ans et qui pour certaines les ont déjà bien dépassés.
    Les flux neutroniques du cœur créent des faiblesses dans les soudures des canalisations reliés à la cuve centrale où a lieu la réaction de fission. Ces faiblesses s’amplifient avec le temps, entre autres lors des cycles thermiques de refroidissement réchauffement quand on éteint le cœur pour renouveler les barres de combustible.
    Donc à moins de vouloir avoir des Tchernobyl en France, il faudra bien à un moment, pas lointain, fermer la majorité des centrales nucléaires.
    À cela s’ajoute le problème des déchets de longue durée, qui seront toxiques et mortellement dangereux pendant des millénaires, et pour lesquels nous n’avons toujours pas de solution acceptable.
    Une grosse saloperie bien égoïste de notre part pour les générations qui vont suivre !

    LES SOLUTIONS :
    1°) développer les énergies renouvelables de manière intelligente.
    Ce n’est pas le cas actuellement, ou seulement partiellement.

    Il faut :
    – Mettre les panneaux solaires sur les toits des bâtiments existants (usines, centres commerciaux, maisons modernes,…), pas sur des terres fertiles.
    – Faire des éoliennes de taille raisonnable là où il y a du vent.
    (pas plus laid qu’une zone commerciale, ou une ligne THT)
    – Re-habiliter les barrages de pompage-turbinage laissés à l’abandon depuis quelques années parce que “pas assez rentables” (mais rentables quand même). Merci à nos élites énarques.
    – Imiter nos anciens qui installaient un moulin en moyenne tout les 2 km. Les roues à aubes ne tuent pas les poissons et sont plus rentables que les turbines pour les petites puissances de quelques dizaines ou centaines de kW.
    – Réserver les groupes diesel-électrique aux hôpitaux.
    – habiter à portée de vélo de son lieu de travail.
    – renvoyer dans leurs pays du Sud où il n’y a pas besoin de chauffage et ou ils consommeront cent foit moins d’énergie, les peuples qui sont chez nous et qui ne nous aiment pas.
    – Quitter l’illusion magique de notre époque et la logique du ce que je veux quand je veux. S’adapter et consommer quand la nature nous offre.

    Et ne plus dépendre de dictatures étrangères pour l’essentiel de notre ressource en énergie.

    • Haizkolari, toutes ces solutions ne SERVENT STRICTEMENT A RIEN si ce ne sont pas d’abord les chinois, les nord-américains, les indiens, les sud américains, les européens et les africains puis les colonies lunaire et martienne qui commencent à les intégrer. Pour le reste de la population, on verra plus tard. Pouvez-vous le leur dire, merci par avance.

  3. Un lien essentiel pour comprendre le scandale des hausses spéculative du prix de l’électricité pour les particuliers.
    [Hausse de l’électricité +44,5%] : Comment la concurrence a fait exploser les factures !
    https://www.youtube.com/watch?v=ZXHDJkxWrfk

    Trouble Fait

    Face à l’envoler des prix de l’électricité, Bruno le maire et Barbara Pompili sont intervenu pour limiter cette hausse à 4%, afin de protéger le pouvoir d’achat des Français des conséquences de leur politique. Creusant au passage un trou de 16 milliard d’euro dans les caisses de l’état et d’EDF, mais ce n’est pas chers, c’est l’état qui paye !

  4. Pour paraphraser Louis de Funès dans “La folie des grandeurs”, il est ministre, il ne sait rien faire !

  5. Macron, c’est le président-catastrophes ! Avec lui, on n’en manque pas une, mais il y a 20 millions d’imbéciles qui en redemandent !…

  6. Habiter à portée de vélo de son lieu de travail, vous habitez où? Ne raisonnez pas comme les pastèques, venez dans nos régions et cette idée saugrenue vous la rangerez au placard des oubliettes. Ce genre d’idée était valable il y a 50 ou 60 ans quand l’état n’était pas ventripotant et ne galopait pas après toutes les taxes diverses et variées que seuls des imbéciles sortant de l’ENA sont capables d’inventer.
    Je pense que la première réforme à faire c’est de virer tous ces incapables qui sont aux manettes partout et qui gangrènent le pays.On n’a plus besoin de ces irresponsables qui se reproduisent comme des lapins et étranglent le peuple. Et revenir au bon sens. Pour ce qui est du recyclage des déchets nucléaires on sait faire c’est d’ailleurs une technologie française mais qu’on préfère vendre enfin nos zélites aux autres et on aurait des centrales nucléaires à peu près propres si nos pastèques green peace et des meilleurs n’étaient pas sponsorisés par les géants américains du pétrole mais chut il ne faut pas le dire. Et voilà avec le poudré comment tout part à veau-l’eau et il y a encore des idiots utiles qui votent pour ce guignol, il devrait aller faire du théâtre avec son copain Zélensky , c’est là qu’il serait le plus dans son rôle. En tout cas ça m’étonnerait que le poudré et sa greluche manquent d’électricité cet hiver, c’est réservé aux sans dents, à ceux qui ne sont rien, aux analphabètes, mais la pourriture mondialiste de notre pays continuera à se gaver et dépensera à tour de bras l’argent qu’elle est incapable de gagner

    • On sait recycler une partie du combustible des centrales nucléaire, mais pas éliminer les déchets, ou alors vous avez des informations intéressantes.
      Par quel procédé voulez vous ÉLIMINER les déchets non fissibles de longue durée ?
      Racontez.

    • Et pour ce qui est d’aller à mon travail en vélo, dans une région avec quelques pentes, croyez-moi je l’ai fait pendant des années.
      Je parle de ce que je connais et que j’ai testé.
      Effectivement, il y a 50 ou 60 ans c’était plus commun.
      Mais j’ai connu des villes allemandes ou scandinaves tout à fait modernes où le vélo est d’usage fréquent.
      On peut repprocher beaucoup de choses au maire de Grenoble, et je ne suis pas un de ses fans du tout, mais il m’a été souvent témoigné de l’usage très fréquent du vélo dans cette ville grâce à des équipements adaptés.
      L’idée que tout le monde puisse rouler en voiture est une mauvaise idée, qui commence à se heurter au mur de la réalité, aux limites de ressources énergétiques limités. (Même l’uranium facielement exploitable en a pour 80 ans maximum).
      Et une courte recherche sur mon pseudo vous apprendrait que je sais ce qu’est vivre à la campagne dans un pays avec des pentes.

  7. une idée qu’elle est bonne faire payer aux pastèques la gabegie énergétique liée à leurs idioties et à leur cerveau étriqué

  8. LE MAIRE a promis la ruine de la Russie : on ne lui achètera pas de gaz , comme cela les Gaulois pourront geler citoyennement et feront triompher les valeurs de la République .
    il a trouvé une solution pour les Gaulois: aller en salle de sport.

  9. Les solutions sont pourtant simples en ce qui concerne la France, ce sont les français qui polluent, il faut donc :

    Diminuer le nombre de naissances en encourageant la mode LGBT…, la stérilisation et l’avortement et taxer dès le deuxième enfant,
    Encourager l’euthanasie,
    Bien contrôler nos frontières

    Ainsi, avec une population qui passerait de quelque 70 millions à moins de 20 millions, la France polluerait beaucoup moins.

    Pour ceux qui risquent d’avaler de travers leur petit déjeuner, je précise que je ne pense pas un mot de ce que j’écris, sauf pour la surveillance des frontières, bien sûr !

  10. Quand le gouvernement ou Mmacron “exclent” ce n’est pas sur (exemple le pass vaccinal) ; quand ils “n’eclent pas” cela veut dire que c’est sur !!

  11. Le général De Gaulle avait pour ligne de promouvoir l’indépendance énergétique de la France, à cet effet il avait choisi les technologies nucléaires.
    Avec le temps , il est sûr qu’il n’aurait pas changé un ïota de sa ligne politique sans pour autant ne pas assouplir et adapter ses choix technologiques.
    Le libéralisme qui a succédé à l’ère gaulliste s’est évertué à privatiser les fleurons de la technologie française pour aboutir aujourd’hui à un gouvernement qui se prétend visionnaire bientôt dans le noir , à fortiori faute de matières énergétiques et surtout faute de neurones.

Publier une réponse