Bannière Salon Beige

Partager cet article

Pays : Pologne

Coup de théâtre en Pologne

Kaczynski_1 Le premier ministre Kazimierz Marcinkiewicz a annoncé sa démission vendredi soir. En début de soirée, Droit et Justice (PiS), le parti au pouvoir des frères Kaczynski a publié un très bref communiqué. "Le comité politique de PiS a recommandé à l’unanimité au poste de Premier ministre Jaroslaw Kaczynski", c’est-à-dire le frère jumeau du président.

Les médias enragent. Marcinkiewicz a récemment nommé aux finances son conseiller économique Pawel Wojciechowski, inconnu des Kaczynski, à la place de la libérale Zyta Gilowska, démissionnaire. Et jeudi soir, le premier ministre a eu un tête à tête avec le libéral Donald Tusk, le chef du principal parti d’opposition, la Plateforme civique (PO). 2 actes qui n’ont pas plu au président (photo).

Michel Janva

Partager cet article

12 commentaires

  1. La Pologne sera-t-elle notre dernier rempart contre la putréfaction de l’Occident, comme jadis l’Empire des Habsbourg contre les Ottomans?

  2. Vive la Pologne libre !

  3. J’espere que la politique de la Pologne n’est pas un “remake” des marx brothers.

  4. Un nouveau gouvernement polonais qui commence déjà, à peine nommé, par une promesse électorale non tenue : que les deux frères jumeaux, Lech et Jaroslaw Kaczynski n’occupent pas simultanément les postes de Président de la République et de Premier Ministre…
    Et alors me direz-vous ? Et bien c’est très simple : j’imagine déjà l’expression sur les visages des lecteurs du Salon Beige si jamais Ségolène Royal, élue Présidente de la République, nommait son compagnon, François Hollande, Premier Ministre après la démission d’un éphémère nouveau gouvernement socialiste, ce, encore plus, si elle avait fortement soutenu le contraire durant toute la campagne…
    Max

  5. Sauf que… je crois que cette “promesse électorale” a été inventée par les médias français…

  6. Comme l’a très souligné Michel Janva, il n’a jamais été question de telle “promesse électorale”. Les instituts de sondages polonais avaient certes révélé la volonté d’une majorité de la population de ne pas avoir les deux frères Kaczynski simultanément aux postes de Président et de Premier ministre, mais jamais les Kaczynski n’avaient fait une telle promesse. Il est en outre a souligné que ces sondages avaient été réalisés avant les élections législatives et présidentielles de l’automne 2005, à une époque où la Pologne était encore dans de “bonnes mains”. N’en déplaise aux grands démocrates du politiquement correct, la situation sociale tend aujourd’hui à s’améliorer dans le pays : de 18,5 %, le chômage vient de tomber à 16 %. Certains médias ne savent visiblement plus quoi faire pour s’attirer du public et pensent que la seule manière d’y arriver, c’est de jouer la carte du sensationnel, en critiquant par exemple les Kaczynski. Comme je les plains…

  7. Pour la presse internationale, voir plus bas :
    Sur http://www.lefigaro.fr/international/20060708.WWW000000011_pologne_les_jumeaux_kaczynski_s_appretent_a_prendre_tout_le_pouvoir.html
    on peut lire :
    “Ce qui mettrait à mal la promesse faite par Jaroslaw Kaczynski de ne pas occuper avec son frère les deux postes-clés du pouvoir en Pologne. «J’ai annoncé avant même les élections que je ne serai en aucun cas premier ministre si mon frère, Lech, est élu président. Cette situation serait complètement inacceptable aux yeux de la société», avait-il déclaré fin octobre.”
    Sur http://permanent.nouvelobs.com/europe/20060708.OBS4452.html
    on lit également :
    “Mais s’il devient Premier Ministre Jaroslaw Kaczynski brisera une promesse qu’il avait faite aux électeurs. Celle de ne pas occuper ce poste si son frère devenait Président. “Cette situation serait complètement inacceptable aux yeux de la société” avait-il déclaré fin octobre. Il semblerait donc que les choses aient bien changé depuis.”
    Sur http://www.lemonde.fr/web/article/0,[email protected],[email protected],0.html
    on peut lire :
    “En acceptant cette nomination, Jaroslaw Kaczynski renierait la promesse qu’il avait faite, à l’automne 2005, de ne pas occuper avec son frère les deux postes-clés du pouvoir. “Cette situation serait complètement inacceptable aux yeux de la société”, jugeait-il alors.”
    Sur
    http://radio-canada.ca/nouvelles/International/2006/07/07/006-Pologne-jumeaux-Kaczynski.shtml
    (Canada francophone)
    on peut lire :
    “Jaroslaw Kaczynski pourrait ainsi oublier la promesse qu’il avait faite en octobre dernier, juste avant que Lech soit élu président: ne pas occuper avec son frère les deux postes-clés du pouvoir en Pologne.”
    Sur : http://www.lalibre.be/article.phtml?id=10&subid=91&art_id=296046
    (belgique)
    on peut lire
    “Mais Jaroslaw Kaczynski brise ainsi une promesse qu’il avait faite aux électeurs de ne pas devenir Premier ministre si son frère Lech devenait président. “Cette situation serait complètement inacceptable aux yeux de la société”, avait-il déclaré à l’AFP fin octobre.”
    La presse des autres pays en parlent également, il ne s’agit donc pas d’une invention française.
    Max

  8. Merci de citer la presse étrangère (dont la polonaise) pour confirmer vos propos. On sait fort bien, dans ce Salon, que la pluralité de la presse française (voire francophone) n’est qu’un leurre et que tous les journaleux que vous citez n’ont qu’une seule et même source.

  9. Relevons aussi à travers les quelques liens que j’ai voulu faire figurer dans mon précédent post,le manque total de justification concernant le remplacement du Premier Ministre Kazimierz Marcinkiewicz, homme politique très populaire ( 70% d’opinion favorables ! )
    Enfin, il n’est pas négligeable de noter que la devise polonaise, le zloty, a bien chuté face au dollar et à l’euro après l’annonce du remplacement de M.Marcinkiewicz par Jaroslaw Kaczynski
    Pourquoi avoir remplacé un premier ministre populaire auprès de la population, qui obtenait très certainement des succès face au chomage sans effrayer les marchés ? Et surtout par le frère du président, que les électeurs polonais ne souhaitaient pas voir premier ministre ?
    Nommer son frère dans ces conditions là ne fait-il pas penser à une forme de népotisme?
    Max

  10. Il est vrai que j’aurais dû rechercher des liens également non francophone, dont effectivement polonais, malheureusement, je maîtrise assez mal les langues étrangères, et encore plus le polonais, même si je ne pense pas qu’il aurait été probant de faire figurer un lien écrit en polonais, qui serait apparu comme impossible à traduire aux lecteurs… Mais veuillez m’excuser pour ma non-culture vis-à-vis des langues étrangères…
    Max

  11. Ne vous inquiétez pas, nous avons quelques lecteurs polonais qui se feront un plaisir de nous traduire l’actualité de leur pays afin de nous tenir informés.

  12. Je ne comprends pas cette obstination: Jaroslaw Kaczynski – le frere jumeau du president en fonction est le leader du parti qui a gagné des elections legislatives. Normalement c’est son role d’etre le Premier ministre et de former un gouvernement.
    Pour moi c’etait simple, il a proposé jadis Marcinkiewicz au poste de premier ministre pour ne pas empecher son frere de gagner des presidentielles qui se deroulaient plus tard.
    Si la situation a changé pourqoui ne devrait-il pas, en tant que leader de parti, prouver de responsabilité?
    D’ailleurs pourquoi deux freres ne peuvent pas etre au sommet du pouvoir? Est-ce defendu dans la Bible des socialistes et des liberaux? 😉

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services