Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : L'Eglise en France

Coronavirus et liberté de culte : la France est le pays qui a la règlementation la plus restrictive

Coronavirus et liberté de culte : la France est le pays qui a la règlementation la plus restrictive

La liberté de culte est une nouvelle fois réduite en France. Comme en mai, l’ECLJ a été partie prenante dans la rédaction des arguments de requérants, en matière de droit international et de liberté de religion. D’après Me Jean Paillot, le gouvernement pourrait devoir modifier le décret du 29 octobre afin au moins d’autoriser explicitement les déplacements dérogatoires pour se rendre à un lieu de culte, y compris à plus d’un kilomètre de chez soi. Une case sur l’attestation de déplacement dérogatoire sera probablement ajoutée et pourra être cochée dans ce cas. Retrouvez la réaction de Me Paillot à la sortie de l’audience au Conseil d’État :

Me Triomphe dénonce l’insécurité juridique dans laquelle le décret du gouvernement place les croyants, ainsi que sa méconnaissance de la religion. Il montre aussi l’incohérence et l’injustice consistant à interdire les mariages religieux tout en autorisant les mariages civils. Il critique encore le refus du Gouvernement de tenir compte de l’avis du Conseil scientifique du 22 septembre 2020, lorsque celui-ci déclare que « les églises n’étaient pas retrouvés parmi les lieux à risque d’infection » ! Voir la réaction de Me Triomphe à la sortie de l’audience au Conseil d’État :

En préparation de l’audience de ce matin au Conseil d’État, l’ECLJ a préparé un état des lieux de la liberté de culte dans quarante États européens. Il apparaît que la France est le pays qui a la règlementation la plus restrictive. Plusieurs pays ayant un confinement équivalent à celui de la France, comme l’Allemagne et l’Autriche, autorisent la célébration publique du culte avec des règles de distanciation sociale et une obligation du port du masque. Les rares pays interdisant le culte public en Europe sont le Royaume-Uni, l’Irlande et la Belgique, mais ils autorisent tout de même les mariages religieux, contrairement à la France.

Comme vous pouvez le voir sur cette carte, l’immense majorité des pays européens n’interdit pas la célébration publique du culte.

Le Conseil d’État pourrait rendre son ordonnance d’ici la fin de la semaine. Nous pouvons espérer qu’il demande au gouvernement de revenir sur l’interdiction générale et absolue du culte. La santé publique peut en effet être protégée par des limitations plus proportionnées, plus respectueuses de la liberté de culte. Les mesures actuelles nous rappellent que la liberté de culte, reconnue en France comme fondamentale, n’est pas respectée si elle n’est pas défendue et promue !

Partager cet article

5 commentaires

  1. Il est gros comme une maison que le gouvernement et ses affidés se cachent derrière le (faux) prétexte sanitaire pour interdire la messe et achever l’entreprise de déchristianisation de la France entamée en 1789 et poursuivie avec les lois de 1905 et surtout avec l’école laïque obligatoire : nos macronistes, défenseurs des “valeurs” de la république, sont bien les héritiers “spirituels” (si pour eux cet adjectif a un sens), certes en moins sanguinaires (pour le moment), des Septembriseurs, des fils de la Terreur et des génocidaires de la Vendée…

    • Et lorsque l’on voit des évêques réclamer le rétablissement du culte public au nom de la constitution on se dit que le gouvernement ne rencontrera pas de résistance efficace.

  2. On a la réglementation la plus restrictive certes mais on a aussi un dingue inculte pour diriger le pays et un ramassis de ministres et députés tous plus cinglé les uns que les autres.
    Ceci explique cela
    On ne peut pas à la fois élire des abrutis puis se plaindre de ce qu’ils font.

  3. Prendre prétexte d’une pseudo pandémie avec chiffres truqués pour interdire le culte aux catholiques, voilà bien la réelle visée du gouvernement libéralo-libertaro-maçonnique au pouvoir en France. De même, il prend prétexte du terrorisme islamique pour interdire l’école à la maison et, bientôt, les écoles hors-contrat, en sachant très bien que les populations visées sont les catholiques, qui en ont marre des horreurs, mensonges et autres cures d’abrutissement distillés à longueur d’année par l’école publique payée par nos impôts !

  4. C’est étonnant de voir la Slovénie (isolée) interdire les cérémonies religieuses alors qu’elle est en majorité chrétienne et que l’Islam n’y est pas vraiment implanté ?

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]