Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : Benoît XVI / Médias : Désinformation

Coquille du quotidien La Croix sur le texte du Pape pour le 1er janvier

L La Croix analyse le message du Pape pour la journée mondiale de la Paix :

"pour Benoît XVI, les religions sont «une force positive et propulsive»."

Et dans le texte du Pape, nous pouvons lire :

"la religion est une force positive et propulsive pour la construction de la société civile et politique."

Coquille malencontreuse ou effet recherché ? Quoi qu'il en soit ce texte du Pape clarifie la conception qu'a l'Eglise de la liberté religieuse, thème prinicipal de ce texte, sujet qui a fait couler beaucoup d'encre.

Partager cet article

4 commentaires

  1. Coquille ou effet recherché ? Mais les deux… Cela s’appelle un “acte manqué”. “Manqué”, du moins vu de l’extérieur, mais c’est un acte réussi pour les motivations plus ou moins “inconscientes” mais bien présentes chez l’auteur de cet acte manqué ; présente… mais théoriquement publiquement non “dicibles”.

  2. Coquille, acte manqué, erreur volontaire ? Les journalistes de “La Croix” seraient-ils laïcistes ?
    Ces questions très subtiles (laïcité, Christ-Roi, liberté religieuse, relativisme politique, places respectives de la foi et de la raison…) et qui ne se résolvent pas à la 6,4,2 provoquent le schisme “de droite” lefebvriste et le schisme “de gauche” de beaucoup “catholiques” qui sont en France dans les structures “officielles”.

  3. Coquille? Elle ne me semble pas dénaturer le message, qu’il faut lire attentivement. On y trouve par exemple :
    “On ne peut pas nier la contribution que LES communautés religieuses apportent à la société.”
    “Comment nier la contribution DES grandes religions du monde au développement de la civilisation ?”
    “LES grandes religions peuvent représenter un important facteur d’unité et de paix pour la famille humaine”
    et il y a encore d’autres mentions DES religions.

  4. Si cette traduction dénature le message. Car les religions sont une force politique en ce sens qu’elles doivent être écoutées en politique quand elle ne contredisent pas la raison, y compris en politique, conformément à la laïcité de l’Etat.
    Seule la raison a un titre à faire un tri dans les messages des religions, car la raison source de vérité, ne peut être contredite par la foi, mais n’a aucun titre à interdire, par principe aux religions de s’exprimer.
    Ces questions ne se résolvent pas facilement et il faut avoir fait un minimum d’études juridiques pour les dirimer.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services