Bannière Salon Beige

Partager cet article

Liberté d'expression

Convoqué pour avoir osé parler à Radio courtoisie

L'Express consacre un article à Radio courtoisie. C'est assez rare pour être souligné. On y lit que ceux qui ont le courage de s'y rendre pour une émission peuvent en subir les conséquences :

"La radicalité, latente ou patente, de la radio lui vaut des refus réguliers : si Michel Galabru ou Jean d'Ormesson acceptent d'intervenir, les jeunes acteurs déclinent presque tous. Même pour des émissions culturelles apolitiques, pourtant réputées de bon niveau. Le conservateur d'un grand musée public s'est vu convoqué par sa hiérarchie, il y a quelques mois, après avoir doctement disserté d'art au micro."

On y trouve aussi cette information (vérifiée ou fantaisiste ?) : "le petit million d'auditeurs annuels de Radio Courtoisie".

Partager cet article

22 commentaires

  1. Radio Courtoisie est une radio révolutionnaire, c’est bien connu: les patrons d’émission parlent avec le couteau entre les dents,c’est pour ça qu’ils ont l’accent très 16 eme

  2. Le contenu est souvent très pertinent. On en sort enrichi ,même quand on ne partage pas du tout les points de vue exposés. Par contre la forme est mal adaptée. C’est trop souvent “radio dentier” avec des orateurs qui s’écoutent parler et ne font pas l’effort de la concision et de la clarté du verbe. Par ailleurs il faut 15 min d’écoute attentive pour savoir qui parle et de quoi…

  3. Radio Courtoisie ne porte pas la marque du collier et ne participe pas à la désinformation systématique et au mensonge élevé en dogme.
    Cette radio déplait donc à la dictature régnante car elle les met en lumière et ils ont horreur de cela.

  4. Comme pour toute radio je n’aime pas toujours tout en écoutant radio courtoisie.
    Par contre je ne connais pas d’article de grosse presse aussi caricatural et agressif contre une autre radio.
    Inviter des français peu ou pas invité ailleurs sur leur antenne, et tenir déjà 30 ans, perturbe manifestement les professionnels de l’intox.
    Je regrette parfois les très grosses difficultés d’élocution des présentateurs du bulletin de réinformation, cependant cette radio reste une vie radiophonique admirable.

  5. Gilles, votre commentaire est positif mais s’arrête un peu trop sur l’aspect non-moderne de la radio Courtoisie laquelle est une mine d’informations pour qui veut savoir sur l’actualité prochaine et sur l’histoire, les arts, la littérature…
    Que de maîtres avons-nous entendus depuis 27 ans! Jamais trompés sont les auditeurs de cette antenne très complète et sans publicité.
    Le coup du dentier date un peu et puis accordez-moi que les personnes au micro n’ont rien de creux ou de fat venu s’épancher et s’écouter.
    Radio Corutoisie gêne le pouvoir depuis le début… Elle recevait ce soir le courageux et talentueux Eric ZEMMOUR.Un régal!

  6. Toute culture naît d’une religion, d’une vision du monde ! Il est donc surprenant de voir ce conservateur être convoqué par sa hiérarchie ! Sans doute celle-ci est du genre destroy ?

  7. Il y a effectivement environ 1 million d’auditeurs (plus ou moins réguliers) de radio courtoisie, 800000 il y a 5 ans.

  8. Dans l’ensemble c’est une excellente radio qui a trouvé sa place dans le paysage audiovisuel en dépit des critiques sur ordre du CSA : défense de la droite de conviction, parole donnée à ceux que le système relativiste et libertarien passe son temps à stipendier, vilipender, censurer : libéraux, souverainistes, cathos, conservateurs, identitaires…
    Le seul reproche serait à faire à l’un des patrons d’émission dont les propos antisarkozites obsessionnels sont vraiment lassants.

  9. Arrêtez, Gille, la forme est très bonne, le son est très bon, et en plus ça dépend complètement des émissions, il y une soixantaine d’émissions différentes qui ont chacune leur style… il y en a donc pour tous les goûts.

  10. C’est sur que les patrons d’emission de RC pourraient faire un peu plus de place aux jeunes.
    En même temps c’est un peu un voyage dans le temps avec eux… historiens lettrés, collectionneurs et Maryvonne.
    Un repère fixe dans un monde en perpétuel mouvement.

  11. J’ai 24ans, je travaille dans la ville de Versailles ou j’ai le plaisir d’écouter cette radio chaque jour entre mes rendez-vous. Personnellement le seul reproche à faire c’est la rediffusion de certaines émissions (quand on les écoute presque toutes, c’est souvent répétitif dans une même semaine).
    Pour revenir sur l’article, il faut donc conclure qu’il n’est pas favorable en temps de présidence socialiste de discuter avec d’autres interlocuteurs que certains acteurs d’une gauche soi-disant bien pensante et surtout sectaire.

  12. L’article de l’Express est une longue diarrhée où on a du mal à discerner une info et à reconnaître sa radio.
    C’est très bien que les gros médias disent du mal de Radio Courtoisie, ça prouve qu’elle commence à gêner.
    Signé: un auditeur critique mais fidèle.

  13. Gilles a raison mais ce ne sont pas des professionnels.
    Ils sont parfois pénibles à écouter pour des problèmes de respiration et de “heuh” répétitifs d’une longueur intense.
    Le contenu et la qualité de leurs interventions sont d’un intérêt tel qu’on leur pardonne.

  14. Radio Courtoisie, 26 années d’existence!
    Diffusion sur la bande FM limitée à Paris et la Normandie.
    Et le reste de la France? * * * Nibe, ketchi… walou… et même racine carrée de walou c’est à dire que dalle !
    Et le RPR-UDF et l’UMP qu’ont-ils fait pour que les autorisations d’émettre sur la bande FM partout en France soient accordées à Radio Courtoisie ? Rien.
    Et de 2007 à 2012, rappelez moi qui était Président de la République? Et ces autorisations ne coûtent rien au budget de l’Etat; c’est juste respecter la liberté d’expression la plus élémentaire.
    Encore une fois, avec les “cadors” de l’UMP, le compte n’y est pas… Mais pas du tout.
    Quelle est l’utilité sociale de l’UMP ? Poser la question…
    http://www.radiocourtoisie.fr/

  15. Oui Radio Courtoisie est une radio exceptionnelle.
    Mais ses animateurs confondent modernité et modernisme.
    Ils confondent facilité d’écoute et jingle publicitaire la grande distribution.
    La vérité est que cette radio incarne bien la parabole de la lumière sous le boisseau.
    Ils sont incapables de se mettre à la portée des gens qui n’ont pas 6 heures par jour pour écouter une radio.
    Ils ne VEULENT pas pré macher le travail aux auditeurs de peur, idiote à mon sens, de perdre leur âme alors qu’ils y gagneraient des auditeurs et des cotisants…
    TV Libertés a un peu le même tropisme.
    Ils n’arrivent pas à se mettre à la place de la majorité des auditeurs principalement jeunes, c’est à dire de moins de 65 ans en age de travailler.

  16. Je souhaiterais que “Trahoir” explique ce qu’il “crit : qu’enyend-il par “modernité” et “modernisme” ? Que faut-il comprendre quand il écrit : “Ils confondent facilité d’écoute et jingle publicitaire la grande distribution.” ainsi que : “Ils sont incapables de se mettre à la portée des gens qui n’ont pas 6 heures par jour pour écouter une radio.”Enfin toutes ces remarques demandent des explications car je ne comprends pas ce qu’il entend par :éIls ne VEULENT pas pré macher le travail aux auditeurs de peur, idiote à mon sens, de perdre leur âme alors qu’ils y gagneraient des auditeurs et des cotisants…”
    J’attends avec impatience ses explications
    Par avance, merci
    signé : le dernier des fondateurs de RC “viré ” par la nouvelle direction

  17. J’habite ds une zone hors onde radio et qd j’ai la chance d’entrer sur les zone couverte, je ne suis jamais deçu.
    Excellents intervenants, themes interessant…
    C’est surtout une radio TOTALEMENT libre, tant de l’etat que des annonceurs.
    La vrai liberte a la portee de nos oreilles.

  18. En fait en lisant les commentaires je vois que beaucoup regrettent l’absence de slogans martelés et de bourrages de crânes.
    Manifestement ils sont devenus accrocs au prêt a penser et ne comprennent pas que radio courtoisie ne fasse pas la même chose.
    Ils ont sans doute besoin d’être désintoxiqués de la propagande et de ses techniques.
    Radio courtoisie est donc parfaitement sur le bon chemin et ne doit surtout rien changer !

  19. @ Ph. Varlet et autres intéressés,
    Cher monsieur,
    Ce que je veux dire, pour faire simple,
    c’est qu’il faut faciliter l’accès aux informations distillées dans les émissions et faciliter l’écoute.
    Dans le détail :
    On ne peut pas faire face à un tunnel d’informations en version boite de pandore avant et après la diffusion.
    Nous sommes noyés dans une masse d’idées, de phrases et d’annonces.
    Chaque chef d’émission doit indiquer un programme et une thématique clairs avant afin qu’on sache ce qu’on va écouter, pour savoir ce à quoi on va consacrer du temps.
    Par la suite il faut un verbatim intelligent via twitter ou branch comme nous l’avions débuté en étant soutenu indirectement par fdesouche :
    http://www.fdesouche.com/403558-comprendre-la-nebuleuse-extreme-gauche-radio-courtoisie
    plus d’émissions téléchargeables (Radio Courtoisie) ici
    à mettre en correspondance avec la grille de programme
    Pour ceux qui souhaitent commenter des émissions de la radio il suffit de créer un compte twitter et de se logguer sur Branch avec son user twitter (ce sont les mêmes créateurs – propriétaires) sauf que Branch permet de mettre beuacoup plus que 140 caractères :
    Et vous quelle citation de Radio Courtoisie voulez vous partager ? @RCauditeurs http://t.co/HE7PPcR9gY @vivien_hoch @la_droiteforte #LMPT
    — RC-auditeurs (@RCauditeurs) June 2, 2013
    http://branch.com/b/radio-courtoisie#dT0xfy6hsLw
    Nous avons aussi créé ça et avons indirectement poussé la radio à crééer son site de mp3 (ce que nous attendions impatiemment au demeurant) par notre militantisme informatique :
    http://podcast.river-tiger.com/
    Rien ne sert d’empiler le 40 ème média de la mouvance si ce sont des tunnels dont on ne peut extraire l’or et qui sont réservés uniquement à des retraités à l’écoute 24/24 qui en parle dans leurs cercles restreints.
    Nos diverses expériences nous amènent à penser que le chiffre de 800 000 n’est pas crédible. J’INSISTE BIEN LA DESSUS et que c’est pour cela que la radio n’a pas autant de cotisations. Il y a plutôt 200 000 fidèles et 600 000 personnes dans l’impossibilité pratique ou technique d’y consacrer du temps.
    Il y a un très fort noyau militant d’auditeurs et de bénévoles mais il y a peu d’actifs politiques ou professionnels ayant la possibilité d’écouter ou d’utiliser la radio.
    On passe à RC ou sur RC, on ne s’y arrête pas.
    Autre phrase irritante mais on assume : RC EST INCAPABLE FAIRE SA PROPRE PUB !
    RC est incapable de mobiliser des dircoms qui utilisent son antenne pour venir vendre leur sauce mais sans proposer une amélioration à la radio car….ils savent qu’ils seront mas accueillis.
    Quelle personne (cadres politiques ou d’enreprise (donc une “cible” méta politique et solvable…)) travaillant va consacrer 6h d’écoute quotidiennes pour savoir quel bon livre lire à part des professions libérales dilettantes fortunes faites et libres de leurs horaires ?
    Le talent de RC se double parfois d’une technophobie ridicule comme cet animateur qui demandait “mais que font les gens sur leur smartphone dans le train” : je lui réponds, si ce sont d’honnêtes gens ils lisent le SB et téléchargent RC…encore faut il que ce soit possible au lieu de prendre des airs effarouchées de cantatrices devenues chaisières.
    Je passe sur le “haha monsieur êtes vous donc ingénieur à la Nasa et membre de l’académie des sciences pour nous conseiller” quand on aborde des solutions qu’un gamin de 12 ans peut mettre en oeuvre gratuitement.
    Avez vous déjà vu un tweet ou une recenssion spontanée d’une émission de RC par un auditeur ?
    Les passionnés d’histoire et d’informations de Droite peuvent ils accéder facilement à des émissions et connaître les bonnes phrases d’une émission : non ! Vade retro ce serait de la publicité POUR la radio : beurk !
    Je ne sais pas si tout cela est clair, vous pouvez demander à Mr Janva mon adresse mail qu’il a du conserver.
    PS : comme vous êtes de l’équipe ancienne et pour avoir fait le tour des initiatives externes à la radio je peux témoigner de la peur de personnes voulant aider la radio et qui craignait de recevoir, à votre époque, un LAR pour avoir mis en ligne une émission ou un programme.
    Jeanne d’Arc aurait dit :
    “prenez tout est vôtre”
    Ben c’est pas gagné…

  20. PS :
    Il y a aussi un tas d’émissions qui pourraient être créées :
    – libre journal de la diversité pour accueillir tout les gens un peu différents genre ND de Kabylie, Stéphane Durbec, etc… et emm…der la gauche
    – LJ des familles : survivre en temps de crise politique et économique : quoi acheter, lire, se soutenir, où, etc…
    – LJ TECHNIQUE : utiliser internet, les smartphones, etc…. en profiter et s’en MEFIER
    – LJ des célibataires
    – LJ du harcèlement (autre tabou de la mouvance)
    – LJ des prolos, des pauvres, des provinciaux : non je n’habite pas Versailles, le 16ème ou Saint Mandé, non je n’ai pas fait l’X, non je ne suis pas profession libérale, oui j’écoute RC
    Et SVP : arrêter d’inviter 10 fois le même auteur copain : faites une ou 2 belles émissions complètes et mettez là en ligne gratuitement sur internet avec un verbatim.

  21. @ S.Defontaine : pas que pour les présidences ou gouvernements socialistes, sous tous les gouvernements il y a eu des ennuis de faits à ceux qui venaient à RC alors que cela ne plaisait pas à leurs supérieurs.
    @ Bleu, Blanc, Roi! : et le net ? Vous n’écoutez pas RC sur le net ?
    Quelle erreur camarade ! (lol, HI, comme vous le voulez) 😉

    Il est vrai qu’un peu plus de jeunesse ne ferait pas de mal chez RC malgré qu’il y ait des efforts de faits.

  22. Bonjour à tous,
    Droite/gauche; vieux/jeune; réactionnaires/libéraux… je pense qu’opposer ce genre de concepts pour essayer de qualifier Radio Courtoisie est une erreur en soi. Cette radio va prendre de plus en plus d’importance dans les temps à venir justement parce qu’elle ne peut être résumé à ces types de dichotomies. La liberté est un concept de plus en plus erroné dans les média d’aujourd’hui et bien malins ceux qui ne tombent pas dans les trappes que certains nous tendent. Tout le monde n’est pas encore avide de remettre constamment en question les vérités qui nous sont asséné à grand coup de slogans « bien-pensant ». Mais les temps changent, les consciences s’éveillent et cela ne pourra que jouer en la faveur de cette radio

Publier une réponse