Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France / France : Société / Immigration

Contrôle de niqab

Valeurs actuelles :

"Une jeune femme a été interpellée samedi après-midi à Marseille, comme le rapporte La Provence. La femme portait un niqab de couleur noire. Le journal précise que «seuls ses yeux étaient effectivement visibles». Le port du niqab est interdit sur le territoire national.

Malgré la demande des policiers qui la contrôlaient, la femme a refusé de se soumettre à ce contrôle d’identité. Comme le rapporte La Provence, «elle s’est mise à insulter les forces de l’ordre en ces termes : “ Chez nous, on ne parle pas aux hommes. Ne m'emmerdez pas !”». Une amie l’a alors immédiatement rejointe : «Tu n'as pas à parler à ces sales chiens !» lance-t-elle, en parlant des fonctionnaires de police"[…]

Conduites de force au poste de police, les deux virago ont continué à insulter les policiers. Quant à savoir si elles auront finalement enlevé leur niqab pour qu'on puisse voir qui est dessous, c'est une autre histoire : probablement grâce à la présence d'une femme policier.

En attendant, Valls clame haut et fort qu'il veut "casser les ghettos" et qu'il n'y a pas de zones de non- droit en France. Dans les rues de Marseille, peut-être quand même un petit peu, non ?

Partager cet article

14 commentaires

  1. Valls et ses complices de l’UMPS ont tout fait pour favoriser ces comportements en valorisant une pseudo religion que nos ancêtres avaient réussi au prix de flots de sang à contenir puis à repousser loin de nos territoires, j’espère qu’avant la grande catastrophe ce coupable du grand remplacement aura des comptes à rendre au peuple.

  2. Le Charlie Valls est un Charlot : il est allé à Marseille pour nous expliquer que la délinquance est en diminution… au milieu d’un règlement de comptes de trafiquants à la kalachnikov ! A croire que pour Manuel Gaz, ce n’est pas un délit, tout juste une “incivilité” de ” jeunes”…

  3. Tout va bien, elle ne portait pas le très subversif et haineux sweat shirt de la Manif Pour Tous.

  4. Pendant ce temps là, de “jeunes marseillais” (un peu espiègles) s’amusent à tirer à la Kalach’ sur la volaille venue délibérément les provoquer “chez eux” 🙂
    Un premier coup de faubert, et, en tapant sur le premier réverbère, 7 Kalach’ et 20 kg de drogue qui tombent !
    A quand le grand nettoyage ??

  5. Valls en parlant de ” casser les ghettos ” est toujours dans la culture de l’ excuse.
    Ces ghettos ont été créés par leurs soi-disants victimes .
    Valls en désignant le FN comme l’ ennemi à abattre, non seulement pratique l’inversion accusatoire mais met en danger l’intégrité physique des adhérents du FN, voire appelle à la guerre civile.

  6. “Chez nous” : ben il ne faut pas hésiter à y retourner alors.

  7. Pour apprécier à sa juste valeur l’injure de la dame musulmane voilée à l’encontre des policiers comparés à des “sales chiens” il n’est pas inutile de mettre l’accent sur une différence culturelle que certains lecteurs du site ne connaissent peut-être pas. En effet, en Occident le chien a une image plutôt positive, de meilleurs ami de l’homme, de chien d’aveugle, de St-Bernard sauvant la vie d’alpinistes en détresse etc.
    Or l’arrière plan culturel est différent chez les musulmans où le chien, à l’instar du porc est un animal impur par excellence. Sa possession n’est autorisée qu’à des fins utilitaires de chien de garde de troupeaux où de chasse par exemple. Il n’a pas accès à une demeure humaine ayant la réputation de chasser les anges devant la bénir. Son contact est considéré comme immonde obligeant les musulmans à des ablutions rituelles avant de pouvoir à nouveau prier, les vêtements touchés par un chien sont souillés, de même qu’un plat qui devra être lavé sept fois avant de pouvoir être réutilisé.
    Dans l’esprit de cette musulmane donc, comparer un policier à un chien est un peu comparable pour un occidental à le comparer à un rat ou un cafard par exemple.
    La question à suivre devrait être. De nombreux tribunaux retiennent le facteur culturel comme excuse absolutoire pour les français d’origine étrangère. Ici il serait intéressant de savoir, si cette affaire vient à être jugée si le Tribunal interprètera l’insulte de comparaison d’un policier avec un chien en retenant l’image occidentale ou l’image islamique du chien!

  8. On lira ce qu’en écrit Jean-Paul Brighelli : http://www.causeur.fr/niqab-et-belphegor-31433.html

  9. @anonyme
    Avez vous remarqué que les journalistes TV ont donné délibérément le nom des personnes qui ont voté FN , alors qu’ils ne le font pas pour les électeurs du PS ??

  10. en novlang ,casser du ghetto, cela veut dire envoyer des millions de délinquants d’origine étrangère sur tout le territoire national afin de pourrir la vie de tous partout …..sauf chez les tenanciers de la propagande du vivreensemble qui préservent avec acharnement les vrais ghettos de l’apartheid financiers, sans hlm ,comme à Neuilly !

  11. “ Chez nous, on ne parle pas aux hommes.”
    Mais chère Madame, vous n’êtes pas chez vous, mais chez NOUS. Et les dames parlent aux messieurs et vice & versa.
    Le niqab était réservé, me semble-t-il, aux prostituées. A croire que dans vos pays, toutes les femmes sont des péripatéticiennes.

  12. Trois femmes en burqa et dont on ne voir que les yeux, devant un grand monument de Paris. Des policiers passent. On leur demande d’agir. Réponse : ” nous sommes de votre avis mais nous ne ferons rien car après, nous aurons toutes sortes d’ennuis.”

  13. Voilà ce qui arrive, en terres “dites” d’Islam, à celles qui n’ont pas le choix entre porter ou ne pas porter les niqabs, hijabs et autres burqas, sans parler du “voile de parachutiste” grillagé des afghanes:
    http://www.barenakedislam.com/wp-content/uploads/2015/02/30krisf2span-e1423557355188.jpg
    Dans ces contrées, on ne joue pas à “la journée du niqab!” Sinon, c’est celle de l’acide!

  14. Case neuve ( ?) Valls , sont bien de leur époque : Publicité mensongère, avec comme complices les médias.
    Un autre regard pour ces journalistes qui se prennent pour la conscience de l’humanité ou du monde. Au sens larges et pas seulement de papier.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.