Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Avortement / Pays : Etats-Unis

Contre l’avortement, montrer l’embryon

Les parlementaires de l'Etat de l'Oklahoma (sud des Etats-Unis) ont adoptés une série de lois pro-vie qui autorisent notamment les médecins à ne pas divulguer les résultats d'analyses sur des malformations du foetus. Selon ces textes, mêmes des femmes qui ont été victimes de viol ou d'inceste devront écouter une description détaillée de leur foetus et voir une image réalisée par échographie avant de mettre un terme à leur grossesse. Elles devront aussi se soumettre à une échographie par voie vaginale plutôt qu'abdominale car les médecins sont appelés à utiliser la méthode "qui montre l'embryon ou foetus le plus nettement".

Selon l'un des textes, les médecins sont protégés contre d'éventuelles plaintes de parents en cas de malformations.

Le gouverneur démocrate de l'Etat avait tenté de bloquer les différents textes la semaine dernière, mais le parlement de l'Oklahoma à majorité républicaine est passé outre avec l'aide de voix démocrates. Cette décision intervient peu de temps après l'adoption par l'Etat du Nebraska (centre) de nouvelles dispositions interdisant les avortements après 20 semaines de grossesse.

Partager cet article

3 commentaires

  1. Imposer une échographie par voie vaginale à une femme violée, c’est la violer une seconde fois.
    Cela manque un peu d’humanité. Ce n’est pas comme si c’était de façon certaine l’unique méthode d’éviter l’avortement. Une échographie moderne, 3D, produit aussi une image de bonne qualité permettant de parvenir à la fin recherchée.

  2. “ne pas divulguer les résultats d’analyses sur des malformations du foetus”
    A moins que j’ai mal compris, je trouve cela dommage si les parents demandent à savoir si leur enfant naitra handicapé, car pour certains ça leur permettrait de mieux s’y préparer et mieux l’accueillir…

  3. C’est également une énorme souffrance psychologique pour elles…

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services