Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Avortement / France : Politique en France

Contre l’avortement, Marine le Pen propose l’adoption prénatale

En cette journée de la femme, Marine Le Pen s’exprime sur Egora.fr :

"Nous n'entendons éventuellement limiter le remboursement d'interruptions prématurées de grossesse de convenance personnelle, c'est-à-dire en dehors de tout cadre de détresse (viols, jeunes mineurs, mise en danger de la mère…) que dans l'hypothèse de restriction temporaire budgétaire majeure : le remboursement des IVG n’apparait dès lors pas comme prioritaire.  Il y a plus de 200 000 IVG par an. S’il faut choisir entre les ALD  [affection longue durée, NDMJ] et les IVG de confort, l’IVG ne sera pas notre priorité. Les femmes doivent, bien entendu, disposer de leur corps, mais dans le cas de l’avortement, il ne faut pas oublier qu’il y a une tierce personne dans ce corps.

L’IVG est un sujet délicat dans notre société. Il faudrait moins l’aborder sur le plan idéologique mais plus sur le plan humain. Il faudrait réadapter la loi de 1973 [1975, NDMJ]. Il y aurait ainsi des entretiens prolongés avec des psychologues pour que les femmes prennent du recul et qu’elles réalisent qu’elles sont enceintes. En 1973, certaines femmes, après avoir été bien encadrées, finissaient par assumer leur grossesse.

Pouvez-vous nous expliquer ce qu’est l’adoption pré-natale ?

Il s'agit d'une procédure bien déterminée permettant de limiter le nombre d'interruptions prématurées de grossesse, tout en assurant à l'enfant à naître un maximum de chances pour l'avenir. Cela permettrait à une femme qui ne peut garder son enfant de le faire adopter avant la naissance. Une femme qui ne souhaite pas avorter pourrait ainsi offrir autre chose à son enfant qu’un accouchement sous X. Il n’y a de toutes manières plus assez d’équipes pour pratiquer les IVG. De plus, la loi Mattei qui a allongé de deux semaines la durée légale d’avortement est très perturbante.  A 12 semaines de grossesses, même si le fœtus n’est pas viable, c’est un petit être qui a toutes les caractéristiques pour vivre. Nous souhaitons donc palier au mieux les aléas de la vie de manière à donner les meilleures chances pour l’enfant.

Vous évoquez votre intention de mettre en place une politique familiale très offensive. Comment ?

En instituant le salaire parental prioritairement pour les jeunes françaises, afin de leur donner la possibilité de faire un choix temporaire ou définitif non pénalisant entre leur rôle de mère-pilier de la famille et un exercice professionnel. Cela serait dès le premier enfant. […]"

Vous savez le rôle que le Salon Beige joue chaque jour dans la lutte contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme; vous connaissez notre pugnacité à combattre chaque jour contre l’avortement, l’euthanasie, le mariage pour tous, la PMA, la GPA et toutes les dérives libertaires.

Le Salon Beige ne remplace pas votre rôle dans ces combats, il les facilite, les accompagne et les stimule<;

S'il vous plaît, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

23 commentaires

  1. Une bonne nouvelle.

  2. Adoption prénatale? Une sorte de “réservation” où la mère biologique devient mère porteuse avec un contrat de garantie sanitaire (?) (tests génétiques, échographies, etc)Après tout c’est une piste… mais c’est bien plus compliqué que l’accouchement sous X.
    Mais d’accord pour l’aide aux mères ++++

  3. Si Marine Le Pen va dans ce sens, cela mérite d’être suivi…C’est un bon début !

  4. Je ne crois pas qu’on puisse comparer avec les mères porteuses:
    – Pas de marchandisation du corps.
    – On sauve un bébé qui serait assassiné sans cela.
    – Pas d’élément immoral (fécondation artificielle, implantation ext).
    – Pas de séparation de la sexualité et de la conception d’un enfant.
    La différence avec l’accouchement sur X reste quand même que l’enfant n’est pas purement et simplement laissé par sa mère mais qu’elle sait, quand même malgré tout, qu’une famille prendra soin de lui.
    Cela me semble salutaire donc.

  5. Marine Le Pen ne peut pas arriver comme cela avec un projet qui casse tous les “acquis” considérés comme irréversibles depuis près de 40 ans, d’autant que ses adversaires sont aux aguets prêts à toutes les attaques et surenchères pour la discréditer. Elle est sur la bonne voie, elle mérite d’être encouragée.

  6. L’adoption prénatale a initialement été prévue pour répondre aux problèmes des embryons surnuméraires, dans les cas de fécondations artificielles.
    L’expression “adoption prénatale” est particulièrement ambigüe :
    – Dans le cas d’embryons surnuméraires, une adoption prénatale consiste à donner un enfant à une famille
    – Dans le cas d’une femme qui voudrait avorter, une adoption avant la naissance consiste à donner une famille à un enfant qui existe déjà.
    Il me semble particulièrement dangereux d’utiliser le même terme pour deux situations éthiquement très différentes…

  7. Quel courage ! Mais C’est aussi une “promesse” comme les politiques ont l’habitude d’en faire. Cette déclaration est en outre un appel d’offre de voix (aux catholiques sans aucuns doute)… Alors attention a ne pas mordre trop vite. Il faut avoir des garanties de sa part sur la volonté intengible de mettre en place ces avancés en faveur de la femme.
    Quoi qu’il en soit c’est ce que j’ai lu de mieux en faveur de la femme et de l’enfant dans cette laborieuse campagne.

  8. Cette femme est bien plus sage qu’on ne le dit.
    Rémy BERT

  9. Bravo à Marine le Pen pour ses propositions visant à réduire le nombre d’avortements, même si elles sont insuffisantes: Seule, la suppression de la loi Veil serait souhaitable, en lien avec une aide accrue aux femmes enceintes en difficulté.Là où je ne la suis pas du tout, c’est quand elle dit être pour les campagnes en faveur de la contraception! Or, on sait bien que + de contraception= + d’avortements! Car c’est la même politique de refus de la vie!

  10. faisons lui confiance…
    en nombre…

  11. Des images si rares et si belles :
    (vidéo)
    http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=QG9frj2gO8A

  12. Est-ce que les enfants pourront éventuellement voir leurs mères biologiques, ou est-ce interdit comme pour l’accouchement sous X ?
    Exactement comment explique t’on la situation aux enfants ?

  13. “l’ivg n’est ni un moyen de contraception ni un droit à l’avortement”conseil national de l’ordre des médecins article 18 30/10/2003

  14. Bravo Marine.
    A 100% d’accord!

  15. @ Claude
    Vous avez raison : la contraception entraîne une habitude contraceptive qui lorsqu’il ”accident”, c’est à dire grossesse, fait ressentir celle-ci comme un échec. Et mène souvent les femmes vers la ”solution” abortive, contre laquelle Marine LE PEN propose des alternatives de Vie.
    Mais quel responsable politique peut se prononcer aujourd’hui contre le tout contraception, alors que l’Eglise de France a quasiment totalement abandonné le combat en faveur de la maîtrise naturelle de la fécondité ? Ce serait entrer dans un domaine extrêmement complexe, qui ressort de la formation morale des personnes. Faire reculer l’avortement fera reculer également la crainte de la Vie.
    Il faut quand même voir comment même C. BOUTIN, réputée ”anti fasciste” n’a jamais eu le soutien de l’épiscopat.
    En ce sens , ces prises de position de Marine LE PEN sont pour le moins courageuses et finalement, elle va vite comprendre qu’à part les cris des glapisseurs maçonniques, accompagnés du faux bourdon des pleureuses démocrates chrétiens, cela marquera un retournement dans le consensus issu de la loi VEIL. Et que cela lui vaudra la réputation d’avoir osé remettre en cause en pleine campagne présidentielle, sur un sujet ”dur”, ce que le conformisme pense être un droit de l’homme.
    Seuls ceux qui disent non à ce qui détruit sont crédibles pour exercer une autorité politique.
    Il faut espérer que même ceux qui n’aiment pas Marine LE PEN la créditeront de cette prise de position à contre courant.

  16. bravo la Marine …

  17. j’avais écrit sur ce site que si elle ne proposait pas le déremboursement de l’IVG, je ne voterai pas pour elle. Je pense n’avoir pas été la seule, tant mieux. Mais le ferait-elle si elle était élue ? je ne crois pas à son élection, ni même qu’elle puisse s’y présenter et même je pense qu’il vaut mieux qu’elle ne puisse pas se présenter.

  18. Marine Le Pen m’a agréablement surpris…
    Si elle est élue à la présidence de la République ,elle pourrait comme geste”fort”
    créer un Ministère de la famille!

  19. Quel est l’avantage par rapport à l’accouchement sous X ? Même si je suis favorable à tout initiative visant à diminuer le nombre d’avortement.
    Le désavantage que j’y vois est que la femme qui accouche ne pourrait pas changer d’avis au moment ou peu après l’accouchement. Il me semble qu’il faut privilégier ce temps de réflexion. Si c’est pendant la grossesse qu’elle doit se décider de manière définitive, et c’est ce que le terme d’adoption pré-natale évoque, la mère biologique risque de choisir cette solution qui lui paraîtra être la seule (dans le cas où il lui semble impossible d’élever un enfant, cet enfant, et que par conviction ou à cause de délais dépassés elle n’aurait pas avorté). Si elle sait qu’elle peut accoucher sous X et donc confier son enfant à l’adoption, cela pourra la soulager, et elle pourra prendre le temps de la réflexion, peut-être même mettre un peu d’ordre dans sa vie, jusqu’aux deux mois de l’enfant. Au final, qu’elle finisse par bien confier son enfant, ou qu’elle décide de l’élever, ce temps de réflexion aura été bénéfique pour tout le monde.

  20. C’est peu ou prou ce que suggérait Mère Teresa, qui demandait qu’on lui confie ces petits qu’elle se faisait forte de faire adopter.
    Mettre en place une procédure d’adoption prénatale est une initiative adaptée, intelligente, courageuse…
    Il appartenait à une femme de faire cette proposition, et de faire entendre la voix du coeur, qui est aussi celle de l’intelligence et de la raison.

  21. @ Soizic
    Si on vous comprend bien, quand vous aviez écrit que si votre condition préalable pour un vote pour M LP se réalisait, il fallait comprendre que finalement vous ne voteriez quand même pas pour elle, puisque maintenant que votre condition théorique est théoriquement là, vous souhaitez que M LP ne soit pas candidate : en cette journée de la femme, vous êtes à la hauteur de la logique des féministes.
    Vous avez raison, il faut toujours souhaiter que ce qu’on espère ne se réalise jamais, ainsi on a la certitude de ne jamais être déçu, sauf de soi-même.

  22. Dommage que les grands médias n’aient pas fait de publicité à cette remarquable proposition de Marine ! Bravo pour son intelligence, elle est l’honneur des femmes.

  23. On peut toujours prétendre que ce n’est qu’une promesse électorale. Mais vous remarquerez qu’en faisant cette promesse, elle risque de perdre plus de voix que ce qu’elle gagnera; parmi les catholiques, la frange pro-vie n’est pas aussi nombreuse qu’on le croit, et celle-ci est à mon avis déjà acquise en majorité à MLP. En revanche, par ces mots elle a fait fuir bon nombre de féministes genre “Riposte Laïque” et cie. Ce n’est donc pas une promesse, mais un engagement. Et on voit une fois de plus qu’elle arrive à mener la danse, puisqu’aussitôt tout le monde en parle. Et que l’UMP a montré son vrai visage…
    Allez Marine !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services