Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Avortement

Contrats d’objectifs pour les hôpitaux : 1 avortement pour 4 accouchements

Nos dirigeants ne semblant jamais à court d'idées pour augmenter le nombre d'avortements – Marisol Touraine vient de faire de nouvelles annonces vendredi – Génèthique fait le point sur le plan du gouvernement pour "améliorer l'accès" à l'IVG. En résumé :

 

  • Création en septembre 2015 d'un numéro national unique d'appel pour répondre aux questions sur la sexualité, la contraception et l'IVG, et celle d'un site internet, en partenariat avec le Planning familial
  • Prise en charge à 100% de "l'ensemble des actes d'accompagnement nécessaires: examens biologiques pré-IVG, échographie de datation…"
  • Formalisation d'une procédure d'urgence pour les IVG entre 10 et 12 semaines de grossesse
  • Inscription dans la loi de Santé de facilités de recrutement de médecins contractuels dans les établissements
  • Le projet de loi de Santé, qui sera étudié en avril prochain au Parlement, devrait autoriser les sages-femmes à pratiquer des IVG médicamenteuses et confirmer la généralisation du tiers payant afin de ne pas avancer les frais relatifs à l'acte
  • Mise en place d'une commission sur les données et la connaissance de l'IVG
  • Surtout, Marisol Touraine compte fixer aux hôpitaux des objectifs en matière d'avortement par le biais des Agences régionales de santé, comme le fait déjà celle d'Ile-de-France (pour quatre accouchements effectués, les établissements réalisent une IVG) :

"le ministère de tutelle rédigera un "plan régional type […]sur le modèle des expériences réussies, et prévoira l'intégration de l'activité d'IVG dans les contrats d'objectifs et de moyens qui lient les ARS aux établissements de santé".

La Marche pour la Vie, c'est à Paris et c'est dimanche prochain !

Partager cet article

7 commentaires

  1. Outre l’aspect moral, on peut noter que pour l’avortement, la Sécu n’est jamais en déficit…
    Le malade qui aura besoin de se faire rembourser certains médicaments qu’il ne peut se payer, lui, ben tant pis pour lui : avortement est plus utile à la Natio… je veux dire au “vivre-ensemble”…

  2. Et si ces 25% de meurtres ne sont pas réalisés, quelles seront les punitions encourues par les hopitaux ?
    Peut-on envisager de liquider un handicapé quelconque, au cas où les 25% ne seraient pas atteints ?
    (Je ne suis pas Charlie…et ne demande pas d’achever les handicapés. Je pose juste une question)

  3. Elle aurait dû fixer l’objectif: un immigré régularisé pour un avortement qui est la pratique actuelle dans le cadre du grand remplacement.
    Horrible

  4. Nouvelle spécialité médicale :interrupteur de vies Un métier d’avenir….

  5. MST fidèle à elle-même, ne reculant devant rien pour sa promotion de la mort et de la violence contre les plus petits…
    Abject.

  6. Pourquoi ne pas rouvrir les camps de Buchenwald et du Struthof ??? et rechercher un digne successeur de Mengele ?
    Rien que pour faire avancer la * science * ?

  7. Etonnant! Pourquoi fixer des objectifs pour les avortements? Sommes nous trop nombreux en France qu’il faille inciter à l’avortement, sommes nous si endettés qu’il faille presque obliger toute mère d’un futur bébé handicapé à avorter?
    Non à la culture de la mort car il y a la loi sur l’euthanasie qui se profile.
    Notre société est vraiment décadente!!!

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services