Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : L'Eglise en France / L'Eglise : Vie de l'Eglise / Non classé

Construction d’un centre spirituel dédié à la Vierge Marie en Ardèche

Construction d’un centre spirituel dédié à la Vierge Marie en Ardèche

Le fait est assez rare pour être souligné et encouragé. Au cœur de l’Ardèche, dans le diocèse de Viviers, l’institut de la Famille Missionnaire de Notre-Dame (150 religieux et religieuses, 15 foyers en France et à l’étranger propres ou au service des diocèses comme Vannes, Fréjus-Toulon, Lyon ou encore Bayonne) s’est lancé dans un magnifique et ambitieux projet qui consiste en la construction d’une église et de ses annexes (sacristie, chapelle, oratoires, salle des pèlerins) et d’un bâtiment destiné à l’accueil des pèlerins ainsi qu’aux besoins propres à la communauté.

Ce projet de construction de l’église du Cœur Immaculé de Marie à Saint-Pierre-de-Colombier est le projet du Père Lucien-Marie Dorne et de Mère Marie-Augusta, fondateurs de la communauté en 1946, qui avaient pressenti l’importance d’un lieu de prière à proximité de la statue de Notre-Dame des Neiges pour le centre spirituel.

Le site actuel des rassemblements autour de l’église paroissiale est désormais trop resserré. Dans les années 1970, le nombre des pèlerins pour la journée de pèlerinage en l’honneur de Notre-Dame des Neiges était de 300 à 400. Le premier accroissement conséquent a eu lieu pour le 50ème anniversaire en 1996 avec 800 pèlerins, puis 1 200 en 2006 après le décès du Père DORNE et, enfin, près de 2 000 en 2016. Le projet de la nouvelle église est donc nécessaire pour répondre à des conditions d’accueil convenables et qui répondent aux normes de sécurité.

Le projet est assez ambitieux car l’emprise au sol du projet sera de 15 000 m² et celle de l’église de 2 465 m², la superficie des espaces naturels sera d’environ 61 000 m². A la suite de l’intérêt que porte l’Eglise catholique à la question environnementale (encyclique Laudato Si du pape François), la Famille Missionnaire de Notre-Dame s’est engagée à la préservation de l’environnement. Le projet a fait l’objet d’une étude environnementale (Hysope environnement) et prévoit l’enfouissement des lignes à haute tension sur 200 m. Le projet de l’église et de ses annexes (sacristies, chapelles…) est partiellement encastré dans le terrain sur sa façade Est. Les zones enterrées sont recouvertes de végétation et assurent ainsi la continuité avec la partie boisée supérieure. La communauté s’est également engagée à la préservation de la biodiversité. Le vallon situé derrière l’église sera entièrement préservé et mis en valeur par un projet paysager en respectant la flore et la faune présentes entre la partie boisée et le lit de la Bourges.

La première tranche des travaux a débuté en mai 2019 : elle consiste en la réalisation du mur de soutènement du parvis. Les piles de la passerelle, qui reliera l’aire de dépose des pèlerins à l’église, ont également commencé en juillet. La passerelle de 70 mètres de long au-dessus de la Bourges devrait être totalement achevée en mai 2020. Enfin, le bâtiment d’accueil Saint Joseph, contenant 40 chambres et des réfectoires, devrait commencer début 2020. La deuxième tranche consiste en la construction de l’église et de ses annexes (sacristie, oratoires, chapelles etc.). L’église du Cœur Immaculé de Marie est prévue pour pouvoir accueillir jusqu’à 3500 pèlerins. Il est possible de suivre l’avancée des travaux et leurs explications sur le blog dédié de la communauté.

Le coût total est estimé à près de 18 millions d’euros. Dans la fidélité aux intuitions des fondateurs de la communauté et à la confiance en l’action de la divine Providence, le projet sera intégralement financé par des dons et ne bénéficiera d’aucune subvention, ni de l’Etat, ni des collectivités territoriales, ni du Vatican, ni du diocèse. De ce fait, les dons de ceux qui voudraient aider à la concrétisation de ce projet au service de l’évangélisation sont les bienvenus, y compris les plus modestes. Tous les renseignements ici (déduction fiscale possible).

Bien évidemment, certains laïcistes et écologistes de gauche, bien connus dans la région, se sont emparés du sujet pour créer une agitation médiatique avec des slogans anti-catholiques (des crapauds/pas des curés, non à la cathostrophe, non au béton intégriste etc…) qui ne trompent personne sur leurs véritables intentions. En réalité, l’ensemble des élus locaux et nationaux soutiennent ce projet dont le permis de construire a été validé par les services de la préfecture de l’Ardèche et sur lequel aucun recours n’a été formulé…  Quelques articles de la presse locale et nationale ici, ici, ici et ici. Toutes les réponses aux objections et attaques sont consultables ici.

L’évêque de Viviers depuis 2015, Mgr Balsa, est venu de nombreuses fois auprès de la communauté (ordinations, chapitre général). Il a été informé de ce projet dès 2015 et l’a encouragé de manière explicite. Il a autorisé le début des travaux pour le site et les annexes mais pas encore officiellement pour la construction de l’église, autorisation relevant effectivement des évêques selon le droit Canon. Il semble évident que ce projet ne pourra que dynamiser la foi en Ardèche et rayonner même au-delà pour susciter des vocations au profit de la communauté mais aussi au profit du diocèse, dont le nombre de prêtres est malheureusement en forte diminution. Voici un extrait du communiqué lu par le père Bernard à la messe de dimanche dernier :

J’ai parlé, pour la première fois, à Mgr Jean-Louis Balsa de notre projet de construire l’église du Cœur Immaculé de Marie, le 26 septembre 2015. Il m’avait dit qu’il serait heureux de voir les plans et de bénir cette église. Le 6 janvier 2016, notre évêque a participé à notre Chapitre ordinaire et il a rencontré une soixantaine de frères et sœurs présents à Saint-Pierre. Il nous a dit que notre mission n’était pas de prendre des paroisses mais d’accueillir ici en notre Centre spirituel. Il nous a encouragés à développer ce Centre spirituel et a souligné que notre projet d’église allait bien dans ce sens. Nous n’aurions jamais commencé nos démarches avec la sous-Préfecture de Largentière et la DDT d’Aubenas en vue de la construction de l’église du Cœur Immaculé de Marie sans avoir eu l’accord oral de notre évêque. Dans une lettre officielle du 26 mars 2019, Mgr Balsa a rappelé qu’il avait été convenu entre nous que nous commencerions les travaux du Site Notre-Dame des Neiges par une première tranche. La construction de l’église, elle, serait l’objet de la deuxième tranche. Pour la commencer, nous attendons l’autorisation écrite de notre évêque. Prions pour que le projet de l’église du Cœur Immaculé de Marie ne soit pas un sujet de discorde avec le diocèse de Viviers mais qu’il favorise au contraire l’échange des dons entre les paroisses du diocèse et notre Famille Missionnaire de Notre-Dame.”

Prions donc pour la concrétisation de ce projet. Nous vous tiendrons informés régulièrement de l’avancée des travaux et avons prévu de donner la parole aux principaux acteurs de ce projet (communauté, architecte, élus, laïcs engagés).

Pour les dons, c’est ici.

 

Le Salon Beige est visité chaque jour par plusieurs dizaines de milliers personnes qui veulent participer au combat contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme.

Je ne souhaite pas que le Salon Beige devienne une galerie commerciale avec des publicités voyantes, mais au contraire qu’il reste un outil de combat culturel.

Le Salon Beige est un lieu où chacun trouve les informations et les argumentaires dont il a besoin pour sa réflexion personnelle. C’est un lieu gratuit et une bibliothèque de référence vivante.

Si chaque personne lisant ce message donnait, notre levée de fonds serait achevée en une heure.

Aujourd’hui, je vous remercie de faire un don de 5€, 20€, 50€ ou de tout autre montant à votre portée, afin que le Salon Beige puisse poursuivre son combat.

Merci,

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services