Bannière Salon Beige

Partager cet article

Pays : Liban

Conséquences dramatiques du conflit syrien au Liban

Le gouvernement libanais estime qu’environ 1,4 million de Syriens
séjournent actuellement au Liban, dont 1,1 million de réfugiés
. Les
autres auraient déjà vécu au Liban avant le début des hostilités. Sœur
Georgette Tannoury, de la congrégation du Bon Pasteur, dirige à Beyrouth un service de consultations externes
pour les réfugiés, qui s’occupe parfois de 150 Syriens par jour :

« La quantité de Syriens est très élevée ». « Les
rues sont pleines d’enfants qui mendient
entre les voitures. Il n’y a
encore jamais eu autant de vols et de crimes
dans ce pays que cette
année. Il s’ensuit une augmentation de la frustration au Liban face à
tous ces réfugiés. Une dame m’a dit qu’elle avait peur d’envoyer sa
fille seule dans la rue pour faire des courses. »

Étant donné qu’au Liban, contrairement à la Jordanie, il n’existe pas
de camps d’hébergement pour les réfugiés, ceux-ci y sont dispersés sur
tout le pays.

« Ils habitent souvent dans des garages. Des familles
qui, en Syrie, avaient vécu dans des maisons spacieuses, se retrouvent
soudain dans une seule pièce avec quinze autres personnes. Leurs enfants
refusent cette situation et préfèrent vivre dans la rue. »

 « Une
femme m’a raconté que son mari l’obligeait à se prostituer pour nourrir
la famille. Un père de famille a vendu sa fille de 13 ans à un homme de
60 ans pour avoir de l’argent.
Toute la journée,
j’entends ce genre d’histoires »

Partager cet article

2 commentaires

  1. Mais où sont les BHL, les MRAP et tous les défenseurs des droits de l’homme en France pour s’indigner ?

  2. les responsables sont les journaleux Français. On peut les nommer un par un : ce sont eux qui MENTENT; ce sont eux qui SOUTIENNENT les islamistes; ce sont eux la source de tous les MAUX que l’on décrit dans ces pays…

Publier une réponse