Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

Conséquence de la destruction de la famille : la solitude

La solitude concerne en 2013 12% des Français de plus
de 18 ans, un phénomène en constante aggravation
, surtout chez les plus
jeunes et les plus âgés, révèle une enquête de la Fondation de
France
. Depuis 2010 la solitude a touché en France un
million de personnes supplémentaires, portant à 5 millions le nombre de
ceux qui n'ont pas ou peu de relations sociales au sein des cinq réseaux
de sociabilité (familial, professionnel, amical, affinitaire ou de
voisinage).

Facilitation des procédures de divorce, Pacs (et répudiation quasi-instantanée), promotion du concubinage et de l'esprit de jouissance, … autant de causes qui expliquent aujourd'hui l'accroissement de la solitude en France.

  • 27% des Français ne disposent que d'un seul réseau (contre
    23% en 2010), 
  • 39% n'ont pas de lien soutenu avec leur famille (contre
    33% en 2010),
  • 37% n'ont pas ou peu de contacts avec leurs voisins
    (contre 31%)
  • 25% ne disposent pas d'un réseau amical actif (contre
    21%).

Partager cet article

8 commentaires

  1. Avec cet article, ça fait du bien de constater que nous ne sommes pas seuls à être seuls !! vive nous ! vive les solitaires !

  2. Question : comment définit on un réseau ?
    en ce qui me concerne, heureusement j’ai encore des liens assez soutenus avec ma famille (et celle de mon conjoint), hélas je dois bien avouer que çà péche au niveau du contact avec mes voisins (en petit immeuble) , quant au réseau amical, passé les années de jeunesse, il faut bien reconnaitre que çà va en s’étiolant…

  3. La solitude avait été déclarée l’an passé cause nationale par Fillon, on ne sait pas ce qui a été fait.

  4. les personnes seules sont bcp plus perméables aux courants de pensée dominants

  5. Eh!oui, la solitude se manifeste de plus en plus hélas dans ce monde dit moderne.
    Il y a eu le temps du travail, des enfants, en un mot le bonheur…( que l’on ne sait pas assez apprécier ) bien que ce soit une vie très trépidante, mais l’on est jeune et on assume…
    Puis au moment de la retraite, des enfants installés, des petits enfants qui s’annoncent, brusquement la vie révée s’envole…les aléas de la vie arrivent: séparation, mutations des enfants pour leur vie professionnelle, éloignement, nous nous trouvons seuls, les liens se détendent,on se perd de vue, c’est dur à vivre…
    mais un contact riche et fructueux reste :
    le SALON BEIGE nous est fidèle, c’est un compagnon de chaque jour et il devient un lien avec d’autres internautes. Merci

  6. Il est difficile d’avoir des liens avec les voisins car on ne se voit qu’aux A.G. de copropriété où pratiquement personne n’est d’accord sauf sur le fait que c’est trop cher.
    Comme dit plus haut, il reste le SB auquel je rends grâce car il ne sautille pas dans tous les sens sur l’écran, n’impose pas d’être membre de ceci ou cela pour écrire un commentaire, ne vous renvoie pas à divers autres endroits avant de pouvoir lire le message qui vous intéresse, etc.
    Combien de sites qui seraient intéressants vous imposent des glissements et des sauts là, où vous ne désirez pas aller, et vous empêchent donc, sauf patience illimitée, de lire ce qui vous intéresse !

  7. C’est tellement plus facile de manipuler des isolés qu’on fait tout ce qu’il faut pour que les gens n’aient plus aucune attache.

  8. @ Réant : ben, ce qu’il en est maintenant, c’est qu’elle a progressé. Fillon n’est pas assez apprécié par la gauche qui le trouve de droite, et la vraie droite ne veut plus entendre parlé de lui. 🙂

Publier une réponse