Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Conseil national des Républicains : poursuite de l’autodestruction

De Guy Rouvrais dans Présent :

Http---o.aolcdn.com-hss-storage-midas-138e46059f0e2bee6e97367a4f44b83-206069999-pecresse+conseil+national"Samedi, c’était donc le premier conseil national des Républicains depuis l’élection de Laurent Wauquiez à la tête du parti. Ce devait être une photo de la « famille », comme l’eût dit Sarkozy, réunie et réconciliée autour du chef. Ou encore, selon Wauquiez, « le premier jour de la reconstruction ». Las ! La véhémence du verbe de son président n’a pas fait disparaître les antagonismes qui minent un parti moribond que la plupart de ses figures historiques ont déserté. La reconstruction ? Plutôt la poursuite de son autodestruction !

Il ne reste que des sous-chefs qui ont autant de hargne dans leur opposition, tant personnelle que politique, qu’en avaient leurs aînés. Les années à venir verront donc l’affrontement Wauquiez-Pécresse. Cette dernière fut accueillie sous les huées, Laurent Wauquiez feignant de vouloir calmer ses troupes qui redoublèrent d’ardeur quand il leur demanda « d’accueillir chaleureusement Valérie Pécresse ». Les militants acquis à la cause de leur président ne songeaient, eux, qu’à la chaleur du bûcher…

Les Républicains veulent incarner la droite « qui n’a pas honte d’elle-même » mais le premier problème est qu’ils ne sont pas d’accord entre eux sur le nombre de droites. Il n’y en qu’une, selon Wauquiez, il en existe deux, d’après Pécresse. La présidente du Conseil régional d’Ile-de-France les a ainsi décrites : « Il y en a une un peu plus conservatrice » et une autre « plus progressiste ». Pour le chef, au contraire, « il y a une droite, elle peut être diverse, mais il y a une droite ». […]"

Le Salon Beige est visité chaque jour par plusieurs dizaines de milliers personnes qui veulent participer au combat contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme.

Je ne souhaite pas que le Salon Beige devienne une galerie commerciale avec des publicités voyantes, mais au contraire qu’il reste un outil de combat culturel.

Le Salon Beige est un lieu où chacun trouve les informations et les argumentaires dont il a besoin pour sa réflexion personnelle. C’est un lieu gratuit et une bibliothèque de référence vivante.

Si chaque personne lisant ce message donnait, notre levée de fonds serait achevée en une heure.

Aujourd’hui, je vous remercie de faire un don de 5€, 20€, 50€ ou de tout autre montant à votre portée, afin que le Salon Beige puisse poursuivre son combat.

Merci,

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

13 commentaires

  1. “Ce n’est pas la droite, la France ! ce n’est pas la gauche, la France ! Je ne suis ni pour la droite ni pour la gauche, je suis pour la France !” (Charles de Gaulle)

  2. Si la droite est diverse , elle edt antagoniste en s opposant à l interieur d elle-même et n aura pas d avenir .quite â être moins nombreux,mieux vaut que cette droite reste coherente et c est de ce principe qu elle pourra avancer et pas en usant de termes vides comme diverse ,ca ne veut rien dire et on veut tuer sa legitimite pour le bien supérieur du pays.

  3. La”droite” est aux ordres depuis longtemps.
    L’ordre ne peut y régner.
    Ses chefs sont de gauche, en morale et en économie, ils rejettent toute alliance permettant un gouvernement à l’autrichienne
    (encore que le FN soit défiguré provisoirement par une présidente gauchiste)

  4. @Irishman
    Belle parole de De Gaulle en effet qui était plutôt mentalement de Droite, mais qui s’est trop souvent allié à la Gauche la plus radicale de son époque. Il a livré le pays pour un temps encore existant (malheureusement) à la gauche la plus sectaire : lois sur le syndicalisme (toujours en vigueur), livraison du pouvoir à la gauche pour l’éducation (on voit le résultat), la culture etc…

  5. c’est la France qu’ils ne supportent plus, l’intérêt supérieur, le bien commun, leur importe peu!!
    ils sont dans la superposition d’intérêts individuels

  6. Marine le Pen = 34%
    Nicolas Dupont-Aignan = 5%
    Fillonniste (Wauquiez) = 24%
    TOTAL de la VRAIE Droite = 63% en France
    Macron + Juppéiste = fausse droite
    Macron élu minoritairement en voix est arrivé au pouvoir avec les votes des Juppéistes (traîtres à la France) et celle des Fillonistes (qui ont été trompés et sont égarés)

  7. En quelle classe sont abordées les 4 opérations ?
    DLF + FN + MPF + UPR + IDENTITAIRES + LR ???
    Voilà la formule gagnante .
    En tout cas une chose de sûre : si le moment voulu, L Wauquiez ne ralit pas le camp des patriotes , donc ipso facto les chances de succès ,on pourra classer le parti LR dans le camp des traîtres à la France .
    Et il se réclame du Général !!!!

  8. Quelle différence y a-t-il entre l’unicité diverse de la droite ou la multiciplité (une diverse, ou deux)?
    Réponse : pour Wauquiez, la “droite” ne désigne pas une philosophie politique, mais un clan. Ce qui lui importe, c’est que le clan reste uni. Quelque soit ce que ses membres pensent.

  9. La “droite progressiste” cela n’existe pas ; progressiste veut dire culturellement et idéologiquement de gauche ; aux USA on dirait “démocrate”.
    Ce qui caractérise la droite, c’est avant tout la pensée politique “classique”, donc traditionaliste, d’essence catholique, donc anti-moderne et anti-libérale. Donc tout ce qui se revendique “de droite” et qui ne correspond pas à cela n’est que de l’arnaque pure et simple.
    Hors sur l’échiquier politique, quelle formation correspondrait à ces critères essentiels ? Hier, le FN canal historique version JMLP, peut-être ; aujourd’hui, personne !
    Il faut ne faut donc pas s’étonner d’aller de désillusions en cruelles déceptions d’une élection à l’autre ; la droite que nous recherchons en vain dans les formations politiques n’existe tout simplement pas !

  10. A Jejomau : J’ai voté Fillon, malgré le peu de sympathie que j’avais pour lui, mais j’avais un peu d’estime pour l’homme politique; MAIS je n’ai pas voté Macron et je ne suis sans doute pas la seule. Il ne faut pas généraliser.

  11. Que de temps perdu avec l’idole droite et les partis politiques.
    Sûrement qu’un enfant catholique de 10 ans sait que c’est sans issus.

  12. Un territoire, quel que soit sa dimension aura toujours une partie au nord une autre au sud à l’Est ou l’Ouest. Ainsi les partis politiques seront toujours des terrains partagés. Ils ne me convainc pas. Ni de droite ni de gauche, ni du nord ni du sud, je suis moi. Soit j’aime mon pays et m’y consacre, soit je ne l’aime pas alors je déménage. Mais rester en place pour vomir mon amertume est ridicule et ne sert à rien.

  13. une ligne droite! point final!
    la guerre des chefs nous impose d’avoir des gouvernements de gauche et le peuple doit subir!
    quand les chefs s’en rendront ils compte?

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services