Bannière Salon Beige

Partager cet article

Immigration

Connaître le Français pour immigrer ?

Désormais, les candidats au regroupement familial devront apprendre le français dès le pays d'origine. C'est ce qu'indique le décret qui devrait paraître au Journal officiel en fin de semaine. Parce que «la langue est le meilleur vecteur d'intégration», Brice Hortefeux a souhaité, qu'avant même d'arriver en France, les migrants disposent de rudiments. Belle ambition.

I Toute demande de visa d'immigration familiale donnera lieu à un examen culturel et linguistique, sur place. Ceux qui maîtrisent les bases seront dispensés de cours. Tout comme les plus âgés (plus de 65 ans) et les plus jeunes (16 ans) ! Les autres devront, en fonction de leur niveau, suivre jusqu'à deux mois de cours. Cette formation sera obligatoire. Pour autant, elle ne fermera pas les portes de l'immigration. L'important ne sera pas le niveau atteint mais l'assiduité au cours. Un absentéisme manifeste pourrait retarder l'obtention du visa. Autrement, les simples cancres ne seront pas sanctionnés et pourront reprendre d'autres cours de français une fois en métropole…

Ce dispositif d'apprentissage précoce du français sera conduit par les antennes locales de l'Agence nationale de l'accueil des étrangers et des migrations (Anaem). Les consulats seront également impliqués.

Michel Janva

Nous vivons un changement civilisationnel dont le moteur est culturel. La famille dite traditionnelle - qui est simplement la famille naturelle - diminue massivement en nombre et en influence sociale. Le politique est de plus en plus centré sur la promotion de l’individualisme a-culturel, a-religieux et a-national. L’économique accroît des inégalités devenues stratosphériques et accélère et amplifie le cycle des crises. L'Église est pourfendue; clercs et laïcs sont atterrés.

Une culture nouvelle jaillira inévitablement de ces craquements historiques.
Avec le Salon Beige voulez-vous participer à cette émergence ?

Le Salon Beige se bat chaque jour pour la dignité de l’homme et pour une culture de Vie.

S'il vous plaît, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

6 commentaires

  1. Où quand on se demande si la francophonie à l’étranger n’est pas (uniquement) un vecteur d’immigration ? Parce que la francophonie dans les écoles françaises se serait largement suffisant (“la vie de ma reum sur le coran de la Mecque” comme on dit dans nos écoles) !

  2. Réponse à”trahoir”,message précédent.
    écrivez en français correct et sans faute d’orthographe,vous pourrez ensuite parler de francophonie!!

  3. Si je peux me permettre de traduire, voila ce que je comprends:
    “B. Hortefeux a souhaite qu’avant meme d’arriver en France, les migrants disposent de rudiments”: ils doivent etre capables de dire ouais, nan, ou non pour les plus capables.
    ” un examen culturel et linguistique sur place”: ses quoi sa la france et se ou, moi j’parle auci bien le france que toi…
    un niveau acceptable .
    “2mois de cours” je comprends qu’avec cette possibilite de rattrapage, on peut arriver a … 100 mots? Mais peu importe, l’essentiel n’est pas de parler, l’essentiel est de ne pas faire l’ecole buissonniere.
    Mais pour ceux qui sont betes de facon congenitale, ce n’est pas grave, ils auront un visa et pourront eventuellement apprendre quelques mots en France.
    Voila ce que je comprends d’un tel langage, et pour moi c’est un foutage de gueule.
    Je suis expatriee comme je l’ai dit quelques fois sur ce site, eh bien j’apprends la langue de mon nouveau pays.
    Une fois, pour un examen, on m’a propose de trouver un interprete, mais quand j’ai dit qu’il m’appartenait de faire l’effort de passer l’examen dans la langue du pays qui m’accueillait, la personne en face de moi, qui parlait francais, m’a repondu que c’etait plus juste ainsi. Et plus normal que de faire appel a un interprete.
    J’ai reussi mon examen, et vu la fierte dans les compliments des autres candidats et examinateurs. Que vous dire du bonheur qui a ete le mien? Maintenant, permettez-moi a nouveau, de vous dire a quoi servait cet examen, parce que je crois qu’il est riche d’enseignement, il prouvait que je connaissais la loi sur le port d’arme de mon pays et que celui-ci m’etait accorde. La langue etait extremement importante compte tenu de l’enjeu. A mes yeux, c’est tout un symbole, quoi qu’on puisse penser en France, de cela. Et du sujet que j’evoque ici, qui est evidemment loin des pensees de M. Hortefeux et SA proposition.
    Merci de me lire

  4. Et payé par qui tout ça, pour avoir chez nous des gens dont on ne veut pas ???
    Par les gogos français de souche! Lamentable!

  5. Il faudrait en premier lieu qu’un Président de la République pour être élu parle correctement le français ou qu’un Ministre de l’Education nationale sache conjuguer le verbe naître au passé antérieur… avant de vouloir le demander aux entrants.

  6. Cher Carloman,
    D’abord je tiens à saluer le nouveau contributeur aux commentaires de ce blog que je n’avais jamais remarqué. A moins que vous ne disposiez de plusieurs pseudonymes. Mes soi disant fautes ne m’empêchent pas de développer une pensée largement plus ouverte que la vôtre sur les problèmes de votre pays. Par ailleurs, comme je l’ai très souvent exprimé sur ce blog : je vous invite à venir voir le résultat de l’immigration là où elle se passe et vous n’aurez plus envie de sourire de deux fautes par ci par là mais plutôt envie de trouver des remèdes à ce phénomène. Car malheureusement en l’espèce, la francophonie, payée par des citoyens et servant de porte d’entrée à l’ immigration, cela m’agace tant pour les gens déracinés que pour les pays d’accueil. Bien à vous, et bonne continuation dans l’opposition stérile et accessoire alors que de vrais problèmes vous guette en France.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services