Confusion générale aux PS et LR

Côté LR, Jean-Pierre Raffarin conteste la consigne de Nicolas Sarkozy et part dans un délire :

«Nous devons reconstruire la République (…) La République est en train de s'effondrer, c'est pour ça qu'il faut des messages clairs. Quand on est troisième on se retire». «Il faut apporter de la chaleur au pays, il ne faut pas prôner la haine (…) Il y a des producteurs de haine et des producteurs de paix. Il faut être du côté des producteurs de paix. Il y a trop de haine aujourd'hui. (…) Quand on peut empêcher le FN, il faut l'empêcher. On ne peut pas laisser le FN s'enraciner en France».

Côté PS, malgré l'injonction de Jean-Christophe Cambadélis, le candidat socialiste en Champagne-Ardenne-Alsace-Lorraine maintient sa position. Jean-Pierre Masseret a refusé de se retirer au second tour.

Laisser un commentaire