Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Idéologie du genre

Confusion chez le Défenseur des droits

Confusion chez le Défenseur des droits

Des prospectus de présentation du Défenseur des droits sont disponibles dans les mairies (voir ici ou ). Il utilise l’écriture dite « inclusive », c’est-à-dire défigurant la langue française : « « Près de 200 collaborateur.trice.s à Paris » et autres « délégué.e.s ».

Le site internet dudit défenseur n’offrant aucune possibilité de courriel pour contact, un dossier d’alerte a été créé, à l’encontre du…. Défenseur des droits et pour demander la sauvegarde du droit de la langue française à ne pas voir défigurer son orthographe.

Le Défenseur des droits a répondu, avec diligence et avec l’argument suivant :

« S’agissant de l’utilisation d’une écriture visant notamment à renforcer l’égalité entre les hommes et les femmes, le Défenseur des droits s’inscrit dans la mise en œuvre de la circulaire du 21 novembre 2017 relative aux règles de féminisation et de rédaction des textes publiés au Journal officiel de la République française. »

Au-delà de l’étonnement suscité par l’idée d’une écriture qui aurait la capacité de renforcer l’égalité entre les hommes et les femmes, l’argumentation surprend car elle fait référence à une circulaire qui indique justement le contraire :

« En revanche, je vous invite, en particulier pour les textes destinés à être publiés au Journal officiel de la République française, à ne pas faire usage de l’écriture dite inclusive, qui désigne les pratiques rédactionnelles et typographiques visant à substituer à l’emploi du masculin, lorsqu’il est utilisé dans un sens générique, une graphie faisant ressortir l’existence d’une forme féminine. »

Il paraît que le Défenseur des droits est un dispositif participant en France à l’état… de droit. Cela n’est guère rassurant.

Le Salon Beige est visité chaque jour par plusieurs dizaines de milliers personnes qui veulent participer au combat contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme.

Je ne souhaite pas que le Salon Beige devienne une galerie commerciale avec des publicités voyantes, mais au contraire qu’il reste un outil de combat culturel.

Le Salon Beige est un lieu où chacun trouve les informations et les argumentaires dont il a besoin pour sa réflexion personnelle. C’est un lieu gratuit et une bibliothèque de référence vivante.

Si chaque personne lisant ce message donnait, notre levée de fonds serait achevée en une heure.

Aujourd’hui, je vous remercie de faire un don de 5€, 20€, 50€ ou de tout autre montant à votre portée, afin que le Salon Beige puisse poursuivre son combat.

Merci,

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services

Allons-nous laisser la culture de mort triompher ?

JAMAIS

Aidez le Salon beige à préparer les prochains combats pour la loi de bioéthique