Bannière Salon Beige

Partager cet article

Non classé

Conférence de Ratisbonne : la plus belle réaction musulmane

… est peut-être celle du porte-parole du ministère pakistanais des Affaires étrangères :

"Quiconque dit que l’Islam comme religion est intolérant encourage la violence."

L’Islam serait donc tolérant, mais sa tolérance ne tiendrait qu’à un fil…

Henri Védas

Partager cet article

8 commentaires

  1. Le grand Recteur de la Mosquée de Marseille vient de déclarer il y a 1h, je cite:
    « Au lieu de s’en prendre au Pape, les Musulmans feraient mieux de s’en prendre à ceux qui ont décrédibilisé l’Islam ».
    Il ajoutait que le Pape est dans son rôle de Pape et que les Musulmans ne doivent pas attendre de lui des louanges sur leur religion.
    Les bras m’en tombent…
    Il y quand même des Musulmans intelligents, lucides et certainement plus bienveillants que les médias qui ne cherchent qu’à attiser la querelle (commentaire de la journaliste énervée: « Mais vous vous rendez compte de ce que le Pape a dit sur l’Islam » !!!!)

  2. Bonjour et merci de tous ces points de vues. J’y ajoute un témoignage ‘de goôche’, que je viens de lire sur un fil de discussion ‘de goôche’ itou. (c’est agoravox.fr, tendance Gaz de France La Poste. Le texte, sur B.16, est lui-même plutôt inintéressant, vaguement positif à forces circonvolutions, assez indigeste et la discussion est monstrueuse, pas moins, avec quelques bonnes âmes qd mme qui interviennent, de façon il me semble efficace, mais trop rare au milieu d’un océan d’incompréhension crasse : http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=13422).
    Le témoignage suivant me semble enrichissant cependant, il reflête bien l’état de réfléxion aujourd’hui en France, aussi, en regard de celui affiché ci-dessus! (je ne suis – guère – surpris). Des yeux s’ouvrent et l’intelligence émerge !!! Il est posté par un anonyme et ne cite aucun nom… les limites du ‘net-anonymat’ sont parfois bien visibles… mais tout ceci ‘sent’ la vérité…
    ///////////////////////////////////
    Discussion avec mon curé de gôôôche
    La cinquantaine, bobo catho-gauchiste bien-pensant façon Guy Bedos, sauf qu’il n’est pas dhimmi pour un sou. Il a porté la bonne parole dans une «zone sensible», il connaît l’islam et les musulmans et on ne lui fait pas prendre des vessies pour des lanternes.
    Hier je le croise sur le parvis de l’église et évidemment je l’aborde pour parler des déclarations du pape sur l’islam. Sa réaction spontanée: «il était temps!»
    Evidemment on parle des conséquences de tout ça, comment il va expliquer ce revirement du Vatican à ses ouailles et quelles pourraient être les réactions des musulmans du quartier. Je retranscris le plus fidèlement possible ses paroles.
    Réponse de mon curé: «Les musulmans? J’en sais rien et c’est leur problème pas le nôtre. Je sais simplement que je vais demander à la police de mieux surveiller l’église et la cure, parce que les plus excités passent tôt ou tard à l’acte.»
    Je lui demande s’il peut préciser, s’il a eu des menaces ou s’il y a des événements nouveaux. On avait déjà les petits CPF qui pissent régulièrement sur la porte de l’église et autres «incivilités» classiques…
    Réponse: «Rien pour l’instant mais tout musulman doit combattre par les armes celui qui ose critiquer sa religion. C’est dans le Coran. La réaction violente est IN-E-VI-TA-BLE et comme les intégristes ne peuvent pas aller assassiner le pape, ils vont s’en prendre à ce qui représente l’Eglise catholique partout dans le monde.»
    Je lui dis: «Ca va être le jihad alors?»
    Réponse: «C’est déjà le jihad! Le jihad est un fondement de l’islam (et peut-être en fait sa raison d’être), alors l’islam ne peut que vaincre totalement le monde ou mourir par le jihad qu’il aura provoqué. Toi tu fais la paix avec ton ennemi et vous déposez les armes, vous trouvez un compromis. Pour l’islam l’ennemi c’est les autres et il doit être converti ou soumis ou éliminé. Il n’y pas de compromis possible parce que ce n’est pas prévu dans le Coran. Donc il y aura un gagnant et un perdant!»
    Moi: «Et alors on fait quoi?»
    Réponse: «On n’a pas le choix. La seule voix possible pour un chrétien c’est de dire ce qu’a dit le pape. Ca va secouer pas mal de musulmans et ceux-là vont se rallier à nous parce qu’ils préfèrent la vie à la mort. Pour les autres, c’est le problème de la police et de l’armée, pas celui de l’Eglise. Je ne vais pas pleurer sur les Ben Laden de banlieue.»
    Moi: «Tu ne tends plus la joue gauche alors?»
    Réponse: «Quand on veut me défoncer la figure, non. Le suicide et la non-assistance à personnes en danger, c’est pas très chrétien. La joue gauche ça marche quand tu es encore en vie après et quand l’autre a quelque chose d’autre dans la tête que le Coran. Je suis prêtre, pas psychiatre ou soldat. A chacun son job et à chaque problème sa solution.
    C’est pas tout ça. Je vais devoir expliquer la chose dimanche aux paroissiens, et je vais encore affronter la bien-pensance des bourges qui confondent la messe et le salon de thé du Rotary Club. Mais quand ils verront les églises incendiées en représailles du discours du pape, ils vont peut-être commencer à réfléchir.
    Il faut aussi que je trouve un garage pour ma voiture parce que sur le parking ça craint. Tu ne connaîtrais pas un garage à louer?»
    Et c’est un curé gauchiste qui dit ça… Il y a de l’espoir!
    ////////////////////////////
    Je crois que l’anti-papisme de convenance de notre PAF bêlant, et aussi d’autres pouvoirs plus ‘durs’, est en train d’être identifié, comme ‘imbécile’ et ‘ringard’, par l’ensemble de la population… Notre pape joue sur des oeufs pour ce qui de la Feance et de l’Europe, mais il me semble qu’il puisse être un recours, et une aide directe, à un point difficilement imaginable il y a encore peu ! Ce n’est pas gagné à ce jour, et les pièges et ‘subtils ratages de cibles’ sont toujours possibles et jalonnent le chemin. Le Vatican et B.16 semblent mener la barque brillemment. D’ici peu, tout le ‘monde’ va chercher à le ‘récupérer’ et modifier/accaparer ses paroles. Vos et nos pières ne sont point sans effets…

  3. Effectivement je crois que ce grand Recteur de la Mosquée de Marseille est quelqu’un de très bien. J’ai oublié son nom mais un petit détail m’avait frappé : il porte la cravate. Il s’est montré également très critique contre Tarik Ramadant. A un moment il avait songé, sauf erreur de ma part, à se présenter à l’élection présidentielle ce qui était, il faut bien en convenir, une idée un peu étrange. Des lecteurs du Salon Beige s’en étaient pris à lui et j’avais pris sa défense. Je constate que je n’avais pas tout à fait tort. C’est avec de telles personnes que l’on pourra, je l’espère, éviter le choc des civilisations.

  4. Bonjour,
    Certes, en ces temps difficiles, Benoît XVI n’aurait peut-être pas dû exacerber la conscience musulmane mais il reste fidèle à l’évangile.
    Relisons Matthieu :
    Mt 10:28-  » Ne craignez rien de ceux qui tuent le corps, mais ne peuvent tuer l’âme ; craignez plutôt Celui qui peut perdre dans la géhenne à la fois l’âme et le corps.
    Mt 10:29- Ne vend-on pas deux passereaux pour un as ? Et pas un d’entre eux ne tombera au sol à l’insu de votre Père !
    Mt 10:30- Et vous donc ! vos cheveux même sont tous comptés !
    Mt 10:31- Soyez donc sans crainte ; vous valez mieux, vous, qu’une multitude de passereaux.
    Mt 10:32-  » Quiconque se déclarera pour moi devant les hommes, moi aussi je me déclarerai pour lui devant mon Père qui est dans les cieux ;
    Mt 10:33- mais celui qui m’aura renié devant les hommes, à mon tour je le renierai devant mon Père qui est dans les cieux.
    Et surtout :
    Mt Chapitre 10 verset 34 :  » N’allez pas croire que je sois venu apporter la paix sur la terre ; je ne suis pas venu apporter la paix, mais le glaive.
    Ce ne sont pas là des propos vraiment de paix, n’est-ce pas ?
    Alors en citant l’empereur Manuel, certes il s’engage aux côté de Jésus dans la paix et l’amour de Dieu, mais en même temps il sort un glaive dont il n’a pas idée du combat qu’il devra mener.
    Bonne journée

  5. Le recteur de la mosquée de Marseille est Soheib Bencheik. Vu ses propos, je pense qu’il risque d’être assassiné…

  6. @Marc,
    Merci du renseignement. C’est effectivement à Soheib Bencheik que je pensais, tout en oubliant son nom. Nous avons besoin de personnes de cette dimension et de cette stature, capables quand il le faut de s’opposer à la communauté à laquelle ils appartiennent, pour construire un dialogue avec l’Islam. Je pense que cette personne, Soheib Bencheik, va jouer un rôle très important dans les années à venir, même si pour l’instant les cris des fanatiques couvrent sa voix.

  7. Loin de moi la volonté d’assimiler l’ensemble des musulmans aux islamistes. J’en connais pas mal qui sont effectivement ouverts, tolérants, pacifiques.
    Mais il faudrait que cette catégorie de croyants fasse un peu entendre sa voix car les autres occupent pour l’instant tout le terrain. Difficile par exemple, ce matin, de croire que l’islam est « paix » quand on voit la page 2 du Figaro de ce jour. Une photo montre une manifestation au Cachemire indien. Je vous assure que l’homme que l’on voit à droite fait peur, tant il semble une incarnation de la haine à l’état pur !

  8. Basiquement, c’est comme le gars qui te hurle « je te pète la gueule, si tu dis que je suis violent. »

Publier une réponse