Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France / Pays : Israël

Conflit Israélo-palestinien : la lettre du FN

Aymeric Chauprade, député européen et Marion Maréchal-Le Pen, député nationale, ont écrit aux pays arabes une tribune parue dans le quotidien égyptien Al Akhbar Al Yawm. Extrait :

"L’arrivée du FN au pouvoir marquera une véritable rupture avec la politique étrangère menée depuis plusieurs décennies par les gouvernements Français. Depuis toujours notre mouvement dénonce l’alignement systématique de notre pays sur la politique américaine et s’est opposé de façon constante dans le débat politique aux ingérences illégitimes en Irak, en Afghanistan, en Syrie ou en Libye. Nous prônons le respect des souverainetés nationales et avons le souci de l’équilibre dans ce monde multipolaire où émergent face aux Etats-Unis et à l’Union européenne de nouvelles grandes puissances, parmi lesquels des grands acteurs régionaux comme l’Egypte, avec lesquels il faut dorénavant composer.

Le Proche-Orient connaît des souffrances qui semblent ne jamais devoir s’arrêter. Israéliens et Palestiniens se livrent une guerre sans merci depuis maintenant soixante-dix ans sans qu’aucun processus de paix, qu’aucune conférence internationale, qu’aucune pression de part et d’autre n’aboutisse à rien. […] Quand deux frères, ou un couple, se déchirent, on les invite à parler, on tente de les calmer, de les raisonner, mais on ne pense pas l’avenir à leur place. L’honneur de la France c’est son volontarisme et son humilité, ce n’est pas le diktat, la leçon de morale qui voudrait dessiner l’avenir du Proche-Orient à la place des Palestiniens, des Israéliens, des Egyptiens.

Apporter l’apaisement et la raison c’est expliquer à chacune des parties qu’il faudra faire des concessions pour finir enfin par vivre à côté. Israël a le droit à vouloir exister en tant qu’Etat Hébreux, dans la sécurité. Pour autant, la Terre Sainte ne saurait être seulement israélienne, car elle est de manière sacrée juive, chrétienne, musulmane. La paix ne peut partir que de cette acceptation de l’histoire de la Terre Sainte. Les Palestiniens ne peuvent être niés en tant que peuple. A ceux qui disent que ce peuple n’existe pas nous répondrons que la négation de son existence durant soixante-dix ans aura fini par créer une véritable nation palestinienne. Cette nation doit devenir viable, disposer d’un territoire, de ressources (l’accès à l’eau), d’une souveraineté réelle. Mais personne ne peut raisonnablement soutenir cela tant que le Hamas apparaît comme la force dominante chez les Palestiniens, elle qui n’a qu’un seul but, éradiquer « l’entité sioniste » d’une carte purement islamique dont elle rêve pour le Proche-Orient (davantage d’ailleurs que d’un Etat-nation palestinien).

Si nous arrivons au pouvoir nous tiendrons un langage de vérité aux deux parties. Ils disposeront de notre soutien pour une discussion sincère qui passe par des concessions de part et d’autre :
Pour Israël rendre de la terre colonisée aux Palestiniens, reconnaître le droit aux Palestiniens à disposer d’un Etat territorialement cohérent (et pas un gruyère), des attributs de la souveraineté.
Pour les Palestiniens éliminer du champ politique légal les forces bellicistes et terroristes comme le Hamas, renoncer au retour d’une partie des réfugiés (réalisme démographique), signer un accord de paix véritablement respecté comme préalable à la souveraineté, admettre la légitimité indiscutable d’Israël comme Etat hébreux, et que l’Etat palestinien sera un Etat national arabe-palestinien laïque (musulman et chrétien) et couper avec les idéologies qui depuis toujours instrumentalisent la question palestinienne au détriment des Palestiniens eux-mêmes. […]"

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

7 commentaires

  1. Cette lettre est très modérée, très raisonnable et très équilibrée.
    Cela change des prises de position “sociétale” récente du FN qui sont stupides

  2. Les Hébreux étaient des sémites vivant en Palestine ! Les Arabes étaient aussi des sémites vivant aussi en Palestine !
    Par contre les Ben Gourion et cie (ceux qui sont venus des pays de l’est) soit aidé par Hitler soit après la 2nde guerre mondiale, ne sont pas des sémites ! Ils ne sont donc ni des arabes ni des hébreux !
    De quel droit resteraient-ils en Palestine ? Parce qu’ils ont souffert dans les camps ? Mais les Palestiniens n’y sont pour rien ! Bref, Aymeric Chauprade reste incohérent dans son raisonnement !

  3. Elle veut à elle toute seule résoudre un conflit très compliqué? elle n’est pas sortie de l’auberge.

  4. Pourquoi un ‘x’ à ‘Hébreu’ ?
    Israel serait-il plusieurs états à la fois ???

  5. Il n’est pas certain que la guerre “at vitam aeternam” ne fasse pas partie du châtiment d’Israël…
    Auquel cas personne au monde ne saura la stopper…

  6. Pour une fois, je suis totalement d’accord avec le FN. Cette politique étrangère est la seule qui soit bonne…
    – elle permet à la France de retrouver sa place en tant que nation non alignée sur Washington… et donc une crédibilité pour négocier plein de choses
    – elle nous repositionne surtout au Moyen Orient où notre politique d’alignement sur les USA a été terriblement destructrice pour nous et surtout pour les chrétiens sur place
    – enfin, elle dit clairement une vérité de bon sens : la paix au Moyen Orient passe par des CONCESSIONS de part et d’autres entre les Israëliens et les Palestiniens…
    Israël pratique la loi du Talion et les Palestiniens aussi : culturellement, ils appliquent la loi juive et l’islam à la lettre.. Il est impossible de sortir de cette situation : leur seule chance est d’appliquer une nouvelle doctrine qui est simplement la voie chrétienne : il faut casser l’escalade de la violence, renoncer à la vengeance et s’ouvrir à l’autre… La France fille aînée de l’Église est bien placée pour proposer cette solution…
    Mais en sont-ils capables culturellement ?

  7. …les gens venus de l’Est et qui sont JUIFS…sont par définition des HEBREUX…descendant de ceux qui ont du quitter leur terre ” ERATZ ISRAËL”…un jour du temps….même si il y a longtemps…pour fuir les muslims…déjà au 7ème siècle et encore avant les Romains…Cette terre est ” leur terre promise ”

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services

 

Pendant le confinement, le combat ne s'arrête pas.

Le Salon beige a besoin de votre aide pour défendre les principes non négociables!