Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : L'Islam en France / Religions : L'Islam

Comment pourrions-nous donc contrer l’islamisme sans nous voir accusés de porter atteinte au Coran ?

Écrivain algérien vivant toujours dans son pays, Boualem Sansal est interrogé dans le numéro de novembre du mensuel La Nef. Extrait :

Couverture297"[…] Je tiens à alerter sur ce qui, à mon avis, est le problème numéro 1 de notre époque : l’islamisation conquérante dont l’islamisme est une composante forte. J’ai assez étudié la montée des idéologies en Europe dans les années 1930 pour voir une grande similitude entre ces deux phénomènes. L’histoire se répète. Hier comme aujourd’hui nous voyons sans croire, nous entendons sans comprendre, et ainsi, peu à peu, la société bascule dans la nouvelle idéologie.

La différence est qu’avec l’islamisme, on a affaire à une idéologie religieuse, alors que les précédentes étaient athées. N’est-ce pas plus redoutable ?

L'islamisme est une doctrine totalitaire, il ne vise pas que la prise de pouvoir, il entend transformer le monde et le soumettre définitivement à la charia. Il est d'autant plus dangereux qu'il puise sa raison d’être et ses arguments dans un livre, le Coran, que les musulmans, unanimement, considèrent comme étant la parole de Dieu, indiscutable et éternelle. Comment pourrions-nous donc contrer l'islamisme sans nous voir accusés de porter atteinte au Coran et indigner toute l’Oumma ? C'est en ce sens que le problème est un défi redoutable pour nous. Les islamistes le savent et en font le cœur de leur stratégie de conquête. […]

Dans votre essai Gouverner au nom d’Allah, paru en 2013, vous regrettiez « le silence assourdissant » des intellectuels musulmans. À présent, vous constatez qu’un nombre croissant d’entre eux sont décidés à œuvrer en vue d’une émancipation de la pensée islamique. Faut-il y voir un signe encourageant ?

Dans leurs pays, les intellectuels musulmans qui se livrent à ce combat courent de grands risques : ils sont dénoncés, condamnés ou assassinés ; en Occident, le politiquement correct prôné par une certaine élite leur impose le silence au motif, selon elle, que la dénonciation de l’islamisme pousse à l’amalgame et stigmatise les musulmans, fait le jeu de l’extrême droite et, à terme, provoquerait la guerre civile. Il y a d’autres raisons en arrière-plan : les marchés que représentent les pays musulmans, la culpabilité avec laquelle cette élite s’autoflagelle en espérant on ne sait quelle rédemption ou quelle retombée électorale.

Mais, à bien voir, les intellectuels musulmans sont très timorés dans leur critique, quand ils ne font pas carrément l’impasse sur, précisément, ce qui dans l’incréé et intouchable Coran pose problème, quand ils compensent leur peu de hardiesse par un discours qui enjolive exagérément l’islam et, par là, conforte les islamistes ainsi que les élites occidentales qui, par aveuglement ou pusillanimité, se sont persuadées que magnifier l’islam fait reculer l’islamisme. Or, le refus de la critique et du débat mène droit à la catastrophe. En outre, les échecs et les excès de la modernité et de la démocratie sont si nombreux (consumérisme, inégalités, injustices, pollution, etc.) que celles-ci ne peuvent plus offrir une alternative alléchante. Si bien que combattre les promesses délétères et éteindre l’incendie que la Nahda a allumé aux quatre coins du monde paraît aujourd’hui réellement au-dessus de nos forces.

La Tunisie, avec ses projets de loi favorables à la femme, est souvent présentée comme à l’avant-garde dans ce domaine. Qu’en pensez-vous ?

La situation de la femme régresse dramatiquement dans tous les pays musulmans, y compris et surtout en Tunisie où, dans la période bourguibienne, elle avait obtenu de nombreux droits. Mais cela ne doit pas faire illusion : là comme ailleurs, hommes et femmes vivent sous le joug d’un système archaïque violent. La régression est plus forte dans ce pays, comme si les conservateurs voulaient faire payer à la Tunisienne les droits acquis en violation de la tradition patriarcale et de la charia. Cela explique peut-être le succès du salafisme en Tunisie, comme pour empêcher à jamais le retour de ces bidaâ (innovations impies). Il faut savoir que le monde arabe, uni par l’islam sunnite, exerce sur les États membres une police vétilleuse. Quand l’un d’eux se permet une bidaâ, il est vite rappelé à l’ordre et, en cas d’entêtement, on lui appliquera des sanctions telles que l’assassinat (cf. le sort réservé au président égyptien Sadate), le coup d’État, la mobilisation des mosquées et des foules, qui l’amèneront tôt ou tard à résipiscence. […]

 

Partager cet article

12 commentaires

  1. Si vous avez aimé hitler alors vous devrez interdire l islam

  2. Curieuse interrogation!
    Aurait-on dit à la grande époque des massacres protestants “Comment lutter contre les Huguenots sans porter atteinte à l’Evangile?”
    Même chose avec les Hussites…
    Et sous une autre forme en Pologne orientale par exemple – lors des grands affrontements avec les cosaques – avec les orthodoxes?
    Ce besoin d’associer systématiquement islamisme et Coran, comme si cela allait de soi, et d’exclure de fait ainsi le milliard de musulmans sunnites ou chiites non salafistes devient assez obsessionnel décidément!
    Et bien sûr on va rechercher tous ceux qui professent l’existence de cette perversion idéologique…
    (Faut-il rappeler que depuis le synode musulman de Grosny, le salado-wahhabisme est exclu de l’Islam sunnite?)
    Je sais bien que la France est l’un des très rares pays où l’idéologie salafo-wahhabite a droit de citer aux yeux de nos responsables politiques qui encouragent finalement sa présence dans les mosquées, mais tout de même!

  3. Et les mères de famille qui enseignent à leur ” bébés ” quasiment de tuer du mécréant “à tour -de-bras ” c’est pas très charitable tout ça !!!!!
    Il n’y a que deux choix qui s’offrent à nous : l’islamisation totale et définitive de la France dans 20 ou 30 ans ,ou bien alors la résistance et le combat qui s’en suivra car cela semble inévitable.
    Car, à partir du moment où les nouveaux arrivants ne révent -du moins une partie – que d’égorger ceux qui vous donnent l’hospitalité , ça me semble mal parti !!!
    Ce livre fait fureur parait-il !!!!!!!!!!
    http://www.bvoltaire.fr/et-maintenant-le-guide-du-djihad-pour-les-meres-de-famille/

  4. Pourtant ce ” coran ” n’a réellement rien à voir avec son origine, du moins celui du dénommé mahomet. L’actuel et comme infiltré par toutes sortes de contradictions ajoutées bien après la mort du sus-nommé (l’original), cela au gré et besoins des différents pouvoirs politiques qui ont succédés à cette personne.
    Le fait que l’imprimé vert ne puisse être critiqué par des populations, de surcroit pour la plus part alors illettrées, et donc dans l’incapacité d’être clairvoyantes, aura renforcé toutes ses erreurs.
    Car sur le fond, ils n’étaient guère plus de 1000 lorsqu’ils ont conquis ces terres alors décimées par d’importantes épidémies. Les hordes n’étant que le pur produit de l’imaginaire, une sorte de justification légendaire visant à masquer les fléaux épidémiologiques des années précédents 720.

  5. Faisons l’expérience => la Bible à la place du Coran
    https://www.youtube.com/watch?v=Bgu2VvOCKrQ

  6. J’ai déjà tout dit à propos de l’islam… Je ne vais pas me répéter.
    L’islamisation de la France et de l’Occident, c’est aussi inquiétant et grave que la dictature des nazis, celles des communistes ainsi que la terreur des jacobins.
    J’aime beaucoup cet écrivain. Il sait de quoi il parle… c’est du vécu.
    Nous devrions l’écouter et entendre ce qu’il dit, lui aussi à propos de l’islam, la charria, la houma, etc.
    l’islam n’est pas une religion qui relie au Bon Dieu, l’islam ne contient pas de spiritualité ; c’est un système totalitaire politique et juridique qui est violent intrinsèquement et qui appelles aux meurtres, à la destruction, aux mensonges, à la soumission et non pas à l’éveil de la conscience d’un être fait à l’image et à la ressemblance de Dieu ainsi qu’à à la compréhension équilibrée et raisonnable du Réel.
    l’islam n’est pas un chemin vers Dieu.
    Chacun cherche plus ou moins Dieu, puisque c’est inscrit dans notre cœur en venant au monde, mais l’islam n’est pas un chemin pour réaliser Dieu.
    C’est une impasse.
    Les gens sont frustrés et abêtis… par une idéologie qui débouche sur la violence, l’auto-destruction et le néant… sans oublier l’esclavagisme encore présent de nos jours.
    – J’ai vu des jeunes femmes blanches dans des cages en attente d’être vendues, les pauvres!
    Là, il n’y a plus de fraternité de prêtres pour les racheter comme cela se faisait par le passé, du temps où la chrétienté rayonnait et évangélisait comme le Seigneur nous l’a demandé de manière claire… maintenant, il ne faut plus évangéliser de peur de faire du prosélitisme?!?
    C’est incroyable d’entendre çà… pendant ce temps là des jeunes de chez nous, perdus, vont se jeter dans cette idéologie par désespoir et par ignorance. Ils s’en rendront compte peut-être trop tard pour leur vie… comme c’est absurde! Il faut vraiment transmettre la foi à nos jeunes qui sont en demandent de la vérité et qui cherchent sans trouver des réponses où des gens et des prêtres inspirant et établit dans la transcendance eux-mêmes… C’est le dialogue (?!?) stupide et inconstant qui prévaut tandis que nos jeunes se perdent et gâchent leur vie. C’est insupportable, ce constat.
    L’Afrique a été mise en esclavage par l’islam, des Historiens noirs le montrent maintenant preuves à l’appui. Je retrouverai les références d’un ouvrage clés et je les mettrais à l’occasion sur le site.
    Ce n’est pas seulement moi qui le dit… Il y a aussi Le Père Pages, le Père Boulad, Monsieur L’Abbé Loiseau, et tous les gens qui sont rescapés de cette prison mentale.
    Il faut convertir les adeptes de l’islam et renvoyer les autres au plus tôt aux Pays de leurs anciens et dans “leur civilisation” qui n’est pas notre civilisation occidentale :
    – C’est eux ou nous, il ne faut pas se leurrer et voir la réalité en face.
    Voilà qui est dit, une dernière fois!

  7. Il y a une lacune immense dans ce texte pourtant intéressant, c’est le non rappel du Chiisme qui est l’Esotérisme de l’islam, ce que doivent ignorer obligatoirement les Sunnistes, les imams sont là pour traduire selon leurs inspirations, l’auteur ferait bien de lire dans la guerre des Gnoses, le livre intitulé ” Islam et Kabbale contre l’Occident Chrétien ‘ d’Alain Pascal. Cet ouvrage est capital ( quand on peut encore le trouver, le premier éditeur a été dézingué par le système, il a été réédité depuis, mais pour combien de temps .

  8. A Saint Plaix.
    Vous parlez de la guerre contre les Huguenots… Là aussi il faudra rétablir toute la vérité.
    Je n’ai pas suffisamment d’éléments encore, mais je commence à comprendre que tout çà est aussi un tissu de mensonges.
    Les Huguenots ont été très violents contrairement à ce qui se dit… On a finit par les présenter comme les victimes des méchants catholiques sanguinaires, mais j’ai appris, il y a peu de temps en fait que la St-Barthélémy était une réponse à des massacres perpétrés par les protestants. Une réponse de Catherine de Médicis et non pas de l’Eglise en France.
    Il y a des historiens qui parlent de tout çà, preuves à l’appui, par exemple, Mme Marion Sigaut et bien d’autres… Ils parlent aussi de l’inquisition et remettent les pendules à l’heure, preuves irréfutables à l’appui, bien sûr! Preuves que nous pouvons chacun vérifier, si nous le souhaitons.
    On m’a tellement menti, comme a tout un chacun, que je m’autorise à aller vérifier lorsque j’ai un doute sur un fait que l’on me présente comme une réalité. Ainsi, je remonte l’arbre des causes pour aller à la cause première. Nous sommes dans une telle “panade” que je ne crois plus les “puissants de ce monde” et leurs idiots utiles, collabos ou serviteurs zélés…
    Donc, il y a bien des choses qu’il faudra rétablir dans notre Histoire commune tant falsifiée.
    Pour le moment, je n’ai pas ma conscience dessus, aussi je ne peux pas en dire plus, mais ce que je sais c’est qu’il y a eu autour de “la guerre des religions” en France beaucoup de mensonges… de la propagande, en fait.
    Tout çà fait évidemment parti de la réécriture de notre Histoire et aussi de la volonté de détruire l’Eglise catholique et donc, Notre Seigneur Jésus-Christ ainsi que La France, fille aînée de l’Eglise.
    Quand on aura tout remis en lumière, je vous assure qu’on sera mieux dans notre Pays et aussi à titre personnel : il y aura moins de suicides de personnes âgées et de jeunes gens, désespérés de sur-vivre dans un tel cloaque, sans perspective d’avenir.
    C’est aussi pour cela que je m’exprime maintenant, parce que je pense souvent à tous ces gens volontairement sacrifiés dans un ignoble holocauste à satan…
    c’est de notre devoir de dire NON à cette horrible matrice ; ce système infernal qui veut nous broyer et faire de nous des esclaves pucés, des êtres sans conscience.
    “Seule la vérité rend libre.” St-Jean.

  9. Les immigrants sont islamiques. Montant 2016 des prestations versées aux migrants par les contribuables allemands : 9,23 milliards d’euros. Et en France ?
    https://2.bp.blogspot.com/-LTRBk5fZRxg/WgA-SjFoF_I/AAAAAAAAmYk/Ze75lsmalKEhbl42FgBv5NNfHYRgK2k4wCLcBGAs/s640/DN4Y9K5X0AEe3-x.jpg
    Ces 9 milliards viennent des impôts. C’est en quelque sorte une taxe que les musulmans font payés aux pays chrétiens. Mais n’est-ce pas ce que le Coran demande ?

  10. @ Patricia :
    Non, Patricia, ne renoncez pas ! Parlez, et parlez encore ! Il vous faudra beaucoup de patience ! Je sens bien que vous avez raison…
    En France, dans nos guerres dites “de religion”, la politique et la convoitise du pouvoir a pesé bien plus que la Foi, selon moi…
    Les Guise, à la solde de l’Espagne et de la Papauté, ne visait que la gestion du gouvernement, voire le trône… Et partout où ils ont été les plus forts politiquement, les protestants se sont très mal conduits, la “Michelade” de Nîmes est là pour en témoigner…
    Non, pour moi, tout et n’importe quoi sont justifiés quand il s’agit de taper sur les cathos, et je finis par croire que nos ennemis n’attendent qu’une chose, que nous utilisions la violence…
    Pourtant les musulmans sont très violents, et en France on ne leur dit rien ! Il y a là une leçon à retenir…

  11. Salafistes ou pas…
    TOUS les musulmans ont le même coran, les mêmes haddiths..le même prophète, la même chaâda..la même charria..la même sunna..tous font partie de l’oumma..tous sont des assassins en puissance..de plus, tous pratiquent la takkiya, le mensonge prôné par maomerde pour faire avancer leur idéologie..
    Avant d’écrire n’importe quoi..lisez donc leur livres en ayant bien à l’esprit que ce livre inepte est irréformable, car écrit par allah-poubelle lui-même..
    La leçon à retenir, c’est que daesh, c’est l’islam..et que les attentats ne font que commencer..qu’il serait bon de vous réveiller..
    Aux armes..si vous voulez éviter d’être aux larmes..pour longtemps..

  12. le combat commence dans les écoles :
    – suppression du cours sur l’islam en 5° qui prend 6 mois à raconter des conneries aux gosses
    – retour à l’enseignement de l’Histoire de France en donnant une vraie place à cette matière soulignant la grandeur de Charles Martel, de la Chrétienté, de la colonisation et des horreurs perpétrés par l’islam avec l’esclavage, la piraterie maritime, etc…

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services