Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France / Homosexualité : revendication du lobby gay

Comment LMPT peut renvoyer Dominique Reynié à son cercle de réflexion

Roland Hureaux déclare à Atlantico :

"De fait la Manif pour tous a déjà eu un impact sur les élections municipales. Au moins dans deux villes qui ne sont pas négligeables : Paris et Strasbourg. A Strasbourg, des réseaux liés à la Manif pour tous se sont mobilisés pour faire battre la sénatrice UMP Fabienne Keller, qui avait voté pour la loi Taubira. A Paris, si la candidature de Nathalie Kosciuszko-Morizet n'a pas suscité l' enthousiasme que l'on aurait pu attendre à droite, son abstention sur le "mariage pour tous" y est sans doute pour quelque chose.

Certes ceux qui son hostiles à la loi Taubira sont encore nombreux dans la société française, mais, tout en maugréant, ne finissent-ils pas, dans le secret de l'isoloir, par voter pour les candidats de la droite, UMP principalement, quelles que soient leurs positions sur le mariage homosexuel ?

Ils "finissent" comme vous dites. Mais si c'est après avoir dénigré le candidat, chez le boulanger, le crémier ou à la sortie de la messe pendant trois mois, quel est l'impact final ? Et si l'enthousiasme n'est pas au rendez-vous, on vote peut être comme il faut soi-même, mais ira-t-on  faire faire une procuration à la grand-mère  invalide ou au fils qui est en stage à l'étranger ?

A titre de contre-exemple, on peut citer Limoges. Cette ville, gauche depuis cent ans, est passée à droite de justesse, grâce  une mobilisation sans précédent des réseaux anti-loi Taubira.

Certains médias ont récemment déploré que l'UMP semble donner la préférence dans la désignation des têtes de listes aux régionales à des hommes ou des femmes politiques qui n'envisagent pas de revenir sur la loi Taubira. On cite Valérie Pécresse ou Dominique Reynié par exemple…

Le cas de Valérie Pécresse n'est pas du tout comparable à celui de NKM.  Elle a, que je sache, voté contre la loi Taubira  et c'est ça qui compte. Il se peut qu'elle n'envisage pas de revenir dessus mais pour des raisons d'opportunité,  pas parce qu'elle aurait changé d'avis  au fond.

Le cas de Dominique Reynié qui a été désigné comme tête de liste le 26 avril dernier par un panel d'élus de droite de Midi-Pyrénées et Languedoc Roussillon, désormais fusionnés est très différent. […]

J'ajoute que si la gauche connait aujourd'hui une hémorragie dans le Midi, toute relative d'ailleurs, c'est plus au profit du FN que de l'UMP-UDI. Quant aux militants de l'UMP, ils sont généralement plus conservateurs que ceux de la région parisienne, position minoritaire oblige. Beaucoup s'étaient engagés contre le mariage homosexuel. Les cadres de LMPT de la région que je connais sont fermement décidés à ne pas voter pour la liste UMP si le choix actuel est confirmé par les états-majors nationaux de l'UMP, de l'UDI et du MODEM. […]"

Partager cet article

6 commentaires

  1. En règle generale les militants LMPT sont perdus pour l’UMP et ce n’est pas le montant énormissime de la dette de ce parti qui va contribuer à les en rapprocher, un parfum de corruption flotte au dessus de cette marmite peu ragoutante.

  2. Pécresse et NKM, quant à leur attitude au sujet de la loi dite “Taubira”, c’est blanc bonnet et bonnet blanc! Il semble nécessaire de rappeler à M. Hureaux que Valérie Pécresse a renoncé à l’abrogation. Pécresse est même pire que NKM de ce point de vue, puisqu’elle a retourné sa veste.

  3. Il est quand même invraisemblable de nous assener des sornettes telles que:
    “Elle a, que je sache, voté contre la loi Taubira et c’est ça qui compte. Il se peut qu’elle n’envisage pas de revenir dessus mais pour des raisons d’opportunité […].”
    Bien au contraire, ce qui compte aujourd’hui et comptera demain, c’est l’attitude qu’on adoptera en 2017, pas celle qu’on a adoptée lors du vote!
    Quant à l’opportunisme de Pécresse, faut-il vraiment le porter à son crédit!?

  4. Les militants de LMPT ne sont pas encore capable de faire gagner un candidat, mais ils savent très bien faire perdre qui ils veulent à droite, les défenseurs du commerce des enfants par exemple …

  5. Aux Régionales, tous ceux qui sont pour l’abrogation de la loi TAUBIRA devront se mobiliser et la stratégie doit être limpide, faire perdre tous ceux qui ne se déclarerons pas pour l’abrogation, que ce soit des Régionales n’a pas d’importance! Et quand il y aura le choix entre un UMP/UDI anti abrogation et un FN Pro Abrogation, ils ne devront pas avoir d’états d’âmes! Le problème des anti Loi TAUBIRA ce n’est pas la Gauche mais la Droite et le Centre. Il faut que l’UMP comprenne que si elle veut copier la Gauche comme NKM ou Juppé alors les voix iront au FN! Pas d’états d’âmes, il ne s’agit pas de vociférer dans le vide comme Christine BOUTIN pour finalement se soumettre!Les Régionales seront le dernier avertissement que pourront donner les électeurs de Droite, si il n’est pas clair, alors ils pourront toujours rêvé à l’abrogation de la loi TAUBIRA!

  6. Roland Hureaux pouvait commencer par signer la charte LMPT avant d’arroser toutes les adresses mails LMPT avec des déclarations de campagne

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services