Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Comment inciter les parents à se séparer de leurs enfants ?

Nadine Morano a souhaité "lancer au plus vite un programme expérimental" dans des départements pilotes pour améliorer l’offre en matière de garde d’enfants, avant la mise en oeuvre d’un droit opposable à la garde d’enfants prévue en 2012.

"Nous diversifierons les modes de garde en crèche d’entreprise, interentreprise et associative [Je veux] favoriser le regroupement des assistantes maternelles dans les appartements parentaux en assouplissant la réglementation en vigueur [et développer la] possibilité d’employer à domicile des assistantes maternelles chez les parents ayant des horaires de travail décalés".

Le gouvernement va soumettre au Parlement en 2009 un texte sur le droit opposable à la garde d’enfants, c’est-à-dire le droit pour les parents d’attaquer les collectivités ne leur offrant pas de solutions en matière de garde d’enfants.

Quid des femmes qui souhaitent garder et élever elles-mêmes leurs enfants ?

Concernant les allocations familiales, Mme Morano a défendu la décision du gouvernement d’"avancer le seuil de majoration aux 14 ans de l’enfant".

"Cette réforme permettra de financer d’autres mesures en faveur des familles, notamment la garde des jeunes enfants. Dès le 1er mai, l’allocation pour garde d’enfants versée aux familles modestes qui font garder leurs enfants par une assistante maternelle sera majorée de 50 euros par mois".

Michel Janva

Partager cet article

6 commentaires

  1. Les mères de famille doivent être incapables d’élèver elle-mêmes leurs enfants …!

  2. A Michel,
    Morano prend son cas pour une généralité.
    Il est vrai que quand on flingue la famille et qu’on souhaite faire une picouze léthale aux p’tits vieux, on n’a pas forcément le bagage suffisant pour être une bonne mère de famille…

  3. Il ne s’agit pas d’inciter les parents à se séparer de leurs enfants, mais de permettre aux femmes qui souhaitent travailler d’avoir le plus d’enfants possibles. C’est une vraie politique nataliste. Toutes les femmes n’ont pas envie d’être mère au foyer …

  4. @ Paul -Arthur
    Politique nataliste ? C’est tout le contraire, malgré les intentions(idéologiques de la part de cette franc-maçonne pro mariage gay et féministe, c’est à dire anti-famille).
    A de rarissimes exceptions près, le travail des femmes se traduit par des familles peu nombreuses : c’est statistique. Aggravant : dans les entreprises françaises, la mère de famille qui attend un nouvel enfant est en général très mal vue, surtout si elle est cadre. De plus les horaires de travail ne permettent ni le mi temps ni le trois quarts de temps, contrairement à d’autres pays euripéens.
    Enfin, 50 € par mois sont ridiculement bas pour régler les frais d’une garde d’enfant : c’est un cautère sur une jambe de bois.
    Le but réel de cette mesure est certainement à terme de rendre obligatoire l’école maternelle : afin de formater les tous petits à l’idéologie de l’ ”intégration dans le groupe” à l’âge où se joue le développement psychique et intellectuel ultérieur. A près quoi, avec la méthode globale du primaire, on aura mis en place la parfaite fabrique de crétins dénoncée J-P BRIGHELLI. Incultes et coupés de leur famille.

  5. Toutes les femmes n’ont pas envie d’être mère au foyer, peut-être. Mais c’est un crève-coeur pour une mère de devoir se séparer de son enfant pour aller travailler. Je connais des femmes qui renoncent à être mère parce qu’elles se rendent compte qu’un seul salaire ne suffit pas pour vivre et qu’elles n’envisagent pas d’avoir un enfant pour qu’il soit élevé par d’autres.

  6. La guerre des familles!!!
    Je vais continuer à rester chez moi,”sans travailler”, à éduquer mes six enfants avec moins d’aide, pour que d’autre puissent confier “Le L’Enfant” plus facilement et plus tôt. Quel généreux calcul!

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]