Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Euthanasie / Pays : Angleterre / Pays : Italie

Comme Vincent Lambert, Alfie Evans gagne un sursis

Sursis-Alfie-Evans-exécution-citoyen-Italie-e1524524303485Alfie Evans présente des troubles cérébraux qui ont commencé à se manifester quelque mois après sa naissance, époque à laquelle les médecins l’avaient qualifié de « paresseux » parce qu’il se développait moins vite que les enfants de son âge. Il est en réalité atteint d’une maladie cérébrale qui n’a jamais été diagnostiquée. Cela fait des mois qu’il est retenu en soins intensifs à l’hôpital pour enfants d’Alder Hey à Liverpool en Angleterre. Cela fait désormais environ neuf mois que le corps médical cherche à le faire mourir en faisant cesser sa ventilation artificielle. C’était sans compter avec l’incroyable esprit de résistance de ses jeunes parents : Tom Evans, 21 ans, et Kate James, 20 ans.

Tom Evans et sa compagne ont tout essayé. De procédure en procédure devant la justice britannique, ils n’ont essuyé que des refus, le dernier recours devant la cour suprême ayant débouché sur un ordre judiciaire de retrait du ventilateur d’Alfie : les médecins avaient raison, les médecins savaient mieux, Tom et Kate avaient tort de vouloir faire souffrir leur enfant en refusant que sa vie cesse, un gardien avait même été nommé devant la justice pour représenter les intérêts d’Alfie face à ceux de ses parents. Un recours de dernière minute devant la Cour européenne des droits de l’homme lundi n’a pas eu davantage d’effets : les juges se sont contentés de le balayer comme irrecevable.

Le petit Alfie Evans, 23 mois, devait être précipité vers la mort ce lundi 23 avril. Mais il a gagné un sursis. Son exécution a été retardée. Son père Tom vient de déclarer dans une vidéo puis devant la foule de manifestants massée devant son hôpital, qu’Alfie vient de se voir attribuer la nationalité italienne ; l’ambassadeur d’Italie au Royaume-Uni veut entrer en discussions et au besoin aller devant les juridictions britanniques pour obtenir le transfert d’Alfie vers Rome, où la clinique vaticane du Bambino Gesu est prête à l’accueillir pour voir s’il est possible de diagnostiquer son mal, et de le soigner.

Les parents d’Alfie ne veulent pas d’acharnement thérapeutique pour leur fils. Ils veulent qu’il soit accompagné le mieux possible ; qu’il vive entouré d’amour, et qu’il meure, si cela est inévitable, paisiblement, au terme du temps qui lui sera donné et d’une mort naturelle. Tom Evans a indiqué que l’Italie poursuivra quiconque débranchera son fils. Et il a interpellé la reine Elizabeth : « Quand avez-vous légalisé l’euthanasie ? »

En attendant, le garçonnet était particulièrement éveillé et réactif, comme l’a montré une vidéo prise et diffusée par Tom Evans. C’est cet enfant, qui ne souffre pas, qu’on veut éliminer.

Vous souhaitez que votre patrimoine serve à défendre vos convictions, plutôt qu'être dilapidé par un Etat prédateur et dispendieux ?

Savez-vous que le Salon beige est habilité à recevoir des legs ?

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

9 commentaires

  1. Merci beaucoup d’avoir donné visibilité à l’histoire d’Alfie.
    Le dernières nouvelles sont que le protocole pour mettre fin à la vie d’Alfie a été appliqué dès 23h hier soir (23 avril), sauf que l’enfant a respiré seul toute la nuit, malgré des difficultés, car il avait besoin d’oxygène qu’on lui a réfusé.
    Face à l’inattendue capacité de survivre d’Alfie, ce matin les médecins ont été obligés de lui donner l’oxygène et de l’hydrater (faute de cela, l’hôpital risquait des peines judiciaires), mais Alfie est toujours sous exécution, sans respirateur ni intention de le nourrir. Seulement il a démontré qu’il peut survivre (tandis que les médecins disait que son cerveau ne fontionnait pas et qu’il ne pouvait pas vivre plus que 15 minutes sans respirateur!). Mais, il faut continuer de prier, car un autre “protocole” pourrait être décidé pour méner… “à bien” ce qu’ils ont décidé. Et en tout cas, Alfie, sa famille et les médecins qui éventuellement le prendront en charge auront besoin de prière.
    Une chaîne de prière accompagne déjà Alfie depuis des jours et tout particulièrement depuis hier et cette nuit. Ne nous lassons pas : prions pour Alfie, ses parents, le Padre Gabriele, qui les accompagne, et les responsables et pour toutes les situations analogues. Je ne sais pas si Alfie vivra encore, s’il guérira ou non, mais certainement ce n’est pas ainsi qu’on doit mourir et il a comme tous le droit d’avoir la possibilité de vivre et d’être soigné avec amour et compétence jusqu’à la mort naturelle selon le Projet de Dieu.
    Plus d’infos sur le site de La Nuova Bussola Quotidiana qui mène le combat d’Alfie et de ses parents et qui a contribué à mobiliser l’opinion publique et à faire prier pour ALfie. http://lanuovabq.it et https://www.facebook.com/lanuovabq/?hc_ref=ARRYXmQJ502HiTKEXRZxLQrIaRTGYyDHd9ugGaGA19RU4WueriyqiArer91pQdzueos&fref=nf

  2. D’une certaine manière , les “progrès” de la médecine se retournent contre les malades.En effet toute maladie que la médecine “moderne” ne peut soigner, entraine l’éradication du patient.
    Bravo le progrès!!!

  3. Honneur aux parents.
    Prions pour ce petit bébé.

  4. Dieu a mis sur terre cet enfant comme notre Vincent Lambert pour confondre les agissements de l horreur et mettre à nu les idees mortiferes de nos révolutionnaires republicains liberticides . Voilà la conception de liberté de notre société qui est d eliminer ceux qui pourraient entraver la jouissance et les plaisirs edonistes .

  5. Avec cet octroi de la nationalité italienne pour tenter de sauver cet enfant les autorités britanniques n’ont même pas honte?

  6. Comme c’est triste de ne pas aimer ce petit enfant, beaucoup d’adultes vivent hors de la loi Divine, lui est innocent et très beau devant DIEU.

  7. Dernières (tristes) nouvelles :
    Alfie continue de respirer seul et a depuis ce matin la masque de l’oxygène (mais pas de respirateur, il est toujours débranché depuis hier soir 23h) MAIS:
    Les parents ont perdu l’énième bataille juridique, car le juge a rejeté encore une fois et pour la dernière fois leur demande de transférer Alfie dans un autre hôpital ou à l’étranger (l’hôpital vatican Bambin Gesù et un avion militaire italien étaient déjà prêts et à disposition).
    Apparemment, les parents pourront porter Alfie chez eux, mais pas avant 3-5 jours, à cause du “climat hostile” qui entourerait les médecins de l’hôpital où Alfie est… détenu… (mais de quoi ont-ils peur?! Est-ce que ces soi-disant médecins cachent ou veulent inventer quelque chose dans ces prochains jours ?)
    Thomas Evans, le papa d’Alfie, est heureux de voir que son fils continue son combat pour la vie et a une bonne mine mais dénonce que depuis 24h Alfie (un bébé de 23 mois) est laissé sans nourriture (et sans soins, sauf l’oxygène et l’hydratation, mais nous ne savons pas si dans les jours à venir et dans l’attente des dimissions d’Alfie l’hôpital va soigner l’enfant ou le sécourir si besoin ou s’il continuera de le laisser abandonné à lui-même).
    Bref, le juge continue d’appuyer l’idée de l’hôpital anglais, qui dit avoir “le coeur brisé pour le fait d’être encore là à discuter quand il ne désire que faire le bien et l’intérêt de la famille d’Alfie” et qui a hosé parler d’un “spectacle déprimant d’un jeune fanatique et décevant” (ce serait le courageux papa d’Alfie) et a reproché les familiers d’Alfie d’illusionner les parents… ce qui signifie que malgré l’évidence juge et médecins restent de la même position et me fait craindre pour les heures et les jours à venir…
    D’ailleurs le juge a dit qu’on est au “chapitre final pour le cas de cet enfant extraordinaire”… il semble annoncer que la fin, en tout cas, est décidée.
    C’est la moderne “solution finale”…
    Quelle perversion morale et intellectuelle… c’est tout à l’envers… c’est découragéant…
    Svp, prions et faisons prier, soutenons Alfie et ses parents surtout… merci.
    http://lanuovabq.it/it/definitivo-il-giudice-nega-ad-alfie-il-trasferimento-in-italia

  8. C’est une monstruosité sans nom : ils ne veulent plus soigner l’enfant, mais interdisent qu’on aille tenter de le soigner ailleurs, interdisent ses parents de le nourrir pour prouver qu’il est bien mort.
    Voilà la FM dans ses oeuvres les plus démoniaques.

  9. Malheureusement, le titre de l’article écrit sur Alfie ne correspond pas à la réalité… pas de sursis pour Alfie, sinon de quelques heures. Cfr mes deux commentaires précédents et le présent qui se basent sur les informations directes que la journaliste de la NBQ sur place, qui mène depuis des semaines le combats des parents d’Alfie pour Alfie, nous donne à fur et à mesure.
    Pendant que la chaîne de prière continue… aussi avec des groupes de prière qui veillent et prient à tour de rôle tout au long de la nuit pour ne pas laisser seuls les parents d’Alfie, la position de l’hôpital se fait plus claire.
    Comme on pouvait l’imaginer les “médecins” d’Alfie n’ont pas changé d’avis et poursuivent le protocole de fin de vie commencé depuis le 23 avril à 23h (heure française).
    Voici la déclaration claire et terrifiante que l’hôpital de Liverpool a diffusée en soirée et qui était apparue sur le site de la NBQ sur un lien qui maintenant ne fonctionne plus mais qui est lisible ici : http://www.papaboys.org/inizia-la-seconda-notte-piccolo-alfie-tradito-dagli-uomini-coccolato-dio-mamma-papa/ (voici ma traduction avec mes habituelles fautes de français dont j’espère vous me pardonnerez) :
    “Ce soir la Haute Court a affirmé encore une fois que le meilleur intérêt d’Alfie Evans est de continuer le PROGRAMME DE SOINS DE FIN DE VIE” “proposé par l’équipe médicale qui l’a déjà soigné jusqu’à maintenant.
    Notre priorité est donc de garantir que Alfie reçoive les soins qu’il mérite pour assurer qu’on lui maintienne pendant ce temps le confort, la dignité et la privacy” “Cela comprend aussi de travailler avec Thomas et Kate puisqu’ils passeront ce précieux temps avec lui.” .
    “Nous serons redevables du respect et de la considération qui seront montrés à toute notre équipe, aux patients et aux familiers qui se trouvent dans notre l’hôpital pendant ce temps difficile”
    A l’état actuel, la déclaration entre “… ” que je viens de traduire ici n’est plus visible sur le site de la NBQ, qui en revanche explique que :
    le protocole de fin de vie “and of life care plan” continue, donc Alfie ne sera plus branché au respirateur
    actuellement l’oxygène et l’hydratation continuent
    l’alimentation sera administrée dès demain matin
    car l’hôpital ne peut pas refuser ces soutiens vitaux sinon il serait poursuivi par la justice
    Entre-temps, Alfie vit et par cela témoigne la Vie et la Vérité et met à nu la culture de mort et de mensonge.
    (Que dire ? J’ai envie de présenter mes félicitations à l’heureuse famille royale d’Angleterre pour le nouveau né…
    Pourquoi ne pas envoyer plein de cartes (respectueuses et polies) à Madame la Reine d’Angleterre avec une photo d’Alfie et les meilleurs vœux pour son nouveau petit enfant royal ? Demain j’enverrai la mienne avec deux photos : sur une page celle du chanceux bébé royal, de l’autre celle du bébé moins chanceux, Alfie.
    Bien évidemment, je n’en veux pas au pauvre petit bébé royal qui n’a rien à voir avec cette histoire et je sais que des cartes de vœux ne changeront rien et que la famille royale anglaise demeurera dans son silence indifférent, mais… quelle meilleure occasion de rappeler la Valeur de la Vie – de toute vie humaine – que celle de l’arrivée d’un nouveau don de Dieu dans une famille ?)
    Mais surtout, continuons de prier et d’espérer en l’intervention divine…
    La chaîne de prière est toujours en cours… nous pouvons nous unir dans l’intention aux groupes de prière qui continuent de se donner le relais la nuit pour ne pas laisser seuls les parents d’Alfie et tous ceux qui vivent des situations analogues. Unissons nos voix et nos cœurs en prière. Merci.
    Et un grand merci au Salon Beige.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services