Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Comme Taubira, François Bayrou veut la reconnaissance des enfants nés de GPA


François Bayrou – GPA : "Il faut reconnaître… by KTOTV

Partager cet article

19 commentaires

  1. Reconnaitre les enfants issus de la GPA, c’est démocrate mais peu chrétien, Monsieur Bayrou!

  2. qu’est-ce que ce monsieur n’inventerait pas pour se rendre intéressant aux yeux des bobos gauchos. Heureusement que c’est un bon catholique

  3. hypocrite !
    on est absolument contre le mal – viscéralement, totalement etc… etc…
    mais surtout ne rien faire.
    ça serait pas charitable!
    bichette…
    c’est lui le prochain président à la place de Fillon ?
    Mélenchon va me devenir sympathique.

  4. ce type est une tragédie à lui tout seul.

  5. L’interlocuteur a du bon sens: il fait que la reconnaissance soit celle de ses géniteurs, pas celle de ses acheteurs.
    Par ailleurs, Monsieur Bayrou, ce n’est parce que quelque chose se pratique, même légalement, que c’est acceptable.
    Il me semble que les déportations étaient pratiquées conformément à loi loi locale du moment, non?

  6. Cet homme a la vu courte. Il n’apporte rien de nouveau dans le débat. Il tient un discours de comptoir.
    Sa remarque par rapport aux pays voisins qui régularisent la GPA c’est du genre “Tout le monde le fait” donc ça se justifie pour moi aussi.
    C’est une remarque de cour de récréation. Je suis sidéré.

  7. François Bayrou l’a permis dans sa famille.
    Il ne s’est pas rendu compte de la souffrance d’un enfant de ne pas pouvoir connaître sa mère !
    Pour rappel, la GPA c’est comme handicaper volontairement un enfant à sa naissance pour qu’il rapporte plus dans la mendicité. Cela se fait au bénéfice de ses parents mais au désavantage du plus faible. On retrouve là le même égoïsme des parents qu’avec la GPA. D’un côté on a un handicapé physique, de l’autre psychique. Car c’est volontairement que les adeptes de la GPA comme ce François Bayrou rendent orphelin la créature la plus faible.
    Taubira sera dans l’histoire celle qui remit en honneur la marchandisation des êtres humains. Après la traite des adultes, la traite des bébés ! Et cela au nom du socialisme. C’est à dire du communisme, d’une vision du monde où c’est le plus fort qui décide.

  8. Pauvre Toupie de Pau !!!
    À force de faire la girouette il ne sait plus où tourner!
    Pitoyable!

  9. Bayrou est l’un des plus ardents adversaires du catholicisme: il faut cesser de répéter en boucle le contraire au sujet de ce marrane.

  10. Dirait-il la même chose “face aux chrétiens” et face à Dieu ?
    pauvre homme ! Pauvre Jésus trahi par les siens !
    Seigneur, ayez pitié de nous !

  11. Je m’étonne que l’on parle encore de ce minable, de ce Nougaro de pacotille !!!

  12. Qui peut encore inviter un tel personnage ? Il n’y à rien ni personne de mieux à interroger en France. Il y à mieux à faire que de servir la soupe aux vieux chevaux de retour.

  13. Il court il court le furet de Pau…

  14. Je parie qu’il est en train de monnayer sa place de Premier ministre de Macron…

  15. Un des lamentables aboutissements” du “catholicisme social”, lorsque le socialisme en est devenu le moteur…

  16. Bayrou n’a jamais abouti à quoi que ce soit..qu’il aille aider Macron, comme cela En Marche se prendra les pieds dans le tapis!

  17. Un bébé qui nait a une mère et donc une patrie. La mère peut évidemment vendre son bébé. Et un état le permettre. On appelle çà la marchandisation des êtres humains. Dans notre histoire, elle s’est pratiquée pour des raisons diverses : main d’œuvre gratuite, esclavage sexuel, guérison d’un manque etc…. Dans tous les cas, le sacrifié se trouve être la personne la plus faible. Dans un pays de civilisation chrétienne, cela devrait être impossible. Il y a manifestement une terrible régression des valeurs en occident. Un occident qui semble copier Daesh où sur internet ces islamistes vendent des enfants à prix cassés ! Pour satisfaire les plaisirs égoïstes de certains occidentaux, va-t-on revoir s’officialiser les razzias guerrières et les marchés d’humains ? Se souvenir que “Wall Street” était une rue bordée d’un mur permettant la vente d’esclaves.

  18. Ce type a le don d’être toujours à contre temps.
    On appelle ce genre de gugusse un porte poisse.
    Il devrait retourner s’occuper de ses ânes, c’est la seule chose qu’il sait faire à peine correctement.

  19. “qu’est-ce que ce monsieur n’inventerait pas pour se rendre intéressant aux yeux des bobos gauchos. Heureusement que c’est un bon catholique” gaudete | 2 fév 2017 18:14:44

Publier une réponse