Bannière Salon Beige

Partager cet article

Non classé

Combats au Tchad

Le ministère français de la Défense fait état d’un tir de semonce effectué hier par un mirage F1 sur une colonne de rebelles progressant vers la capitale N’Djamena à partir du sud-est du pays.
Les rebelles prétendent que l’intervention des militaires français de l’opération Epervier serait plus importante. Contre toute vraisemblance, ils accusent les Français d’avoir bombardé des villes à la frontière soudanaise.

Henri Védas

Partager cet article

4 commentaires

  1. Pour info aux lecteurs, il y a du pétrole dans le sud du Tchad à Doba, pétrole qui est acheminé vers la mer à Kribi par un pipeline traversant le Cameroun.
    Ne soyez pas étonnés que cela chauffe dans ce pays. Les compagnies pétrolières investissent beaucoup dans cette région considérée comme un futur Golfe Persique. Et quand on connait la collusion entre ces compagnies et les pouvoirs politiques, ce genre d’évènement est difficilement spontané. Il suffit de jouer sur le ressentiment des ethnies entre elles.

  2. Je me suis toujours demander pourquoi nous, nous n’avons pas de pétrole ou est-ce que la raison en est, que le sous-sol appartient à l’état ?

  3. en urss aussi le sous-sol appartenait à l’état pourtant ils y ont trouvéun peu de pétrole.

  4. pour le soudan : un essai de guerre préventive, une défense en attaque

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services