Bannière Salon Beige

Partager cet article

Liberté d'expression

Colloque sur l’objection de conscience le 20 novembre

Comment "ne pas renoncer aux exigences de sa conscience au nom des lois du marché, ni au nom de certaines législations complaisantes ?" Benoit XVI, le 14.9.2009

"Chaque génération, en cherchant à faire progresser le bien commun, doit à nouveau se poser la question : quelles sont les exigences que des gouvernements peuvent raisonnablement imposer aux citoyens, et jusqu'où cela peut-il aller ? En faisant appel à quelle autorité les dilemmes moraux peuvent-ils être résolus ? » – Benoit XVI, au Parlement de Londres 17.9.2010

Pour une objection de conscience, constructive :

  • O Quel est le rapport entre conscience morale et droit à la vie ?
  • Y a-t-il un fondement éthique et juridique à l'objection de conscience face à des actions qui violent le droit à la vie ?
  • Dans quels domaines de la bioéthique peut-on admettre ou exiger l'objection de conscience individuelle ?
  • Où en est-on dans les législations nationales et internationales concernant la reconnaissancee de l'objection de conscience dans les questions bioéthiques ?
  • Vers la suppression de l'objection de conscience au nom de la "tolérance" ?
  • Pourquoi les pharmaciens sont actuellement privés de l'objection de conscience ?
  • Je suis étudiant/e, je suis infirmière, médecin, pharmacien… : comment vivre l'objection de conscience ?

Colloque samedi 20 novembre de 9h30 à 17h Avec la participation de

  • Monseigneur Marc Aillet, Evêque de Bayonne (par vidéo),
  • Olivier Jonquet, Chef de Service Réanimation CHU Montpellier,
  • Cyril Brun, Responsable de l'Observatoire Sociopolitique de Fréjus-Toulon,
  • Maître Jean Paillot, Avocat, enseignant en droit de la santé,
  • Pierre-Olivier Arduin, Directeur de la Commission bioéthique du diocès de de Fréjus-Toulon,
  • Stéphen de Petiville, Directeur de Maison d'Edition. Journaliste
  • Mons Jacques Suaudeau. Académie Pontificale pour la Vie

Lieu : l'Évangile de la Vie – 32 Cours de la République 84500 Bollène.

Partager cet article

1 commentaire

  1. Même si la Sainte Vierge a obtenu la grâce que l’objection de conscience ne soit pas supprimée, lors du vote au Parlement Européen le 7 octobre 2010, et a même été renforcée, ce serait faire erreur grave que de penser que “nous sommes tranquilles” et de dormir ainsi sur nos oreilles… de la tiédeur ou de consommateurs ! Aussi, parce que l’objection de conscience pour les pharmaciens n’est pas encore respectée. Il y a donc encore bien du travail.
    En ce qui concerne le cadeau fait par Marie le jour de Notre-Dame du Rosaire, nombreux ont été ceux à crier victoire. Et c’est une victoire accordée par La Vierge Marie… L’avons-nous déjà oubliée ? Dans l’Evangile, combien sont-ils à être revenus vers Jésus pour le remercier de les avoir délivrés de la lèpre ? Seul un lépreux revient voir Jésus pour le remercier. Ce qui est déjà quelque chose. Mais Jésus dit : “Et les 9 autres, n’ont-ils pas tous été guéris ?”
    C’est bien ainsi que nous recevons de Marie le Colloque du 20 novembre à Bollène. Pour rendre grâce, pour continuer à nous former.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]