Bannière Salon Beige

Partager cet article

Liberté d'expression

Cognac : les Poètes vont se casser le nez

Utilisant les méthodes de l'extrême-gauche, laquelle a le soutien implicite de Manuel Gaz, un collectif de poètes a décidé de faire le coup de poing ce soir contre les pacifiques Veilleurs qui se réunissent à Cognac, comme le révèle cet article de Sud-Ouest :

P

Hélas, ils risquent de faire le coup de poing entre eux puisque, exceptionnellement, en ce mercredi des Cendres, il n'y a pas de veillée à Cognac. A mercredi prochain ?

Partager cet article

15 commentaires

  1. Ah, bon je croyais que les poêtes étaient pour la tolérance ; je vois qu’au fonds ils sont purement totalitaires et se vautrent bien dans des poncifs politiquement correct.

  2. de gros nuls … à dégager

  3. Pouet-pouet les poètes.

  4. Nul doute que quelques promeneurs, ce soir, pourront avoir une trajectoire passant par ce lieu de réunion prévu, et pourront constater l’effectif impressionnant des “poètes” de ce “collectif”, et pourquoi pas, immortaliser cette armada grâce à quelques photos?
    Merci au veilleurs d’avoir eu la délicate attention de décaler le jour de rendez-vous en raison du mercredi des Cendres.
    Au fait, cette “manifestation contre l’intolérance” à 20 h 30 ce soir, a-t-elle été dûment déclarée aux autorités, ou bien, après avoir critiqué la façon de faire des veilleurs, ces manifestants adoptent-ils la même manière d’agir?

  5. Si vous voulez de la vraie poésie, pas cette bande de dégénérés qu’Orphée eût rejeté avec dédain, n’hésitez pas à regarder mon site ! De la poésie passionnée, pour l’amour du Christ et de la France !
    http://philippeaucazou.wordpress.com

  6. Pour des poètes, ils ont des problèmes avec la langue française: “Vautrés sur le sol avec des bougies, ces gens stigmatisent bien tranquillement sur la place publique avec des micros, des banderoles.”
    Donc, si je résume, comme les Veilleurs sont vraiment trop des intolérants à se vautrer par terre pour stigmatiser (qui ? quoi ? aucune idée) et bien tranquillement en plus (ils n’ont même pas honte, ces sectaires), ces braves poètes préparent une action coup-de-poing pour leur apprendre la tolérance.

  7. Et bien sûr, ces pouêtes vont faire “baisser la haine” avec leur discours de paix, d’amour et de tolérance. Comme leurs amis de Nantes.

  8. Ils viennent par commandos de 12 ?
    Donner des coups de pieds ?
    Pour jeter des verres ?
    Drôle de conception de la poésie les coups de poings…
    Il faut venir avec un poing américain ?
    Leur manifestation est déclarée ?
    Leur manifestation est autorisée ? Avec les motifs exposés ?
    Les veilleurs font monter la haine… Chez les dits poètes?

  9. Une agression préméditée et annoncée à l’avance… pratique pour saisir un juge pénal !

  10. poètes “rebelles et engagés” peut-on lire dans la presse locale… moi ça me fait plus penser à des punks-à-chiens en pleine crise d’adolescence, mais bon j’ai l’esprit mal tourné, certainement.
    PS: c’est ce même collectif qui a écrit la pétition pour faire interdire les rassemblements des Veilleurs il y a quelques mois, toujours les mêmes militants d’extrême gauche.
    Sur la Charente-libre d’aujourd’hui: http://www.charentelibre.fr/2014/03/06/cognac-la-manifestation-anti-veilleurs-fait-pschitt,1883709.php

  11. Les poètes ,les antifas,détournement du vrai sens des mots,peut être s’agit -il de poètes antifas!!!

  12. A gauche, ont peut même trouver des poètes sanguinaires… je me limiterai à quelques exemples :
    – 1)° ARAGON célébrant les purges staliniennes: “L’éclat des fusillades ajoute au paysage une gaieté jusqu’alors inconnue : ce sont des ingénieurs et des médecins qu’on exécute.” (Front rouge – 1930) et envisageant ainsi l’avenir de la France : ” J’appelle la terreur du fond de mes poumons […] Je chante le Guépéou [KGB de l’époque] qui se forme […] Je chante le Guépéou nécessaire à la France… » (1930)
    – 2°) Maxime GORKI envisageait des expériences à le “Mengele” sur les ennemis de classe!
    “Ma conviction intime est que l’ennemi est bel et bien un être inférieur, un dégénéré sur le plan physique mais aussi moral.” Dès lors tout est possible : “L’expérimentation sur l’homme même est indispensable. Il faudra pour cela des centaines d’unités humaines, ce sera un véritable service de l’humanité, ce qui sera évidemment bien plus important, plus utile que l’extermination de dizaines de milliers d’êtres sains” !
    – 3°) Ilya EHRENBOURG, qui fut, plus encore qu’en URSS, populaire en Occident dont il attendais ainsi la “libération” par l’Armée Rouge :
    “Le Bolchevisme frappe sans pitié : guerriers, femmes, enfants, […] en un an trois cent soixante millions d’européens seront anéantis.”
    – 4°) Pablo NERUDA (Chilien Prix Nobel):
    “- Union soviétique, si l’on rassemblait
    tout le sang versé dans ta lutte,/ tout ce que tu donnas comme une mère au monde/ pour que la liberté agonisante vive,/ nous aurions un nouvel océan/ […]
    Dans cette mer plonge ta main/ et lève-la ensuite pour y noyer/ […] celui qui s’unit avec cent petits chiens/ du dépotoir de l’Occident…”
    Néruda avait même écrit une ode à la gloire de la première super bombe H soviétique de 50 mégatonnes (> 4000 fois la puissance de la Bombe A d’Hiroshima)!
    On pourrait continuer ainsi, même MALRAUX dans sa jeunesse marxiste écrivit : “J’accepte les crimes de Staline où qu’il soient commis”…

  13. Des poètes qui mettent des poils à tous les mots seraient tout à fait dignes de cette démarche !

  14. J’étais discrètement Place François 1er ce fameux mercredi soir pour me rendre compte de la forte mobilisation de ces “pouètes”.
    12 petites personnes.
    Ce “collectif des Poètes à voix haute” s’apparentait plus au “Cercle des Poètes disparus”. Et, parmi eux, les inévitables grands démocrates du Front de Gauche. Rien d’étonnant quand on apprend dans la presse locale que le meneur des “pouètes” Karl Akira, est 10ème sur la liste du front de Gauche aux municipales de Cognac.
    Les nazis rouges sont bien présents.

  15. Avec le soutien de Valls le manipulateur de jeune fille russe et aussi du journal Sud Ouest qui s’en réjouit par avance ,du vrai, du grand, du beau journalisme, on pourrait croire qu’ils ont organisé la rencontre.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services