Bannière Salon Beige

Partager cet article

CNews en désaccord avec le CSA mais obligé de suivre cette censure

Vidéos

Devant ses nouveaux chroniqueurs, Christine Kelly a regretté le départ forcé d’Eric Zemmour.

Agnès Buzyn, Anne Hidalgo, Vladimir Poutine, Viktor Orban et le pape François sont au menu de cette nouvelle émission :

 

Partager cet article

13 commentaires

  1. Je trouve à Christine Kelly une belle et authentique finesse d’esprit qui lui fait honneur. Il est évident qu’elle regrette l’absence d’Éric Zemmour et l’injustice qui est faite à son invité principal avec l’injonction de se taire ! Du jamais vu en France depuis bien longtemps. Mais on sait que nous ne sommes plus en démocratie, même plus en apparence et que le peuple qui ne vote plus n’a plus qu’à la fermer.

    … jusqu’à une révolte ? Non Sire, jusqu’à la Révolution !

    Ce déni de démocratie est insupportable. Mais depuis la trahison de Nicolas Sarkozy avec le traité de Lisbonne qui annule la volonté du peuple de France exprimée en référendum, je trouve ce même peuple bien apathique, voire anesthésié. En fait, les successeurs dudit Sarkozy sont du même acabit, c’est-à-dire d’une médiocrité crasse. De petits gestionnaires, mauvais de surcroît !

    Commandons tous le livre d’Éric Zemmour « La France n’a pas dit son dernier mot » ! Et aidons-le !

  2. Pour sa première émission, la nouvelle équipe qui entoure Christine Kelly a réussi une belle performance, même si on regrette les éditoriaux d’Éric Zemmour, les analyses économiques d’Éric de Riedmatten et les extraordinaires chroniques historiques de Marc Menant.
    Comme le disent les bulletins scolaires : à confirmer dans les jours et les semaines à venir.

  3. Franchement, ce n’est plus la même chose sans Zemmour : de bons éditorialistes conservateurs mais on peut les voir ailleurs et il n’y a plus l’équipe de talents très divers qui complétaient Zemmour, lequel bien sûr a des lacunes dans différents domaines (l’économiste de Riedmatten, l’expert en politique internationale Dimitri et l’historien Marc Mennant)..

  4. Addendum : Bon, c’est vrai, Dimitri était toujours là.

  5. L’oukase du CSA est il définitif ou y a t-il une possibilité de recours ?

  6. Je suis bien d’accord avec vous Meltoisan, et si je puis me permettre d’indiquer à tous les lecteurs de Salon Beige pour mieux connaitre “Jupiter” et ses réseaux, et voir ce qu’il est capable de faire, achetez le livre ” Le Grand Manipulateur” (Ed: Points) de Marc Endeweld…..très édifiant.

  7. Les choses sont très bien ainsi. Zemmour cherche des parrainages de maire. Il a profité au maximum de la situation favorable. Le CSA politique intervient. C’est parfait pour lui qui est une personnalité antisystème assumée. Il obtient ainsi, par la pierre rejetée des bâtisseurs, une position christique qu’il usera et utilisera. Je suis presque certain que Cnews et son ami Zemmour ne veulent surtout pas faire de recours légitime incertain. C. Kelly connaît bien le CSA de l’intérieur. M. Vincent Bolloré sert bien la France catholique en ce moment en passant par Cnews. La fusée Zemmour vient de larguer son premier étage. La mise en orbite est possible. Belle programmation.

  8. censure, autocensure ! que nenni
    ça n’est qu’une application de la loi (no écrite) “la liberté d’expression est réservée aux seuls progressistes, racistes antiblancs, déconstructeurs etc.

  9. Zemmour fait de l’anti-Marine Le Pen et cette incroyable sortie du CSA sert sa cause. Il occupe tout l’espace, inquiète tous les camps adverses. Quelle pub pour son libre qui sort demain !

    Jusqu’au bout, il fera de l’antisystème, comme si toute son idée était de calquer sa tentative sur celle victorieuse de Donald Trump. Un autre modèle plus français est quand même Sarko de 2007 qui a siphonné des voix populaires au RN tout en gardant son électorat bourgeois. (la comparaison s’arrête là, il avait un parti derrière lui)

    Lui peut réunir les gilets jaunes, les anti-pass, la LMPT, les riches matraqués d’impôts, les libéraux-conservateurs s’il est malin, les catholiques s’il s’entoure de figures connues, il dicte la campagne déjà commencée, les thèmes, tout le monde s’agite autour de la sécurité, de la liberté, du régalien. Même Macron et Attal flippent.

    J’avoue que j’aurais préféré Marion (plus moderne, plus pour la liberté des entreprises notamment et moins d’Etat) mais elle ne bougera pas tant que sa tante ne se retirera pas (2027 ?).

    Mais il faut tellement vite arrêter le massacre de la déconstruction, en finir avec les gauchistes au pouvoir partout et surtout dans les médias et l’éducation nationale, que Zemmour peut être l’homme providentiel.

  10. MERCI à vous, Christine Kelly, d’exister avec votre intelligence, votre courage et votre professionnalisme.
    Vous avez trouver des intervenants différents mais tout aussi intéressants et cultivés.
    Bon courage à toutes et tous, permettez moi de vous admirer.

  11. le gouvernement par la peur maintenant par la coercition, et ça marche, on se sent impuissant, inutile, raler ne me suffit pas

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services