Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : Vie de l'Eglise

Cloches de Notre-Dame : Riaumont communique

Extraits du 3e communiqué du supérieur, le père Alain :

"[…] l’opération de
destruction-transformation des cloches en clochettes touristiques
faisait partie de l’appel d’offre tel qu’il a été soumis aux
adjudicataires
, en octobre 2011, puis le 2 novembre 2011 et à nouveau le
4 décembre 2011, après 2 réunions à la cathédrale en présence de tous
les candidats et enfin dans le cahier des prescriptions spéciales,
le 13 décembre 2011, date de la dernière version amendée de l’appel
d’offre. Cet appel d’offres contenait bien, chaque fois, le lot n°6 :
destruction transformation des 4 anciennes cloches en cloches
touristiques. […] l’entreprise Cornille Havard s’est engagée à la réaliser pour la somme de 213.265,00 € le 16 janv.2012 […] tous ceux qui
connaissent le marché campanaire savent qu’aucune fonderie européenne
n’est capable de produire 100.000 clochettes à moins de deux euros
pièce, prix imposé par le cahier des charges. Les entreprises
concurrentes, comme elles l’ont annoncé lors de la réunion du 04
décembre 2011, en présence de Mgr Jacquin, doivent se tourner vers la
Chine, ce qui n’a posé de problème à aucun des décisionnaires.
[…] cette
destruction-refonte était encore d’actualité lorsque l’adjudication
contractuelle s’est faite, courant février 2012.

[…] l’illégalité de cette destruction a été évoquée par écrit, dans un courrier recommandé
en date du 05 juin 2012 avec accusé de réception émanant de la fonderie
Paccard adressé à Mgr Jacquin ; courrier qui n’a jamais reçu de
réponse. […]

Nous regrettons vivement de devoir aller en procès contre une
association catholique, au risque de peiner ou même de scandaliser les
gens de bonne volonté. Nous avons pourtant appliqué à la lettre l’enseignement de saint Matthieu 18-5 : "Si
ton frère a péché, va et reprends-le entre toi et lui seul. S’il
t’écoute, tu as gagné ton frère. Mais, s’il ne t’écoute pas, prends
avec toi une ou deux personnes, afin que toute l’affaire se règle sur la
déclaration de deux ou de trois témoins. S’il refuse de les écouter,
dis-le à l’Église.""

Partager cet article

14 commentaires

  1. Cloches made in China, qu’elle honte !

  2. “Tous ceux qui connaissent le marché campanaire savent…”
    J’adore ce genre de formulation destinée à couper court à toute discussion. Campanaire, déjà… Qui a lu le mot campanaire une seule fois dans sa vie ? Evidemment que personne ne connaît le “marché campanaire”, et que par conséquent il n’est pas du tout évident qu’on ne puisse pas fabriquer de clochettes à deux euros ailleurs qu’en Chine.
    D’ailleurs le problème n’est pas tant la fabrication chinoise, que la fonte des cloches. Ce seraient des Franchouillards bourrés au calvados qui les fondraient, que cela serait encore tout à fait regrettable.

  3. et de plus ces cloches ont reçu des bénédictions solennelles.Il y a donc comme une odeur de simonie et de profanation…

  4. Bravo a cette belle initiative, et que Mgr jacquiers fasse un peu preuve de bonne volonté !!!!!

  5. NDLR. ” Mgr jacquin”

  6. @Robert Marchenoir, voyons Monsieur soyez sérieux, il va falloir trouver d’autres arguments… Avez vous seulement pris la peine de lire les documents en liens ?
    Paccard serait-il à ce point ignorant de son métier : “car chacun sait que ce genre d’articles est fabriqué en Chine” = http://www.paccard.com/fonderie/fr/actus.php?eid=248

  7. @Robert Marchenoir, excusez mon ton un peu rude. Sur l’essentiel, vous soutenez la démarche de protestation contre la destruction des cloches historiques de Notre Dame. Avez-vous signé la pétition sur riaumont.net ?
    En tout cas il existe plusieurs musées campanaires dans notre beau pays de France, et la fonderie Paccard y a elle même contribué ( cf. http://fr.wikipedia.org/wiki/Mus%C3%A9e_europ%C3%A9en_d'art_campanaire ).

  8. Cette polémique entre le recteur de la cathédrale Notre-Dame de Paris et l’Association Sainte-Croix de Riaumont doit faire marrer les laïcards.
    Au moment où l’unité des catholiques est nécessaire face à des projets de lois funestes pour la société, il faudrait cesser ce genre de dispute digne de Clochemerle, qui tend le flanc aux critiques des ennemis de la religion catholique.
    Le retour à un peu de cohésion ne serait pas mauvais, non ?

  9. Et en 2014 ? Les grandes orgues seront démontées pour une ‘ révision ‘ ..
    Gageons qu’un jour elles retrouvent leur place et leur emploi ..à moins que la nouvelle ”révolution Fraçaise ” n’en décide autrement ..

  10. A mon avis il y a autre chose de beaucoup plus grave la dessous …. la laïcité y serait pour quelquechose que …
    Notre Dame va ne devenir qu’un monument à visiter …

  11. @ G.
    Pardonnez-moi mais, l’affirmation selon laquelle cette polémique fasse marrer les laïcards n’est pas le fruit d’une mûre réflexion. Toute polémique à l’intérieur d’une entité fera forcément marrer l’autre entité. Là n’est pas vraiment l’enjeu ni le sujet.
    Je ne pense pas que l’on soit ici au niveau de clochemerle car cette polémique est née d’une attitude objectivement peu compréhensible qu’est celle du recteur de la cathédrale de Paris. De plus, le Père Prieur de la Sainte Croix de Riaumont a clairement dit et répété que ce serait une victoire s’il était confirmé que ces cloches ne devaient pas être fondues.
    Ceci dit, son souhait de voir se réaliser la cession de ces cloches à Riaumont, comme promis initiallement par leur propriétaire, semble tout de même parfaitement légitime.
    La cohésion dites-vous? Certes, je vous suggère une proposition concrète dans ce sens.
    On est jamais avare de bonnes idées. Je suspecte à Riaumont comme ailleurs.

  12. @ Erwin : « Le retour à un peu de cohésion ne serait pas mauvais, non ? »
    Tout à fait d’accord, mais de qui parlez-vous ?
    Des deux protagonistes ou de l’un d’entre-eux ?
    Vouloir garder ses cloches n’est-il pas une obligation pour tous chrétiens ? Surtout lorsque celles-ci sont consacrées ?
    En faire faire des clochettes pour les vendre aux touristes est-il convenable ? N’est-ce pas jouer aux marchands du temple ?!
    Une proposition a été faite pour que ses cloches continues leur vie de cloches, pourquoi cette proposition est niée par Mgr Jacquin en disant « qu’aucune proposition sérieuse » a été faite ?! Serait-ce le fait que cette proposition soit faite par une institution ne pratiquant pas la nouvelle liturgie ?

    Signez et faites signer la pétition contre le mercantilisme du clergé Français !

  13. Mercantilisme du clergé Français ou clergé Français pris en otage ???
    Le clergé est il vraiment libre à disposer des ” pièces détachées ” des églises et cathédrales qui ne lui appartiennent plus mais dont ils n’est que le locataire ?
    Qui est vraiment derrière tout cela ????

  14. Je suis surpris par cette polémique et par les différents commentaires.
    Pour connaître le milieu des monuments historiques, je sais à quel point les modifications et travaux sont encadrés et surveillés.
    Et je vois qu’on a d’un côté un curé qui se croit investi d’une mission sacrée (un profiteur ?) et de l’autre une entreprise dont la proposition n’a pas été retenue (un mauvais perdant ?).

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services