Civitas interpelle le ministre de l'intérieur à propos des Femen

On se souvient de l'aggression perpétrée par les Femen contre la manifestation organisée par Civitas le 17 novembre 2012 et qui avaient conduit Civitas et l'Agrif à porter plainte contre ces extrèmistes ukrainiennes. Aujourd'hui, la provocation violente et odieuse des Femen ouvre davantage les yeux de nos compatriotes et de certains responsables politiques. De son côté, Civitas interpelle le ministre de l'intérieur :

"Alors que le pays s’enfonce dans la décadence et que la loi se met au service des mœurs contre nature, la provocation FEMEN d’aujourd’hui à l’intérieur de Notre-Dame de Paris démontre, si besoin en était encore, le lien entre les partisans de l’immoralité et ceux qui provoquent la haine du christianisme.

CIVITAS rappelle que le mouvement FEMEN a trouvé refuge en France après avoir été interdit en Ukraine où il a été fondé.

CIVITAS appelle Manuel Valls a interdire le mouvement FEMEN dont la pathologie anti-religieuse est flagrante et qui ne cesse de provoquer des troubles à l’ordre public."

Pour écrire au ministre de l'Intérieur, c'est par ici.

5 réflexions au sujet de « Civitas interpelle le ministre de l'intérieur à propos des Femen »

  1. Montmirail

    Attention ! Danger pour la démocratie ! Nous approchons des scenarii proches de ceux vécus en Espagne en 1936 lorsque les socialo-communistes ont commencé à bruler les églises.
    Attention ! Danger pour la dmocratie parce que la situation socio économique est identique !
    Attention ! Danger pour la démocratie parce que la faiblesse du pouvoir socialiste actuelle ressemble à un retour de Munich !
    Relisez bien votre histoire !!!

  2. siloe08

    Monsieur le Ministre de l’Intérieur, Nous vous demandons de faire cesser immédiatement les agissements des activistes du mouvement “femen”. Les agissements de ces personnes sont et font courir de graves risques à l’ordre public. Ce mouvement à notamment été interdit dans son pays de naissance. Si vous devez en effet défendre la liberté d’expression, vous devez défendre la liberté de culte et de croyance. Tous les fidèles ont le droit au même respect. La laïcité n’est pas un principe à géométrie variable : Mr le Ministre vous auriez de graves torts de ne pas condamner l’action des « Femen » dans Notre-Dame de Paris là où vous avez eu raison de condamner la profanation de la Mosquée de Limoges. Dans notre démocratie, la liberté d’expression n’est pas négociable, mais elle ne donne pas droit à l’insulte. Les « Femen » sont libres d’exprimer leurs convictions, mais elles ont le devoir de le faire sans excès ni violence. C’est à vous Mr le Ministre de l’Intérieur de prendre vos responsabilités, au delà des idéologies d’une partie de votre famille de pensée, pour faire respecter l’ordre public dans notre pays. En cette période ou les esprits s’échauffent, au risque de voir poindre sur votre responsabilité une catastrophe.

  3. DABROWSKI

    De grâce, Civitas… Un combat essentiel va être bientôt gagné ! Ne venez pas par des propos outranciers gacher ce succès. L’essentiel, mes amis est de réussir ! Et laisser le diocèse de Paris défendre sa cathédrale. Vous voulez tout rammener à vous. Inspirez vous de l’extrême humilité de Benoit XVI. Et taisez vous jusqu’à ce que le combat contre le mariage homo soit gagné. C’est une simple question de bon sens !
    [De grâce, Civitas a été victime des Femen le 17 novembre dernier et bien peu d’âmes charitables s’en sont souciées alors… Pourquoi interdire à Civitas de s’exprimer, de quels propos outranciers parlez-vous ?
    Ceux-là me choquent davantage mais nous ne les publions pas par souci de vraie unité :
    http://leblogdejeannesmits.blogspot.fr/2013/02/benoit-xvi-pape-charitable.html
    PC]

Laisser un commentaire