Bannière Salon Beige

Partager cet article

Religions : L'Islam

Chronique musulmane du jour

L’ensemble de la presse nationale, si friande de laïcisme lorsque les catholiques osent s’exprimer, se fait l’écho (avec horaires, coordonnées, etc.) de l’annonce par le recteur de la mosquée de Paris, Dalil Boubakeur, de la date de la fête de l’Aïd el-Kébir le mardi 10 janvier en France. Pendant trois jours, les musulmans célèbrent le souvenir du patriarche Abraham qui accepta de sacrifier son fils unique à Dieu. Au dernier moment, Dieu l’arrêta et lui fit égorger un mouton. L’Aïd el-Kébir, dont la date est fixée en fonction du calendrier lunaire, est donc marqué, au grand désespoir de Brigitte Bardot, par le sacrifice rituel de nombreux moutons et agneaux, qui sont égorgés.

Tandis que le préfet de police de Paris interdit les soupes au cochon, nos médias et nos politiques jouent à celui qui fera preuve de la plus grande démagogie à l’égard des musulmans. Le Salon Beige ose rappeler à ses lecteurs que le Coran est un livre abominable, faisant l’apologie du viol et… de la pédophilie. Oui, l’islam est effectivement une religion de tolérance…, tolérance dont Claudel écrivait qu’il y avait des maisons pour ça !

Michel Janva

Partager cet article

3 commentaires

  1. Qu’est ce que vous avez contre le fait d’égorger un mouton ou un agneau ?
    Et surtout, qu’est ce que cette pratique à de musulmane ??? (je ne parle pas de l’aïde)
    Vous croyer que les supermarchés ont toujours existés.
    Je suis chrétien catholique et au village (en turquie) quand on voulais manger de la viande, on ne demander pas aux bêtes de se suicider.
    Il ne faut pas tout mélanger.

  2. Je ne dis pas le contraire.
    Je dis que la presse nationale est subitement friande des manifestations (pseudo) religieuses de l’islam, tandis que le catholicisme n’a plus grâce à ses yeux et elle ne s’y intéresse que pour déverser des torrents de haine.
    Et pourtant, rapelle-je, l’islam est une religion de violence.
    Vous auriez du mieux me lire. Je condamnais surtout la démagogie des médias à l’égard d’une religion. Laquelle est, au fond, une religion de haine.

  3. Deslolé si je vous est offensé, mais ce n’étais pas mon but.
    Je suis TOUT à FAIT d’accord avec vous, mais c’est juste que j’avais été choqué de voir la phrase suivante en gras :
    “…au grand désespoir de Brigitte Bardot, par le sacrifice rituel de nombreux moutons et agneaux, qui sont égorgés.”
    Je tiens aussi à vous dire que vous faite un travail formidable et je viens plusieurs fois par jours consulté le site (en effet ça apporte un bon “complément” à TFI). Vous êtes vraiment dans la lutte contre la désinformation.
    Bonne continuation !

Publier une réponse