Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

Chronique banale : meutre dans une cité

La victime, 24 ans, papa depuis 1 mois, avait demandé à deux automobilistes d’écouter leur musique plus loin. Il était en effet 1h du matin. Il a été tué d’une balle dans la tête.

L’identité (ou l’origine ethnique) du tueur et de son complice, arrêtés, n’a pas été révélée. Les habitants de la Cité n’ont pas manifesté dans la rue ni brûlé des voitures en représailles. Ceci explique-t-il cela ? Et les médias sont très discrets sur cette affaire, mais ça c’est vraiment banal.

Michel Janva

Partager cet article

6 commentaires

  1. Ce qui me fait peur, c’est que c’est tout à fait le genre de chose qui pourrait m’arriver. Nous arriver.
    Papa de 2 bébés. Des automobilistes, ou motocyclistes, ou piétons qui écoutent de la musique, ou les ronflements de leur voiture, en pleine nuit, au pied de nos fenêtres.
    La furieuse envie de leur demander de faire ça 100m plus loin, au pieds de leurs fenêtres.
    Est-ce de la lâcheté que de ne pas le faire ? de penser à ma femme qui dans la journée les croise alors que moi je suis au loin en sûreté dans mon bureau ? de savoir que le code de l’immeuble est connu de toute la cité ? et que ça sert à rien de le changer parce qu’ils emploient celui du facteur et des poubelles, qui ne change jamais.
    Je suis peut-être lâche, mais je pense ce soir à la jeune veuve et à l’orphelin de Flers, et je ronge mon frein.
    Lâche aujourd’hui et mort demain me diront certains. Soit, mais eux ils ont des armes à feu aujourd’hui dans leur mains. En face je n’ai que mon bébé dans les bras.
    Je veux bien voter, militer, écrire à mon maire et à mon député. Mais descendre à main nues devant des barbares armés qui ne rêvent que d’en découdre ?

  2. C’est trop léger, vous ne trouvez pas ! Vous avez peut-être raison… mais franchement on est ici dans le domaine du très hypothétique POUR LE MOMENT.

  3. Il est temps que tout cela cesse ! Participons nombreux à la deuxième manifestation de la Révolution bleue, demain 26 janvier à 18 heures, place de la Sorbonne, Paris Ve.

  4. @ Gégé
    Je ne vois pas ce qu’a d’hypothétique la mort de ce père de famille.
    Je ne vois pas ce qu’a d’hypothétique le fait que cela recommence demain.
    Ce ne sera peut-être pas un coup de feu. Mais une bastonade, un coup de couteau, la tête heurtant le coin du trottoir. Tout cela est arrivé il y a deux mois. Vous avez déjà oublié ? Pour un peu de bruit, un feu de poubelle, une photo de lampadaire… Il n’y a pas besoin d’émeutes pour ça, l’assassinat de Mr Irvoas (27/10) a eu lieu avant les émeutes.

  5. Gégé parle de “très hypothétique pour le moment”.
    Non seulement la mort de ce père de famille est une réalité, bien cruelle celle-là mais tout ce qu’il y a de plus réelle, mais en plus ces événements sont extrèmement fréquents dans les grandes villes: dans la même région, un meutre identique a eu lieu l’an passé à Valenciennes, tandis qu’un an auparavant c’était un jeune père qui mourrait dans le métro de Lille, poignardé par des “jeunes” sous les yeux de sa fillette de 3 ans .
    J’ai habité 2 ans à Lille, ville où les quartiers “difficiles” sont nombreux et gagnent tous les jours du terrain vers les zones tranquilles.
    Des “jeunes” relogés par l’attribution de logements sociaux faisaient toutes les nuits du vacarme dans la rue, tapant du ballon sur les murs et les garages, fumant du haschisch, lâchant leurs chiens (pitbulls) etc. Sans parler des dépradations sur les véhicules, les murs, etc.
    Il m’a fallu plusieurs fois intervenir pour obtenir la tranquilité du sommeil de mes enfants, tous très jeunes, voire nourrissons. Tout le quartier était terrorisé.
    Les “jeunes” se regroupaient à 10 ou 15 et je ne vois pas ce que j’aurais pu faire après plusieurs dépôts de plaintes infructeux pour dépradations…je suis parti. Pour la sécurité des miens.
    Je n’ai reçu que des cailloux, mais une balle aurait pu partir. Pire, sur mes enfants.
    Non, ce n’est pas “hypothétique”. Le plus triste c’est justement que certains se cachent les yeux et font semblant de ne pas voir…
    Je n’avais pas besoin de cela pour “bien voter” en 2007, mais inutile de dire que cela me conforte encore plus dans mes opinions!

  6. En Italie, le gouvernement vient de légaliser l’autodéfense, désormais les honnêtes citoyens ont le droit de défendre leur bien et leur vie sans alller en prison. En France, on attend toujours.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services