Bannière Salon Beige

Partager cet article

A la Une / Environnement

Chronique des cinglés: et maintenant le compost humain!

Chronique des cinglés: et maintenant le compost humain!

Un récent éditorial du Los Angeles Times aborde  la question de la fameuse “empreinte carbone” de l’être humain. Et s’interroge gravement sur la crémation qui rejette, paraît-il, 6,8 millions de mètres cubes de CO2 dans l’atmosphère chaque année. “Heureusement”, le LA Times a une solution miracle: le compost humain, écologique, et tout et tout… On apprend avec une joie non dissimulée qu’il existe déjà une société, dirigée par une certaine Katrina Spade, sur ce marché d’avenir. On apprend même que la députée démocrate de Californie Cristina Garcia travaille d’arrache-pied à créer une “licence” pour cette noble profession de composteur humain. Il est rassurant de constater que le marché et le législateur travaillent main dans la main pour défendre les intérêts supérieurs de la planète, menacés par ce dangereux parasite qu’est l’être humain!

Cerise sur le gâteau, en sublimes “tolérants” qu’ils sont, les braves progressistes du LA Times concèdent que le compostage humain “pourrait ne pas être pour tout le monde” – notant même avec surprise  et une discrète réprobation que l’Eglise catholique est opposée au compostage des corps humains. Eh bien, figurez-vous qu’ils poussent la bonté jusqu’à ne pas (encore) rendre obligatoire cet acte “éco-friendly” pour ceux que d’obscures raisons philosophiques ou religieuses retiendraient! Ils sont trop bons… Mais rassurez-vous, cela ne va pas durer: une fois que le marché sera bien installé, il y aura bien un nouveau dingue pour exiger que tout le monde “fasse son geste éco-citoyen pour la planète”!

Partager cet article

8 commentaires

  1. Évoqué depuis longtemps déjà dans “FM et sociétés de pouvoir” de Epiphanius, éditions Via Romana. Ouvrage très éclairant sur ce que nous avons devant les yeux. Ces cinglés ne sont pas fous, ils servent une idéologie satanique et sont les serviteurs du mal en tous domaines. Si seulement nous avions une Eglise solide et combattante ! Le mal prend la place que le bien lui abandonne lâchement.

  2. Bien d’accordage Gilles Tournier et ce ne sont pas nos épiscopes qui vont nous défendre, quand on voit qu’ils ont déjà vidé les bénitiers, pauvres de nous. Jusqu’où iront-ils? S’il avait la révolution combien jureraient fidélité à la constitution du clergé?

  3. c’est certain qu’utiliser des combustibles pour détruire le corps humain, c’est un sacré gaspillage, quand on pense que des petites bêtes font cela gratuitement depuis ….(le début), sans compter que les grosses mollécules de la vie sont réduite à des éléments simples! quel gaspillage général! mais par contre, ce qui est gratuit, est-ce “moral?”
    En attendant, la lavande qui pousse depuis 20 ans sur le ventre de mes tantes est magnifique !
    Comme quoi, le monde est un éternel recommencement

  4. L’homme s’est nourri de la terre et c’est justice qu’il la nourrisse à son tour lorsque le temps est venu. “inhumer” a la même étymologie qu’homme, humus et humilité. L’inhumation la plus écologique demeure celle accordée par dérogation aux trappistes, enterrés dans un simple trou et enveloppés dans un linceul, sans cercueil. Le vrai progrès serait d’accorder à tout homme ce privilège mais ça réduirait le commerce.

    • Idem en chartreuse.

      En bonus, les inhumations les plus humaines qui soient d’un côté comme de l’autre (pour avoir suivi celle d’une trappistine entr’autres)

  5. Compost humain + euthanasie !

    Pour ceux qui ne l’ont pas encore vu, je recommande le film « Soleil Vert » inspiré d’un roman d’il y a 50 ans : Faites de la place !

    Avec ces « cinglés », on y va tout droit !

    Soleil vert (Soylent Green) est un film américain d’anticipation réalisé par Richard Fleischer, sorti en 1973 et inspiré du roman de science-fiction Soleil vert (1966) de Harry Harrison. Wikipedia

    Il y a une grande beauté dans nos cimetières. Mais laissons à chacun le droit et la liberté de décider ce que doit devenir son corps mort … de mort naturelle.
    Meltoisan 06 mars 2020

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services