Bannière Salon Beige

Partager cet article

Homosexualité : revendication du lobby gay

Chronique des cinglés

Chronique des cinglés

La chambre des députés argentine a adopté une loi qui réserve 1% des postes de l’administration publique aux personnes transgenres.

En plus de ce quota, le texte prévoit des incitations à l’embauche pour les personnes LGBT+ dans les entreprises privées. Cette loi a été adoptée avec 207 votes favorables, 11 votes défavorables et 7 abstentions.

S’agissant des incitations dans le secteur privé, les charges patronales correspondant à l’emploi de personnes transgenres seront déductibles des impôts des entreprises.

Ce texte doit maintenant être examiné et approuvé par le Sénat avant d’entrer en vigueur.

Partager cet article

3 commentaires

  1. Les c…. ça ose tout c’est même à ça qu’on les reconnaît. C’est étonnant que chez nos tarés au pouvoir ils n’aient pas encore eu la même idée surtout que si les charges patronales sont déductibles des impôts il n’y aura pas suffisamment de ses anormaux pour remplir toutes les cases

  2. Ah bon? Ce sont des handicapés alors? Moi qui croyais qu’il ne fallait pas discriminer ! Pourquoi peut-on déduire des charges sinon ?

  3. en france la prochaine étape : greffe d’utérus aux transsexuels remboursée par la sécu à 100%

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services