Bannière Salon Beige

Partager cet article

Europe : politique

Chronique de l’Union européenne

  • La Commission lance en Irlande, à hauteur de 1,8 million d'euros, une campagne de propagande ciblant des groupes ayant voté "non" à Lisbonne.
  • La Turquie demande à ce que la réintégration de la France dans l'OTAN s'accompagne d'une plus grande souplesse de Paris sur la question de l'adhésion turque à l'UE.
  • La Cour européenne des Droits de l'homme de Strasbourg vient de condamner le Portugal pour violation de la liberté d'expression. Le secrétaire d'Etat à la Mer portugais avait envoyé, en 2004, un navire de guerre contre le "bateau de l'avortement" de l'association néerlandaise Women on Waves pour l'empêcher d'entrer dans le port de Figueira de Foz. Lisbonne soupçonnait alors l'association de vouloir distribuer à bord des produits pharmaceutiques interdits, comme la pilule abortive RU 486 ou d'encourager l'avortement. Les juges de Strasbourg ont estimé que l'Etat portugais auraient pu saisir les médicaments plutôt que d'envoyer un navire de guerre.

Michel Janva

Partager cet article

4 commentaires

  1. Oui je suis d’accord le gouvernement portuguais aurait du saisir les médicaments, mais là où je ne suis pas d’accord avec la CEDH c’est que cela aurait du avaoir lieu en plus de l’envoi du bâteau “d’acceuil” de la marine portugaise. Simple différence de méthodes…

  2. Attention, la CEDH ne dépend pas de l’Union européenne ! 😉
    [Oui, mais elle est dans la même logique de soumission des Etats à un pouvoir supranational. MJ]

  3. Parfaitement d’accord avec Jacques.

  4. Avec l’UE, c’est toujours de bonnes nouvelles!!
    J’espère bien que les 1.8 millions seront dépensé en pure perte!
    La Cour européenne des Droits de l’homme de Strasbourg a-t-elle déjà pensé à la liberté d’expression du gouvernement portugais ?
    Celui-ci aurait du envoyer ce bateau de malheur par le fond.
    Mais il est vrai que ça aurait été une grosse pollution chimique.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services