Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

Chronique de la France rebelle : au tour des professions libérales

Lu ici :

"Médecins, pharmaciens, avocats, notaires, experts-comptables, architectes… c'est désormais au tour des professions libérales de manifester leur exaspération face à une fiscalité trop lourde et une réglementation exagérément tatillonne. Avec eux, c'est donc un nouveau front, on ne peut plus préoccupant, qui s'ouvre pour le gouvernement. […]

L'Union nationale des professions libérales (UNAPL) lance aujourd'hui une mobilisation baptisée «les asphyxiés». Avec distribution de tracts à l'ensemble de la population, lancement d'une grande pétition «les métiers de la vie, moi j'y tiens», affichage de pancartes «les métiers de la vie en danger» dans tous les cabinets et une campagne sur Facebook et Twitter. Un hors-d'œuvre, avant le plat de résistance – une fusion avec la lutte des artisans est évoquée -, si l'exécutif ne répond pas positivement aux revendications des libéraux.

«Ce n'est qu'un apéritif, confirme Michel Chassang, leur président, aussi à la tête de la Confédération des syndicats médicaux français. Si on n'est pas entendu, on n'exclut pas de descendre dans la rue. D'Amiens à Bordeaux, partout où je me rends, je constate un ras-le-bol très fort et une franche hostilité. Nous faisons tout ce que nous pouvons pour ne pas nous laisser dépasser par le terrain.»"

Partager cet article

9 commentaires

  1. Tous en bonnet, pour décerner à Mouglande le seul couvre-chef qu’il mérite : le bonnet de l’âne.

  2. aussi bizarre que nos politiciens, car le meme Chassang a accepté la mise sous tutelle par l’état de la caisse de retraite des médecins ,qui avait le malheur d’etre bien géré et d’avoir des réserves.mais il est vrai que dans ce secteur la révolte commence.

  3. ….notaires….y en a qui manque pas d’air…..3000 euros pour un simple doc administratif lors d’une vente qui pourrait être fait par n’importe quelle mairie….de plus profession hyper protégées..donc s’intituler prof. libérale…y en a qui manque pas d’air….je sais, je me répète.

  4. Les médecins ont peu de chance de se faire entendre : toute la France s’imagine qu’ils sont des nantis.
    Mais qui sait que le revenu moyen du généraliste a tellement chuté ces dernières années qu’il est maintenant le plus bas d’Europe ?
    Que ceux qui s’en tirent sont ceux seulement ceux qui travaillent deux semaines en une ?
    Qu’ils sont pour beaucoup en “burn out”… et que c’est la profession qui se suicide le plus (et de loin) ?
    Que l’Administration de la sécu les harcèle, qu’ils risquent un procès retentissant à la moindre erreur, etc. ?
    Quand on ajoute à ça qu’un numerus clausus imbécile a sélectionné les filles (plus bucheuses et plus persévérantes)… qui pour la plupart ne travailleront pas à plein temps… qu’on ne s’étonne pas qu’il y ait maintenant des “déserts médicaux” !
    On peut légitimement être très inquiet pour l’avenir de cette profession pourtant indispensable… et donc de l’avenir de nos malades !
    Mais soyons rassuré : Attali avait imaginé depuis longtemps une solution très économique et efficace, en passe d’être mise en place : l’euthanasie des incurables et des vieillards. Il paraît que c’est l’avenir !

  5. @cad “la caisse de retraite des médecins ,qui avait le malheur d’etre bien géré et d’avoir des réserves”…
    Depuis une dizaine d’années la retraite des médecins n’a pratiquement pas augmenté et depuis plus d’un an, suite aux déboires de l’Avantage Social Vieillesse (un vol scandaleux de l’Etat), cette retraite ne cesse de diminuer.
    La Caisse de Retraite des Médecins Français a peut-être des réserves mais celles-ci servent avant tout à faire des placements. Beaucoup de retraités préféreraient sans doute voir leur retraite augmenter comme au moins celles des autres citoyens plutôt que de voir leur caisse investir dans les vignobles de luxe du bordelais…

  6. dans l’appréciation des libéraux /travailleurs indépendants (qui ne sont pas seulement les médecins mais beaucoup d’autres professions dans tous les secteurs) on parle souvent de leurs revenus mais jamais du nombre d’heures qu’ils font pour rester au même niveau, et ce nombre d’heures est de plus élevé:la charge fiscale de plus en plus lourde représente donc un surcroît de travail qui confine à de l’esclavage

  7. Je pense que c’est les agriculteurs puis les policier qui se suicident le plus et éventuellement après les médecins. Je suis vraiment impatient de voir la concurrence internationale venir détruire les systèmes de professions libérale vu qu’une bonne moitié de nos très cher député en proviennent.

  8. @rolalalala
    Les chiffres sont là : 14% des morts chez les médecins en activité sont des suicides.
    Aucune profession n’atteint ce chiffre.

  9. Les Caisses de retraites seront pillées par les banksters et autres spolieurs grace à la complicité umps et l’UE ,mais franchement pensez-vous que les notaires, médécins, avocats vont prendre les devant pour reprendre controle de leurs acquis ,en cessant d’abord de voter pour l’ump et ceux qui organisent et entérinent la spoliation à venir ?

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services