Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

Chronique de la France Orange mécanique

Chronique de la France Orange mécanique

Un adolescent de 12 ans est décédé après avoir été tabassé à coups de barre de fer dans la commune des Lilas, en Seine-Saint-Denis, hier soir.

Une bagarre, près du centre-ville, aurait opposé une bande des Lilas à une bande la ville voisine de Bagnolet, dont était originaire la victime. Les voyous étaient munis de barres de fer et de bâtons.

Le 28 septembre, à Garges-les-Gonesses, un garçon de 17 ans avait été roué de coups par des voyous munis de crosses de hockey ou de barres de fer. Il a reçu 67 points de suture au niveau de la tête.

Le 13 septembre à Toulouse, un individu d’origine syrienne a frappé un homme à la tête avec une barre de fer et un pied de parasol. Agée de 40 ans, la victime souffre d’une fracture du crâne, d’une fracture du fémur et de multiples fractures au visage.

Le Salon Beige est visité chaque jour par plusieurs dizaines de milliers personnes qui veulent participer au combat contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme.

Je ne souhaite pas que le Salon Beige devienne une galerie commerciale avec des publicités voyantes, mais au contraire qu’il reste un outil de combat culturel.

Le Salon Beige est un lieu où chacun trouve les informations et les argumentaires dont il a besoin pour sa réflexion personnelle. C’est un lieu gratuit et une bibliothèque de référence vivante.

Si chaque personne lisant ce message donnait, notre levée de fonds serait achevée en une heure.

Aujourd’hui, je vous remercie de faire un don de 5€, 20€, 50€ ou de tout autre montant à votre portée, afin que le Salon Beige puisse poursuivre son combat.

Merci,

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

6 commentaires

  1. Avec une pointe de cynisme, je pense que tant que cela se passe entre bandes rivales, c’est toujours ça de pris. Si la victime l’avait été du fait de l’intervention des forces de l’ordre, intervenant pour s’interposer, comme pour l’affaire Théo et tant d’autres, des policiers auraient été suspendus, mis en examen par une “justice” pusillanime, leurs noms jetés en pâture par tous les média bien pensants, et que sais-je encore.

  2. votre commentaire est on ne peut plus vrai

  3. Voilà ce qui se passe en macronie et jupiter du fond de ses ténèbres n’en n’ a que faire. C’est le résultat de 30 ans d’avortements car cela rejaillit sur la société mais le dictateur au pieds plats n’est pas assez intelligent pour comprendre cela.

  4. pourquoi ces petites frappes n’oseraient pas puisque la “justice” les absout .
    des égorgements, agressions au couteau (déséquilibrés) sont maintenant quotidiennes.

  5. Je me souviens d’un Arménien qui, bêtement, parce qu’il en avait marre que les musulmans attaquent la France, s’était fait remarquer en fonçant avec sa voiture sur des gens qui sortaient d’une mosquée. Il n’y eut aucun blessé mais le nom de cet homme avait été jeté en pature dans la presse ainsi que son quartier d’habitation et, je crois, le nom de sa rue.
    Qui nous dira au moins les prénoms des petits voyous qui, à coup de barres de fer sèment la terreur dans les quartiers de la Seine Saint-Denis et d’ailleurs ?

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services
Copied!