Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Christine Boutin influencerait Nicolas Sarkozy

C’est ce qui ressort de son blog : ici et ici. Pourtant, nous lisons toujours dans le projet de Nicolas Sarkozy (pdf, page 11) :

"Je veux, en revanche, reconnaître la sincérité de l’amour homosexuel, en créant une union civile donnant les mêmes droits aux couples de même sexe qu’aux couples mariés, à l’exception de la filiation et de l’adoption, ainsi qu’un statut de beaux-parents, valable pour les familles recomposées et homoparentales."

Sans compter qu’on ne lit rien qui puisse au moins "limiter les préjudices" (Evangelium vitae, n°73) de la loi sur l’avortement, ni rien sur les manipulations embryonnaires…

Michel Janva

Partager cet article

9 commentaires

  1. Sans problème nous considérons cette Union Civile comme innacceptable. Pour l’avortement, les politiques ne sont pas en mesure de lutter contre lui, c’est notre avis.
    Comme nous le répétons à tous, tous les programmes présentent leurs écarts avec les “points non négociables”. Il appartient alors au croyant d’engager sa responsabilité sur le programme qui lui semble le “meilleur possible ” (et non le “moins pire”, cela doit être un choix positif)
    [La Note doctrinale évoquée plus haut demande à ce que les catholiques ne soutiennent pas par leur vote des propositions qui seraient des maux et Benoît XVI a affirmé le 25 mars que le compromis touchant à la nature de l’homme constitue un mal. Il n’est donc pas permis de soutenir un programme, fut-il le meilleur possible, qui aggrave la situation sur les points non négociables.
    Pour le reste, affirmer catégoriquement que tous les “tous les programmes présentent leurs écarts avec les “points non négociables”” reste à démontrer.
    http://lesalonbeige.blogs.com/libres_reflexions/
    MJ]

  2. A noter aussi l’interview de Nicolas Sarkozy donnée du Ministère de l’Intérieur à Tetu, premier magazine des gays et lesbiennes, d’avril, et téléchargeable sur le site de Gaylib, organe ad’hoc de l’UMP.
    Vraiment Christine Boutin fait visiblement un vrai travail de fond 🙁

  3. sarkozy est incapable de supprimer la loi contre l’avortement..donc il sera incapable de gouerner la France. Il en sera responsable.
    si je vote pour sarkozy, cela veut dire je suis pour l’avortement est un péche mortel
    et je finirai en enfer de toute maniere ??
    en esperant que sarkozy rencontrera avec l’un des eveques afin de clarifier le point. sinon ce sera un vote blanc .

  4. Il sont formidables “les catholiques de l’UMP”…….ça fait 30 ans que le titanic s’enfonce de part l’incompétence des divers capitaines mais par un sophisme tout radieux sur le positivisme, ils vont nous faire croire qu’en astiquant les cuivres du bateau qui s’enfonce , on va le remettre à flots….
    Ni Ségo , Ni sarko car bilans égaux…..Le reste ce sont des promesses jamais tenues…

  5. Vous n’avez pas parlé, dans vos réflexions, et je m’en étonne, de tous les points énoncés par le Pape dans sa note.
    lire ici, paragraphe 4 : http://www.vatican.va/roman_curia/congregations/cfaith/documents/rc_con_cfaith_doc_20021124_politica_fr.html
    il y a en vrac : défense de la vie humaine (avortement, euthanasie, peine de mort…) ; la protection des droits de l’embryon humain ; la protection et la promotion de la famille ; l’éducation des enfants ; la protection sociale des mineurs ; le droit à la liberté religieuse ; une économie au service de la personne ; la paix.
    [Cette Note (qui ne mentionne pas la peine de mort, vous aurez mal lu) n’est pas du Pape mais de la Congrégation pour la doctrine de la Foi. Dans nos réflexions, ous nous sommes limités à ce que Benoît XVI nomme les points non négociables au §83 de l’Exhortation apostolique :
    -la vie : sur l’avortement et la recherche embryonnaire, le candidat de l’UMP y est toujours favorable
    – la famille : le candidat de l’UMP la détruit un peu plus avec son projet de CUC
    – la liberté d’éducation : c’est l’UMP qui vient d’interdire, en février dernier, l’école à la maison à plus d’une famille.
    Autant de raisons qui nous interdisent tout tout compromis avec Nicolas Sarkozy. Car c’est non négociable. Les autres points que vous mentionnez sont négociables. MJ]

  6. Monsieur Janva , je crains que vous ne perdiez votre temps car la politique c’est un métier et vous ne devez pas être permanent-salarié de votre blog vous…..
    Non,je suis mauvaise langue mais je suis sur qu’on peut trouver ,sur d’autres blogs d’autres tendances ,des intervenants nommés “protestant de l’UMP” , “mère au foyer de l’UMP” , “juif de l’UMP” , “Trans-sexuel de l’UMP” , “buveur de pastis de l’UMP” , “amateur de quiche lorraine de l’UMP”……………bref,du bonheur pour qui veut se croire l’élu du communautarisme…
    Maintenant rien n’empêche les bourgeois ( dans le sens conservateur..)d ‘éducation catholique ( dans le sens d’écoles privée et milieu préservé) de voter pour qui ils veulent tant qu’il ne font pas prendre les vessies pour des lanternes….
    Bien amicalement…

  7. à salsifi
    Vous pointez, sans doute sans le savoir, l’essentiel de nos convictions.
    C’est qu’on peut se dire “catholique” et intervenir dans le débat publique. Car la religion doit intervenir dans la société.
    En revanche se dire “trans-sexuels” et de l’UMP, c’est idiot car l’orientation sexuelle, les habitudes alimentaires ne sont pas des convictions religieuses. L’originalité de la religion c’est, comme le dit Thmoas More qu’il n’y a pas de morale sans politique pas plus que d’homme sans Dieu.
    Merci à M. Janva pour sa patience dans le dialogue.
    [Autrement dit, on pourrait être catholique au PS pour y faire entendre la morale chrétienne, catholique au PV pour l’influencer vers la DSE, etc. Puisque vous citez Thomas More, je vous rappelle que, bien que soumis à diverses formes de pressions psychologiques, il a refusé tout compromis. Jusqu’à en mourir. MJ]

  8. C’est compatible, être catholique et militant de l’UMP ?
    Vous militez pour le programme de Sarko, j’énonce :
    -instaurer le CUC avec cérémonies en mairie
    -instaurer le statut de beau-père dans les couples homos (donc la parentalité)
    -être pour l’euthanasie au cas par cas, comme Sarko l’a dit dans “femmes actuelles”, en disant qu’il fallait laisser un espace de liberté et laisser décider les familles en concertation avec les médecins, tout en se disant contre une LOI sur l’euthanasie (autrement dit, il dépénalisera)
    L’UMP, c’est l’IVG il y a 30 ans, c’est le CUC en 2007 ; l’euthanasie en 2008, et en plus vous êtes prévenus par Sarko lui-même.
    Ce sont des choix que le pape a dits non négociables en matière de foi.
    En militant à l’UMP, vous n’êtes pas loin d’une excommunication de facto. Vous êtes au moins dans l’incohérence entre foi et actes, et vous abordez l’apostasie. Partez vite, gardez les mains propres.

  9. Point besoin de citer Thomas Moore pour faire de la politique sans se renier….
    Maintenant ce n’est pas gentil de traiter vos congénères de Gay-lib d’idiots….
    En fait , je ne comprends pas le sens de votre message puisqu’il parait évident que l’on peut être catholique et intervenir dans le débat public…sans pour autant avoir à se contortionner au milieu des jérémiades de Sarkozy au magasine Têtu , avec des interviews des plus vagues possibles , afin de ménager les chèvres et les choux. A partir d’un certain point en politique , on ne peut pas se revendiquer libéral et pour un certain ordre moral , où cela correspond à de l’escroquerie intellectuelle !
    Arrêtez de la jouer lobbying d’opinion et franchissez un rubicon , vous n’en serez que plus crédibles….( je ne cite même pas de nom puisque sur le principe , je préfère rester fidèle à des idées qu’à des hommes..)
    Toutefois,ce qui est clair , c’est que Sarkozy ne pourra être élu qu’avec les voix des “cathos-conservateurs” donc le calcul est simple , il faut flatter le catho et aller le chercher par divers moyens….et je pense que votre présence sur ce blog à 3 semaines des élections ne fait que rendre hommage au travail des rédacteurs du Salon Beige!
    Bravo à M. Janva pour sa patience dans le dialogue.

Publier une réponse