Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Christine Boutin sur RTL lundi

On peut lire sur son site l’interview que le député des Yvelines a accordé à RTL lundi matin, avant l’annonce de l’abrogation du CPE.
Christine Boutin appelait à nouveau au "retrait" du CPE. Le considérant comme peu conforme au "respect de la personne", elle expliquait un peu piteusement qu’elle l’eût voté :

Parce qu’à l’époque, j’étais en plein téléchargement –
c’est-à-dire sur le peer-to-peer -et j’étais déjà contre le
gouvernement et, comme je le soutiens, je ne peux pas être
systématiquement contre. Le gouvernement m’a demandé de retirer mon
amendement, qui demandait l’explication pour le licenciement : je l’ai
fait, j’ai suivi.

Christine Boutin est plus convaincante quand elle dénonce la désinvolture avec laquelle l’exécutif traite les
institutions :

[C]omme députée, je suis scandalisée. Un
président de la république qui promulgue, et qui ne demande que ce ne
soit pas appliqué
[…].

 

Ensuite, on donne une mission
parlementaire : ce n’est pas prévu par la Constitution. Mission
parlementaire dans laquelle il y a des représentants du gouvernement :
confusion encore. Mai
ntenant, on va nous proposer une proposition de
loi. Mais, une proposition de loi, de toute façon, je ne sais pas
quelle est sa légitimité !

Enfin un dernier passage illustre ce que nous avions déjà constaté : les intimidations d’extrême-gauche qu’a subies l’UMP ont eu l’effet escompté. Elles deviennent ouvertement chez Boutin, comme chez Sarkozy hier, un argument pour le repli.

[J]e souhaite qu’il y ait
l’abrogation du C.P.E parce qu’aujourd’hui, nous sommes passés dans un
temps passionnel. Et on ne peut plus raisonner. J’ai été entartée à
Tours.

Henri Védas

Partager cet article

4 commentaires

  1. Et bien un petit entartage ne peut pas vous faire de mal Mme Boutin, et dire que certains ont failli y croire en 2002…

  2. Boutin en 2007?… SVP ENCORE des tartes à la crème pour l’empêcher d’usurper des voix de cathos complexés qui risquent de manquer dans la mère des batailles qui s’annonce…

  3. Dans la mère des batailles ?
    Quezaco ?
    L’océan, voulez-vous dire ? la mer quoi…! Où l’on se noie !

  4. @ jutte
    Dans le cas je l’espère peu probable ou votre post n’est pas une boutade:
    « La mère de toutes les batailles » ou « la mère des batailles » est une expression imagée… rien à voir avec la Méditerranée…
    Je ne tenais pas à vous laisser, le cas échéant, dans un océan d’ignorance…

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services