Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Christine Boutin s’associe à Marine Le Pen

À tous les lecteurs du Salon Beige en France, j’irai droit au but : pour poursuivre son travail le Salon Beige a besoin de vos dons. Le combat culturel que nous menons est violent et nos opposants disposent de moyens infiniment plus importants que les nôtres. Nous sommes en permanence ciblés par des personnes et des groupes qui savent utiliser l’argent, les médias et … la justice pour nous combattre et nous détruire.

Oui, notre existence dépend de vos dons. Nos besoins ne sont pourtant pas immenses, loin de là !
Il suffirait que chaque année 3 000 personnes fassent un don ponctuel de 50 € ou bien que 1 250 fassent chaque mois un don de 10 € pour que l’existence du Salon Beige soit assurée !

Vous savez le rôle que le Salon Beige joue chaque jour dans la lutte contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme; vous connaissez notre pugnacité à combattre chaque jour contre l’avortement, l’euthanasie, le mariage pour tous, la PMA, la GPA et toutes les dérives libertaires.

Le Salon Beige ne remplace pas votre rôle dans ces combats, il les facilite, les accompagne et les stimule.
S'il vous plait, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

5 commentaires

  1. n’oublions pas qu’elle a été ministre du quinquennat Sarkozy et que , à cette époque, on ne l’a jamais entendu demander une modification de la publication des parrainages ou de la proportionnelle pour la prochaine législative.
    Peut-on se fier à ce qu’ elle pense et dit ?

  2. Si mes souvenirs sont exacts, Mme Boutin, sur Radio Notre Dame semblait être tout-à-fait opposée à la requête de madame Le Pen. Elle disait préférer “la transparence”. Ce n’est pas mal de changer d’avis, mais c’est étourdissant, ces voltes faces.

  3. Dominique de Villepin sur RMC est d’accord aussi avec Marine le Pen

  4. Je pense qu’elle a espéré jusqu’au bout une bonne volonté de nos dirigeants, mais, constatant que rien n’évoluait, elle a choisi d’attaquer… Elle a finalement vu clair, et peut-on lui reprocher ? Puis qu’il y a manifestement magouille de l’UMPS !

  5. “La vérité si je mens!” Cette femme avait déclaré avoir demandé à Lionel Jospin, alors Premier ministre (de 1997 à 2002), l’interdiction du Front National. M.Jospin ne lui avait d’ailleurs pas répondu.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services