Christine Boutin lance la Conférence des imams de France

Lu dans Daoudal Hebdo :

"Le 10 juin a été lancée officiellement la Conférence des imams de France. Le 12 juin a été annoncé le lancement d’une «fédération nationale laïque des citoyens de sensibilité musulmane», nommée Mosaïc. Il n’y a eu aucune réaction du CFCM, unique représentation officielle de l’islam de France… Le lancement de la Conférence des imams de France a eu lieu à Drancy, lors d’une réunion «présidée par Christine Boutin» (sic), et en présence du maire de Drancy Jean-Christophe Lagarde, l’homme qui s’était vanté d’avoir menti à ses concitoyens en faisant construire une «salle polyvalente» qui n’est rien d’autre qu’une mosquée. Christine Boutin a déclaré qu’elle était venue «en catholique». Car elle veut affirmer haut et fort ses convictions: son «Forum des républicains sociaux» va être transformé en Parti chrétien-démocrate. Au nom de quoi elle parraine la formation d’une Conférence des imams… Parce que, dit-elle, «je crois profondément que les religions sont facteurs de médiation et de pacification»…

Il y avait aussi le président du conseil général, Claude Bartolone, l'adjointe au maire de Paris Anne Hidalgo, des diplomates de pays arabes et des Etats-Unis, le président du CRIF (Conseil représentatif des institutions juives de France), et le grand rabbin de Paris. Mais il n’y avait aucun représentant du ministère de l'Intérieur, ni de la conférence des évêques, ni du Conseil français du culte musulman (CFCM), tous pourtant dûment invités. L’idée vient du célèbre imam de Drancy, Hassan Chalghoumi, chouchou de la mairie et de la communauté juive qui en font un symbole du «vivre ensemble». Il a déjà réuni une quarantaine d’imams de la région parisienne, et il met en avant «le dialogue interreligieux, la promotion d'un islam ouvert et le suivi des imams». «Ce que nous souhaitons, c’est nous inscrire pleinement dans la République », dit-il. Mais au ministère de l’Intérieur, on rappelle que Hassan Chalghoumi est «issu de la mouvance fondamentaliste, formé en Syrie» et «non représentatif»."

13 réflexions au sujet de « Christine Boutin lance la Conférence des imams de France »

  1. quis ut deus

    c’est là toute l’ambiguïté du discours des musulmans en occident: pour bien passer on prône le respect des valeurs occidentales mais en réalité ca n’est que pure hypocrisie… j’aimerai pas me retrouver en face de cet immam “tolérant” le jour où, ce qu’à Dieu ne plaise, l’islam sera majoritaire en France. Comme ils doivent se foutre de notre gueule les musulmans en nous voyant continuellement nous aplatir devant eux!…

  2. Jean

    Elle assimile bien le discours de Sarkozy sur le rôle de médiateur des religions (la médiation que proposaient le Maroc et la Libye entre les “jeunes” et le Gouvernement français lors des violences de novembre 2005 ?), mais cela suffira-t-il pour être bien vue du Président ?
    Il la gardera peut-être pour ne pas trop décevoir les chrétiens qui se demanderaient sinon pourquoi une autre musulmane entrerait au Gouvernement (Berra) et une catho en sortirait…

  3. Labbé

    “De quoi je me mêle ?” Pourquoi l’Etat doit-il organiser, structurer la religion musulmane sur notre territoire ? De quoi l’Etat a t-il peur ? D’une religion qui se dit tolérante, pacifique … ? Sino npourquoi cherche t-il à mettre la main dessus ? Ah, vive la laïcité à la française !

  4. Sancenay

    Réfléchissons cinq minutes: dans la langue de bois du système, qu’est-ce, par exemple, qu’un “fondamentaliste catholique ” ?
    Cela peut-être simplement un catholique de bonne foi qui apprécie Le Motu proprio…
    Alors, si on allait de temps en temps au-delà des apparences? et des clichés fabriqués par le système même ?
    A moins bien sûr que l’on veuille rester dans les luttes que celui-ci propose invariablement comme solution aux problèmes qu’il crée et qu’il impose: lutte des classes, luttes des religions,luttes des sexes etc…
    Comme dirait Brassens, l’idée n’est pas mauvaise, moi j’ai failli mourir de ne l’avoir pas eue…”

  5. PG

    Curieux : le premier acte de Mme BOUTIN depuis la fondation de son parti démocrate-chrétien est de présider un rassemblement de dignitaires musulmans, de rabbins et représentants de la communauté juive, et de politiques affiliés au Grand Orient.
    Pour Sarkozy, il y a la caution ”conservatrice” : P de Villiers, il y aura maintenant la caution ”catholique” : Christine Boutin.

  6. Floria

    Si Christine Boutin (ou tout autre personne) veut tester la sincérité de ses interlocuteurs “tolérants et pacifistes”, qu’elle leur demande s’ils sont prêts à retirer du Coran tous les passages qui incitent au meurtre ou au mépris de l’autre. Hélas, on connaît d’avance la réponse …

  7. SD

    La république ne reconnaît ni ne subventionne aucun culte, sauf à Drancy et dans quelques autres villes : le politiquement correct aura eu raison de la constitution et de la loi. Et Mme Boutin en est l’égérie.
    «je crois profondément que les religions sont facteurs de médiation et de pacification» : on pense la même chose au hamas, chez les gardiens de la révolution et autres frères musulmans.
    “Aux innocents les mains pleine”, “l’enfer est pavé de bonnes intentions”, “bienheureux les simples d’esprit…”, rien de nouveau sous le soleil.
    La caution ”conservatrice” P de Villiers, celui-ci n’est toujours pas au gouvernement, et ses électeurs n’ont pas voté UMP aux européennes. Ils n’ont d’ailleurs voté pour personne, ne s’étant pas déplacé jusqu’aux bureaux de vote, ce qui est fort dommage.

  8. ALM

    Ce ne peut être un poisson d’avril, nous sommes en juin. quoique, avec la planète en danger, le réchauffement climatique et que sais-je,tout ce qui ferait éclater le conométre comme disait mon grand-père…
    pourquoi pas ?
    En attendant, mme Boutin tient-elle tellement à son “fromage” qu’elle fasse n’importe quoi? Elle était assez sympa il y a quelques années quand elle semblait n’être pas dans le vent de l’histoire. A quand l’initiation à la FM comme Bayrou ?

  9. ALM

    addendum à mon commentaire s’il parait ( je n’ai plus la mémoire de mes vingt ans !) : cotisez-vous pour offrir à Mme Boutin “La mosquée Notere Dame de Paris année 2048” de Elena Tchoudinova aux éditions Tatamis. No comment …

  10. me

    Il serait prudent de ne pas “toucher” à ce qu’on ne maîtrise pas !
    Restant, malgré eux, marqués par une culture chrétienne, nos politiques ne veulent décidément pas comprendre ce qu’est cette religion !

  11. Denis Merlin

    Je croyais que la République ne reconnaissait aucun culte. Tous les cultes sont égaux, mais certains sont plus égaux que d’autres.
    Le problème c’est que c’est contraire à l’égalité de tous les citoyens. C’est donc un délit de discrimination fondée sur la religion. Mais que fait la HALDE ? Ben, rien. Elle aussi est pour la discrimination. Preuve qu’elle n’a aucune autorité morale et que nous ne sommes pas dans un état de droit.
    «je crois profondément que les religions sont facteurs de médiation et de pacification»… Certes, mais il existe aussi des pathologies de la religion (cardinal Ratzinger in Liberté et vérité) et elles sont évidentes dans notre monde.

  12. Sancenay

    à Denis Merlin,
    Il est vrai que l’on ne prête qu’aux riches surtout dans la jungle actuelle, et en cela on prête beaucoup aux religions et en particulier à la religion catholique riche d’un salut qu’elle est bien seule à proposer.
    Cependant il serait bien audacieux de lui prêter aussi la responsabilité de la “crise” que nous traversons- sauf peut-être en France ou une large part en effet de l’Eglise dite “de France” s’est plu à tenir le langage du monde entre autres “pathologies” que vous évoquez- – comme on souhaiterait également lui faire endosser la responsabilité de la propagation du Sida en Afrique.
    Il me semble plutôt que s’est en voulant s’affranchir à tout prix de toute référence religieuse que le monde occidental s’est imprudemment coupé de la Vérité qui intègre parfaitement l’ordre naturel conçu pour le bien de l’humanité.
    J’ose espérer que vous en convenez.

Laisser un commentaire