Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France / Homosexualité : revendication du lobby gay

Christine Boutin : “J’appelle les Françaises et les Français de bonne volonté à rentrer en résistance”

Extraits de la tribune de Christine Boutin publiée sur le site Atlantico :

Boutin" Voici près de trente ans, comme responsable politique,  que je travaille sur la problématique de la famille. Depuis trente ans, je vois  ce que tout le monde appelle" la cellule de base de la société", s’affaiblir, s’effondrer (…)

La famille, depuis la nuit des temps, est fondée sur  l’engagement d’un homme et d’une femme. Les révolutionnaires de 1789 ont  consacré cet état de fait par la création de l’institution du mariage (…)

Si je me suis opposée au PACS en 1998 et si je n’ai pas changé d’avis  quinze ans plus tard, c’est parce que je savais que le "coup de grâce" à cette  institution, allait être porté dans les prochaines années.

 


 

Ce que j’ai compris aujourd’hui, c’est que la revendication  de certains homosexuels à l’égalité de droits, n’est que l’alibi ultime à la remise en cause des principes fondamentaux qui fondent la République française.  Les homosexuels n’y sont pour rien. Nous sommes aveuglés par l’apparence de  cette revendication, sans tenir compte de la profonde révolution qui est en  marche.

Les discussions actuelles à l’assemblée nationale sur PMA ou  GPA sont dérisoires. A partir du moment où dans le Droit, on détourne une  évidence de la nature, c’est-à dire la possibilité pour un duo homosexuel de  pouvoir engendrer, on crée une fiction, qui permettra d’abolir tous les Droits  de l’Homme. Sans nous en rendre compte, les discussions parlementaires actuelles  conduisent la France, pays des Droits de l’Homme, à supprimer toute humanité de  l’Homme.

C’est une évolution récente, rapide, dont nous avons pu pressentir les  effets, lors des discussions bioéthiques. L’autorisation par la loi de créer des  embryons surnuméraires a été le premier pas : que faire de ceux qui restent au  congélateur ? Plutôt les donner à la recherche et c’est ainsi que ces embryons  que l’on ne voulait pas qualifier de sujets de droit, sont devenus objets et  matériaux. L’anonymat du don de sperme, autorisé pour soi-disant permettre  d’avoir suffisamment de gamètes masculines en stock a été choisi au détriment du  droit de chacun de connaître ses origines. Le refus du président de la  République d’autoriser la gestation pour autrui est un mensonge. Il n’en pourra  rien, et même s’il réussit à ce que ce ne soit pas autorisé dans la loi  actuelle, cela sera, dans les années à venir, comme le PACS a été le prélude au  projet de loi en discussion. Tout ceci pourrait ne pas être grave, mais au  contraire un signe de progrès et de modernité. La question n’est pas là. La  question est que la France est en train de consacrer un libéralisme effréné et  sans règles, sur le modèle anglo-saxon, reniant toute sa tradition des Droits de  l’Homme.

La question est de savoir si nous voulons ce reniement.

Comment est-il possible qu’en France, nous puissions  envisager un seul instant de pouvoir transformer le corps de la femme en objet  de contrat, où l’argent tient toute sa place ? Comment la France, peut-elle être  à l’initiative de ce nouvel esclavage qui louera les ventres des femmes pauvres  au profit des couples ou duos riches ? Et l’enfant ? Que devient-il ? sinon le  résultat du désir des adultes, objet de consommation : j’ai un désir, il doit  être comblé. Tous nos principes s’effondrent (…)

La question posée aujourd’hui est de savoir si la France,  dernier bastion du respect de la dignité humaine comme principe fondateur, est prête à se renier ? C’est à nous la France que revient cette responsabilité  majeure. Ne nous laissons pas abuser, le mariage par les couples de même sexe,  n’est que le faux nez du chemin que nous choisissons, primauté de la dignité de  l’Homme ou Homme objet de consommation.

J’appelle les Françaises et les Français de bonne volonté à rentrer en résistance face au dévoiement de ce qui fait notre grandeur."

Nous vivons un changement civilisationnel dont le moteur est culturel. La famille dite traditionnelle - qui est simplement la famille naturelle - diminue massivement en nombre et en influence sociale. Le politique est de plus en plus centré sur la promotion de l’individualisme a-culturel, a-religieux et a-national. L’économique accroît des inégalités devenues stratosphériques et accélère et amplifie le cycle des crises. L'Église est pourfendue; clercs et laïcs sont atterrés.

Une culture nouvelle jaillira inévitablement de ces craquements historiques.
Avec le Salon Beige voulez-vous participer à cette émergence ?

Le Salon Beige se bat chaque jour pour la dignité de l’homme et pour une culture de Vie.

S'il vous plaît, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

22 commentaires

  1. Ce qu’elle dit, c’est très bien. J’espère qu’elle fait partie des 97 ayant voté contre l’art 1 car si elle n’y est pas, elle blablate comme les autres! Hélas!

  2. Merci à madame Boutin. Enfin un homme politique digne de ce nom !

  3. Et comme d’habitude, elle se rangera derrière la droite complice de tout cela, UMP et consorts

  4. Clovis, êtes-vous sûr que Christine Boutin est encore député? Il me semblait qu’elle était dans la partie réservée aux visiteurs, ce qui la contraignait d’ailleurs à un silence difficile à tenir?

  5. Une réserve cependant, je suis tout à fait d’accord pour lutter pour la France des droits de l’homme, en revanche je ne vois pas pourquoi nous vilipenderions la culture anglo-saxonne qui a sa grandeur. Je ne la confonds pas avec les malfaiteurs anglophones. Nous avons d’ailleurs des “penseurs” à la pensée analogue en France, nous avons des malfaiteurs intellectuels de culture française et bien français (l’abbé Meslier par exemple…)
    Ne cédons pas à la démagogie chauviniste.

  6. Et c’est en s’alliant à l’UMP qu’on rentre en résistance Christine ?

  7. cette dame a une bonne analyse, mais a toujours refusé les alliances nécessaires à la droite pour gagner….
    sans une alliance de tous les partis de droite le mariage pour tous a un bel avenir devant lui et ne sera jamais remis en cause

  8. Pour CB. Vous avez raison elle ne figure pas dans la liste des 12 députés des Yvelines (78). J’approuve donc ce qu’elle dit et l’encourage à y rester fidèle.

  9. Entrer en résistance, certes… Et Mme Boutin donnera sûrement l’exemple pour que l’on puisse se rallier à son panache blanc. Là où je serais plus nuancé, c’est sur l’affirmation que “les révolutionnaires de 1789 ont consacré cet état de fait par la création de l’institution du mariage”. A croire que le mariage n’était pas avant institutionnalisé par la monarchie. La Révolution a surtout voulu singer les rituels religieux, essentiellement la cérémonie catholique du mariage, pour se passer de l’Eglise. Le baptême civique, l’enterrement civil ont suivi, sans oublier au passage les propositions de loi faites au début du XXème siècle pour instaurer une sorte de 1ère communion civique pour les enfants éduqués loin de toute religion.

  10. Pour entrer en Résistance, c’est très simple : on pose des actes concrets qui paniquent le gouvernement.
    Donc à suivre .

  11. Les révolutionnaires de 1789 ont institué le divorce Mme Boutin et pas le mariage qui existait bien avant eux.

  12. @ Clovis
    Suspecter Mme BOUTIN sur ce sujet est très injuste.
    Ce qu’on peut lui reprocher est d’avoir été pro Europe sans avoir pressenti que c’est là que se situe maintenant l’instance suprême de nos débats nationaux, et que la CE impose la culture de mort avec notre argent. Et d’avoir souvent été peu amène avec le FN, bien inutilement : l’UMp ou le RPR ne s’en sont pas souvenu la concernant.
    Mais elle se bat sans avoir changé d’avis sur le Pacs et l’avortement. Presqu’autant contre l’Etat major de l’UMP en un sens qui l’a lâchée à plusieurs reprises, que contre la gauche.
    Elle aussi serait plus libre avec une proportionnelle intégrale.

  13. Attention, les révolutionnaires de 1789 n’ont pas institué le mariage civil, mais le mariage républicain, et uniquement pour singer le mariage religieux et ôter un “lieu” d’influence à l’Eglise Catholique. L’objectif final étant l’isolement des individus et donc la destruction de la famille, lieu de formation des consciences et de liberté intégrale. Ils ont donc très rapidement derrière instauré le divorce. Nous voyons seulement aujourd’hui la fin du processus.
    Je regrette que les hommes politiques catholiques n’aient pas encore pris conscience qu’ils ne peuvent pas s’appuyer sur les “valeurs républicaines” qui sont fondamentalement des valeurs anti-chrétiennes pour combattre les lois de la république qui sont illégitimes.

  14. C’est Louis XVI et non la Révolution qui a institué le mariage civil en novembre 1787. Les modalités ont changé (Louis XVI respectait la religion catholique) sous la Révolution mais l’idée vient de Louis XIV et a été mise en œuvre sous Louis XVI, c’est pourquoi il ne faut pas demander son abolition, car méditer sur l’édit de 1787 et l’exposé des motifs de Louis XVI (un grand homme ce Louis XVI) permet de comprendre même des questions actuelles.
    L’exposé de madame Boutin sur ce point est tributaire de l’histoire falsifiée, la doxa historique des falsificateurs relativistes.
    Madame Boutin aime à se présenter en républicaine anti-libérale, et anti-anglo-saxonne, c’est sa coquetterie…

  15. Alliée d’une UMP qui avec Juppé Bachelot et NKM, entre autres approuvent le mariage homo, je trouve cet appel à la “résistance” un peu indécent! Qu’elle rompe d’abord avec ette UMP complice des socialites. APRES, mais près seulement, on pourra, éventuellement, la prendre un peu au sérieux.. Mais ça va être dur pour elle de faire passer ses généreuses idées avant des ambitions prêtes à toutes les compromissions !

  16. Idée de résistance “citoyenne” : refuser de payer l’impôt au double motif
    (1) de violations répétées de la loi naturelle (avortement, PACS, mariage homo et adoption par PMA et GPA à venir, clonage, euthanasie, eugénisme…)
    (2) et de la démocratie (referendum de 2005 sur le traité constitutionnel rejeté par le peuple mais voté par le Parlement, tromperies et mensonges éhontés des medias et de la Préfecture de Police de Paris sur le nombre des manifestants anti mariage homo, etc.).
    Afin de ne pas rester isolés avec les risques encourus : une liste d’inscription des résistants à l’impôt que pourrait représenter l’élue madame Boutin !
    Au-delà ne serait-ce que de 500 personnes inscrites, le gouvernement prendrait un risque politique certain en les poursuivant en justice… Il ne pourrait plus rien.

  17. Ce genre d’appel me fait sourire, bien que partageant pleinement votre avis, Mme Boutin … Concrètement on fait quoi pour résister ?
    Le problème, c’est que vu le mépris de ceux qui nous servent de dirigeants, il va falloir revenir à d’anciennes méthodes ! Quand coupe-t-on la première tête ?

  18. @clovis
    Depuis quelques années , il existe un ” baptême républicain” et personne n’a manifesté . Il y a longtemps que la république parodie la religion Chrétienne . Bien sûre les médias ne sont pas en reste ..le sport devient ”grand messe ” ou ”religion” ; le sportif devient ” le pape ” etc etc … et cela ne choque personne .

  19. On ne peut être catholique à géométrie variable l’ump a financé pas mal de pièce de théâtre , d’expositions antichrétiennes je le l’oublie pas non plus!

  20. Cette dame est très catholique, certes, mais que vaut-elle politiquement? Qui représente-t-elle? Je préférais Philippe de Villiers, bien plus honnête que cette femme qui cherche surtout sa place au soleil, le pouvoir et l’argent.

  21. @ Gisèle
    Le baptême républicain ne sert à rien sinon à donner un parrain et une marraine à des enfants qui en sont dépourvus parce que non baptisés. Il n’a aucune valeur juridique (les parrains et marraines ne pourront être tuteurs de l’enfant en cas de décès des parents que si ils l’ont été par ailleurs désignés expressément par testament ou devant notaire).
    Ce n’est que du vent, à l’instar des certificat de noces d’or ou d’argent délivrés par les mairies. Or il est inutile de manifester contre le vent.

  22. Madame Boutin,osez le FN avec Marion maréchal,Civitas,lachez les oripaux de l’UMP,devenez plus crédible.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services
Copied!