Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Avortement / France : Politique en France

Christine Boutin, fidèle à Alain Juppé

Interrogée dans le JDD, Christine Boutin déclare, à propos d'Alain Juppé :

C "Même quand il a été en grande difficulté, je lui ai toujours été fidèle. Il est pour moi un homme éminemment respectable. S’il était resté à la tête de l’UMP, le parti ne serait en situation d’implosion comme il est actuellement."

Rappelons à Mme Boutin que M. Juppé a été condamné en décembre 2004 à 14 mois de prison avec sursis et un an d'inéligibilité dans l'affaire des emplois fictifs du RPR.

Plus grave : on doit rappeler la responsabilité de M. Juppé dans l'adhésion de la "droite" à la culture de mort. Le premier geste de sa majorité, quand il est devenu Premier ministre en 1995, a été d'exclure du champ de la traditionnelle amnistie les militants pro-vie condamnés en vertu de la loi Neiertz.

Et en 1996, sous la pression de la gauche, son gouvernement a torpillé l'amendement Boutin-Beaumont qui visait simplement à permettre l'application de la loi Veil – abrogée depuis – sur l'interdiction de la "provocation à l'avortement" en permettant aux associations pro-vie de se porter partie civile.

Toujours dans cet entretien, elle confie l'essentiel de sa future négociation avec le candidat UMP, au soir du premier tour :

"Au soir du premier tour, vous irez donc négocier avec le candidat de droite?
Vraisemblablement, puisque la gauche a pris position pour le mariage homosexuel. Avec la droite je négocierai sur cette question et sur le principe du revenu de base. Si je n'ai pas satisfaction : liberté de vote."

Partager cet article

19 commentaires

  1. Benoît XVI sur le SIDA, “Ce Pape pose problème” : Alain Juppé, par ailleurs soutien des persécuteurs de chrétiens que sont les Frères musulmans égyptiens.
    Christine Boutin est toujours aussi inconséquente.

  2. Christine Boudin, ne m’a jamais fasciné…

  3. Quid des propos insolents et imbéciles de Monsieur Droitdansesbottes au sujet de Benoit XVI …” Ce pape pose pose un problème”..? Non, ce monsieur n’est absolument pas respectable. Quant aux convictions de Madame Boutin, qu’en penser quand elle proclame sa fidélité à ….Alain Juppé!

  4. Bel exemple de la démocratie à effet de cliquet. On ne négocie plus que les reculs successifs, tout le reste est acquis définitivement. Dans une démocratie, pourtant, ce que l’homme a fait, l’homme peut le défaire. En principe. Pas là.
    Cette femme est dangereuse 🙂

  5. Pour ma part je pense que Mme Boutin “commence à poser un vrai problème et qu’elle vit dans une situation d’autisme total”
    Ce sont les termes utilisés par cet homme “éminemment respectable” à l’encontre de Benoît XVI en 2009. Mme Boutin ne sait à quelle planche pourrie se raccrocher pour survivre. Elle est pitoyable. Il est temps de rentrer prendre ses gouttes madame.

  6. Ce juppé là on n’en a pas besoin, c’est lui qui a fait “désarmer” tous les français qui ont été obligés de déclarer leurs armes à la gendarmerie, est-ce qu’il en fait autant dans les banlieues. Monsieur le marquis se garde bien d’aller traîner ses guêtres de ce coté-là, ça ne le dérange en rien que les chrétiens soient massacrés en Egypte, bientôt en Lybie et en SYrie

  7. Et pourtant, combien de catholiques voteront pour elle?

  8. “si je n’ai pas satisfaction : liberté de vote”
    – ça fait un peu jeune fille capricieuse
    – qui se sentirai tenu, parce qu’il lui a apporté son vote au premier tour, à suivre ses consignes au second tour ? Quelle considération a-t-elle pour ses électeurs ? Se prendrait-elle pour un pasteur ? Ou ne serait-ce pas plutôt une belle preuve d’autoritarisme ?
    A tous les politiques : ne vous trompez pas de sens. C’est vous qui êtes au service, et pas vos électeurs qui seraient à votre disposition. Ne confondez pas militants et électeurs. Nous ne sommes pas vos “toutous” qui devraient obéir à vos consignes. Vous n’êtes rien sans vos électeurs. Demandez aux sénateurs de droite recalés, ils doivent en avoir cruellement pris conscience.

  9. et il faut rappeler que Juppé a enfoncé le clou en s’exclamant sur les catholiques girondins de qui il aurait reçu “une volée de bois vert”…. suite à ses honteuses déclarations sur Benoit XVI

  10. De plus, elle s’est toujours laissée porter par le vent, d’où qu’il soufflait….
    Une hypothèse se dessine: Sarkozy ne se représenterait pas (On verra bien ce qu’il en est) et le sieur Juppé refait parler de lui…
    Curieux ne trouvez-vous pas ?

  11. Mais qui peut encore voter pour cette femme inconséquente, qui pratique ladite “morale” utilitariste du contexte, laquelle conduit à des “sincérités” successives ?

  12. L’affaire de l’amendenment montre qu’Alain Juppé est un lâche et un paresseux qui n’a pas voulu faire un simple geste qu’il lui aurait fallu expliquer au lieu de se laisser porter au fil de l’eau.

  13. Je ne comprends pas les critiques opposées à C. BOUTIN : elle a toujours été ainsi. Sa stratégie est celle de l’alliance avec le RPR puis l’UMP et du soutien à leurs candidats présidentiels : 1995, 2002, 2007. Rien de nouveau.
    Elle ne fait que dire tout haut encore une fois ce que les catholiques conservateurs font depuis 50 ans avec tant de contorsions de langage et de distorsions des textes pontificaux : voter RPR et UMP, depuis Famille Chrétienne en passant par la FSP de François de Lacoste Lareymondie et qq autres.
    Le choix de JUPPE ?
    C’est celui d’un calcul : B. BOUTIN sait que N. SARKOZY est mal parti pour être réélu et qu’il n’a pas fait voter le mariage homosexuel et l’homoparentalité. Comme elle attribue ce ”succès” au soutien des cathos conservateurs de 2007 à SARKOZY au travers de sa campagne et de celle de P de V., elle prend prend des gages sur un éventuel challenger. Comme le feront d’autres catholiques, journaux hebdomadaires et fondations catholiques si SARKOZY fait défaut.
    Rien que de très ordinaire. Et de banalement conservateur catholique à la française. Cela dure depuis 1958, notons-le au passage, afin de cesser de nous en étonner.

  14. l’air de rien les esprits sont préparés à une candidature JUPPE ,SARKO estlaché par ses “amis”

  15. Veut-elle être la première à avoir manifesté son soutien à Juppé dans le cas où ce dernier serait le candidat UMP (car on peut se demander si l’UMP ne va pas finir par faire pression sur son maître…) ?

  16. @ PG :
    Rien à redire à “Sa stratégie est celle de l’alliance avec le RPR puis l’UMP et du soutien à leurs candidats présidentiels : 1995, 2002, 2007. Rien de nouveau.”, c’est une stratégie comme une autre. Mais soutenir le renégat Juppé en est une autre.

  17. Un conseil à Dame Boutin : rejoignez l’UMP puisque ses dirigeants sont si “éminemment respectables” !

  18. @ SB
    Juppé est-il si différent de SARKOZY ?
    Il a tenu ces propos anti romains, en tant que Président d’une communauté urbaine très à gauche. C’est un politicien, comme l’actuel élyséen.
    C. BOUTIN fait un calcul habituel , avec un résultat prévisible, comme depuis 50 ans : alors le nom sur la casaque……., quand l’écurie est la même………
    Il ya aura d’autres ”bons” cathos avec enseigne clignotante catho, faisant commerce de la doctrine catho, pour nous faire voter UMP, même dès le premier tour, quoi qu’il en soit : les mêmes qu’en 2007, qui méprisèrent JM LP, mais aussi P. de V. dès le premier tour.
    Demeurons philosophes……

  19. @ Hermine, Exupéry et consorts qui se permettent de considérer Mme Boutin comme ‘pitoyable’ ou ‘inconséquente’…
    Je constate par la quasi unanimité des réactions à ce post que vous êtes un petit groupe bien entre vous. Mais que faites-vous pour faire pencher le navire dans la bonne direction ? A part discuter confortablement assis dans les fauteuils moelleux de ce salon beige pendant que d’autres mouillent la chemise sur le terrain ? Alors un peu de respect je vous prie.
    Le jour où les chrétiens à la forte gueule décideront de s’investir personnellement dans les partis de gouvernement, à s’y faire des amitiés vraies avec des gens qui ne pensent pas comme eux, ils s’apercevront de deux choses : 1 – que c’est là que les décisions se font, pas sur la blogosphère-pépère-derrière-son-verre-de-bière – 2 – que c’est là que les décisions et les soutiens posent de vraies difficultés, pour ménager à la fois la force de ses convictions et un avenir qu’il ne faut pas insulter si l’on veut pouvoir l’influencer.
    Alors merci de donner vos avis de commentateurs télé, mais merci aussi de le faire avec un minimum de respect pour les sportifs sur le terrain comme Mme Boutin.
    Si Christine Boutin soutient l’homme Juppé, c’est aussi je pense pour ses combats qui lui en ont fait connaitre des vertes et des pas mûres à cause de son trajet derrière Chirac. Elle connait ses idées, à bien des égards différentes des siennes, mais elle sait aussi que c’est la rêgle dans un parti de gouvernement de ne pas réussir tous ses combats. Et je regrette comme vous le rejet de l’amendement Boutin-Beaumont. Elle se souvient aussi que c’est grâce à lui que le PCD, à l’époque Forum des Républicains Sociaux, a pu être fondateur de l’UMP et y faire le chemin qui fait que jusqu’ici il a pu peser dans les décisions du gouvernement : pas d’euthanasie, pas de mariage homo, libération du parc hlm pour les travailleurs pauvres, dénaturation de la loi sur le travail du dimanche, etc.
    Oui, Madame Boutin fait du bon boulot, et je la soutiendrai à ces élections.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]