Bannière Salon Beige

Partager cet article

Homosexualité : revendication du lobby gay

Christian Vanneste exclu par Nicolas Sarkozy

Extrait d’un entretien donné par Nicolas Sarkozy au Figaro :

"Quel va être le sort du député UMP Christian Vanneste, condamné pour des propos homophobes ?

Il ne sera pas réinvesti aux législatives. Je condamne fermement ce qu’il a dit. Je ne veux ni de près ni de loin être associé à des propos homophobes. Depuis des années, j’accomplis un travail en profondeur sur l’ordre, le travail, la responsabilité, le respect. J’ai trop souffert d’une droite qui ne défendait pas ses idées pour prendre le risque de saboter cet effort en acceptant des propos caricaturaux."

Ces propos ont le mérite d’être clairs.

Michel Janva

Addendum : Sur son blog, Christian Vanneste fait état de ses soutiens pour se représenter dans sa circonscription. Et ils ne sont pas minces. De quoi donner du fil à retordre à Nicolas Sarkozy :

"Lors de la récente assemblée générale de l’UMP 1Oème circonscription  [du Nord] la motion suivante a été votée à l’unanimité des présents : «Les responsables et militants de l’ U.M.P de la 1Oème circonscription du Nord considèrent que les semaines qui vont suivre l’élection présidentielle sera celle de la bataille de la 1Oème circonscription. C’est pour cette raison que nous allons nous mobiliser et soutenir la candidature de Christian VANNESTE pour ces prochaines élections législatives des 1O et 17 juin 2OO7. […] Nous avons un député courageux, nous allons nous mobiliser pour le faire gagner."

D’autre part les militants UMP de la 1Oème circonscription ont apprécié le soutien public apporté par Thierry LAZARO, député et Secrétaire de la Fédération UMP du Nord, ainsi que celui de Jacques LEGENDRE, sénateur du Nord".

Partager cet article

17 commentaires

  1. “J’ai trop souffert d’une droite qui ne défendait pas ses idée”.
    Et bien moi aussi, et là je souffre encore. Alors l’un de nous deux n’est pas de droite ?
    Je crois savoir qui c’est…

  2. C’est certain maintenant, je ne voterai pas pour lui.

  3. Il ne manque pas de toupet le petit Nicolas !
    Rappelons que cette personne n’a pas de nerf, ce qui est très dangereux pour prétendre devenir chef de l’Etat.
    Un soir, invité par TF1, il fit faux bon à des millions de téléspectateurs parce qu’il avait des ennuis familiaux. Il avait téléphoné à la chaîne de télé vers 19 heures 30… Trop fatigué, il ne se rendrait pas à l’invitation.
    S’il déprime ainsi, comment peut-il prétendre à gérer des moments de crises qui peuvent avoir des conséquences très graves pour des dizaines de millions de personnes ?
    Là encore dans l’affaire Vanneste, je le soupçonne de canner devant le lobby homo, en compensant par de grands mots.
    “J’ai trop souffert”, c’est typique d’un déprimé qui a honte de ses partisans et de ses idées.
    Trop anxieux, trop déprimé il devrait revoir ses ambitions à la baisse.

  4. Pourquoi le CNI reste-t-il au sein de l’UMP? Après Jérôme Rivière, voici le tour de Christian Vanneste de perdre l’investiture de son propre parti.Rivière soutient Villiers. Vanneste ferait bien d’en faire de même.

  5. Ah, parce qu’une droite qui milite pour le mariage homo et tous les communautarismes, elle est fidèle à ses idées ???
    Ouh… je sens que je vais voter Ségolène, moi !
    Au moins je n’aurai pas de surprises…

  6. je crains fort que le cas Vanneste ne soit qu’un leurre et que le candidat rejoindra bien vite l’UMP ou sa recomposition après les élections.
    Le leurre semble d’ailleurs être le mode convenu de deux candidats des médias.Chacun sort de son chapeau un “vilain petit canard” , Frêche ou Vanneste, le condamne aussitôt les yeux rivés sur la déclaration des doits de l’homme plus à mourir qu’à vivre.Et ainsi est savamment occulté le débat avec les candidats, Le Pen et Villiers qui traitent réellement des questions abordées .
    le cas Vanneste me paraît particulièrement emblématique de cette stratégie, en rappelant également la satisfaction de Monsieur Piriou sur ce point: c’est la droite qui fait avancer le sujet.
    Je vous renvoie donc mon analyse sur ce point qui apparemment n’était pas passée sur un pot précédent:
    “Les propos de Monsieur Vanneste sont bien étranges, si ce n’est ambigus. L’homosexualité n’est pas “inférieure” à la sexualité naturelle: elle est contraire ou opposée.
    Le terme “inférieur” choisi par Monsieur Vanneste sous-entend un jugement, voire une condamnation qui ne relève normalement pas du domaine temporel, dont la légitimité au nom de laquelle il s’exprime , par contre ,elle, relève.
    Le mariage dont je ne connais et ne reconnaîtrai jamais qu’une seule définition n’est pas davantage “un modèle social”, il est l’acte fondateur du premier stade de l’ordre social, la famille, épicentre de l’ordre naturel voulu par Dieu.
    Admettre qu’il s’agisse d'”un “modèle” présuppose qu’il puisse en exister d’autres.
    De même, accréditer le terme “mariage homosexuel” qui ne figure pas entre guillemets, procède de la même dérive, volens, nolens, révolutionnaire.
    Monsieur Vanneste ne le dit-il pas lui-même: “je me bats pour la liberté d’expression et contre la dérive judiciaire qui ne saurait restreindre le débat citoyen sur le mariage homosexuel et l’adoption homo parentale.”
    Il ne s’agit ni plus ni moins de la reconnaissance de la valeur même de ces termes anarchiques, au sens littéral du terme, “mariage homosexuel” et “adoption monoparentale” puisque ceux-ci ne sont pas employés au figuré, alors même que les propositions de loi relatives à leur éventuelle institutionnalisation ne sont pas encore connues, du moins du public.
    Aussi, quand bien même Monsieur Vanneste prétendrait ne se situer que du point de vue du droit, il ne devrait utiliser ces mots qu’au figuré, soit en l’occurrence entre guillemets sans leur accorder davantage sa reconnaissance de fait.
    Dès lors, si Monsieur Vanneste croit promouvoir selon de telles façons la doctrine sociale de l’Eglise, il ne prend pas le bon chemin.
    Le sentier emprunté ne devient-il pas de surcroît de plus en plus chaotique lorsqu’il se plaît à comparer notre Saint-Père à Voltaire ?
    Pour apprécier la démesure de cette “plaisanterie” d’un goût bien douteux, on lira avec intérêt et au minimum, la page 143 de l’excellent nouveau livre du professeur Xavier Martin, aux é[email protected], “Voltaire méconnu, aspects cachés de l’humanisme des Lumières.”

  7. pour connaitre personnellement un élu UMP je vous conseille de faire savoir votre position et votre mécontement directement auprès du service de com du parti, de votre député, maire, ou sénateur. Faites remonter vos idées et exigez que l’on en tienne compte. Pas besoin de dire pour qui vous voterez vraiment, ça c’est le secret de l’isoloir. mais ça peut faire bouger les choses.

  8. Extrait du Figaro du 30 janvier.
    Les choses bougent. La Life Parade fait véritablement pression sur l’UMP pour que Nicolas Sarkozy prenne une position claire sur l’homoparentalité.
    http://www.lefigaro.fr/debats/20070130.FIG000000028_le_debat_sur_l_homoparentalite_s_invite_dans_la_campagne_presidentielle.html
    La candidate PS est ainsi la première à avancer le pion de l’homoparentalité
    sur l’échiquier de la campagne présidentielle. Autant dire que les positions
    de Nicolas Sarkozy sont attendues au tournant. Encore plus depuis que la
    mission de réflexion qu’il avait confiée en juin à Luc Ferry sur le sujet a
    tourné court. Pressé par les parlementaires UMP de s’exprimer au plus vite sur
    l’homoparentalité, il avait en effet devancé tous travaux de la mission en
    déclarant, dès septembre, être fermement « opposé » au mariage et à l’adoption
    pour les couples homosexuels, entraînant ainsi la démission de Luc Ferry. « Le
    modèle qui est le nôtre doit rester celui d’une famille hétérosexuelle : les
    enfants ont besoin d’un père et d’une mère », avait-il affirmé. Aujourd’hui,
    que ce soit le milieu homosexuel, qui se demande « s’il saura retrouver le
    courage du dialogue », ou des associations comme Life Parade, qui promeut au
    contraire le modèle familial hétérosexuel, tous invitent le candidat UMP, à la
    lumière de son investiture, à afficher très vite la couleur sur sa bannière de
    campagne.

  9. Je suis bien d’accord avec Sancenay sur le manque de clarté du discours de Monsieur Vanneste.
    Noter que Monsieur Vanneste est kantien, ce qui explique son argument du “passage à la limite”, très faible à mon avis.
    On est toujours partagé entre ne pas soutenir un homme courageux et le risque d’être dupe d’une manipulation. Je crois qu’il vaut mieux risquer d’être dupe, mais cela n’empêche pas que les remarques de Monsieur Sancenay soient justes.

  10. est-il permis à un député d’avoir des convictions ?
    En france, la réponse est non.
    En tout cas certains électeurs, ont de vrais convictions et vont les exprimer pour les élections Mr sarkozy.

  11. A Denis Merlin,
    je lis toujours vos commentaires avec intérêt et je tombe généralement d’accord avec vous .Mais ici, si je suis évidemment d’accord avec le début de votre commentaire, je ne saurais l’être avec la fin.Car est-ce bien du courage que de torpiller ainsi une juste cause.A mon sens c’est au mieux une position bancale à l’image du relativisme ambiant, et au pire cela peut relever d’un parfait cynisme.
    J’ ai rarement rencontré de députés qui ne connaissaient le poids des mots.

  12. Il est vrai Monsieur Sancenay, que j’ai tendance à vouloir être consensuel tout en n’abdiquant pas mes convictions.
    Je ne conteste pas que la position de Monsieur Vanneste est choquante et que si l’on méprise les principes, on tombe nécessairement plus bas.
    Vous dites des choses, au sujet de la déclaration de Vanneste, que je n’osais pas dire tout en les ayant, moi aussi, constatées.
    Je ne conteste pas non plus que l’opération Frêche-Vanneste, par sa parfaite symétrie, fasse penser à une secte amoureuse du compas, mais pas de la loyauté à l’égard du peuple. C’est pourquoi je comprends que vous ne soyez pas d’accord avec moi.

  13. les propos de M. Vanneste ne sont pas homophobes. Mais on l’a tous compris. Pour Nicolas Sarkozy dire que l’homosexualité n’est pas une chose naturelle, c’est “homophobe”.
    Sarkozy est un homme de contradiction. Il nous le prouve bien.
    Le pire est qu’il fait “gober” n’importe quoi aux français !
    Il était certes évident qu’il allait le jeter de l’UMP. Le lobby gay de l’UMP a sorti ses dents !
    Par contre Christine Boutin, elle, ne sera pas exclue de l’UMP. C’est le monde à l’envers

  14. Une seule question, y a-t-il un endroit, un blog, un site où l’on peut soutenir les propos de M. Vanneste qui défend LE “modèle social” (et non pas un modèle social )
    Vais je rellement donner ma voix à Nicolas Sarkozy ?

  15. La democratie est le gouvernement du peuple par lui-même, peut-être le moment est-il venu de rendre le pouvoir au peuple, ce qui signifie que le peuple donne des ordres aux elus et non l’inverse.

  16. J ai eu l occasion de parler de cette affaire avec M Vanneste qui est tres actif a Lille et tourcoing dans l education et les ecoles catholiques: 50% d eleves dans le Prive ; j approuve ce qu il a dit sur l homosexualite et les homos ! Le ministre Clement lui a colle une amende de 30000 euros pour si peu : c est scandaleux! sur ordre de Sarko ! les 2 sont lamentables ; Segolene a bien dit au debut qu elle n aimait pas le maire de Paris Delanoe pour cette raison , elle n a pas eu d amende de 30 000 euros! malgre Sarko, Vanneste sera reelu ,etant CNI ou UDF et il fera appel a la Cour de justice europeenne;bonne chance
    Michel

  17. J ai parle de cette affaire directement avec M Vanneste recemment; j approuve ce qu il dit sur l homosexualite , je risque donc 30000 euros d amende ! infligee par le ministre Clement, sur ordre de Sarko, quel affreux! Vanneste agit beaucoup a Lille et Tourcoing pour l education chretienne et le prive; ca ne plait pas aux laicards et aux francs macons; je rappelle que Segolene a dit la meme chose a propos du Maire de Paris, Delanoe : elle n a pas eu d amende de 30000 euros, depuis : elle a encore change!
    De toute facon il va faire appel a la cour de justice europeenne , qui annulera ce jugement indigne; a propos d amende Sarko s il est elu ,va devoir payer 10.9 millions d euros a Bruxelles car il n est pas foutu de baisser le taux de nitrates des rivieres bretonnes , sale coup pour le contribuable !
    MICHEL

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services

Aidez le Salon beige à financer son développement informatique pour agir le plus efficacement possible contre les dérives de la loi prétendument bioéthique.

Aidez le Salon beige à préparer les prochains combats pour la loi de bioéthique