Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Christian Vanneste vs Benjamin Lancar

Dans un courrier, le député du Nord écrit :

"Une fois encore, un membre de l'UMP vient de demander mon exclusion, toujours pour la même raison: mon refus de voir le comportement homosexuel institutionnalisé. Comme vous avez pu le remarquer, ce sujet est loin d'être ma seule préoccupation, et je n'ai d'ailleurs pas participé volontairement aux débats sur la proposition de loi socialiste visant à instaurer le mariage entre personnes du même sexe. Mes idées à ce sujet sont constantes, et reposent sur des connaissances anthropologiques sérieuses. Elles s'opposent à la reconnaissance juridique, mais n'attaquent jamais les personnes contrairement à ce que laissent entendre ceux qui déforment mes propos.

Malgré cela, et à l'encontre du principe fondamental de la démocratie qu'est la liberté de penser, un certain nombre de personnages se permettent d'employer à mon encontre les termes d'homophobie, de condamnation, de dérapage, ou encore de récidive. Je rappelle que je n'ai pas été condamné, que je ne peux donc pas récidiver, que quelqu'un qui maintient une ligne droite ne dérape pas, et qu'enfin, la cour de cassation a tranché: je ne suis pas homophobe. […] C'est la raison pour laquelle je considère comme inacceptable qu'un responsable de l'UMP, en l’occurrence Benjamin LANCAR, responsable des jeunes du parti, se permette de demander une "condamnation plus forte des derniers dérapages", en ajoutant que "Vanneste n'a plus sa place chez nous". Ce personnage a déclaré dans l'organe du lobby gay Têtu, financé par le milliardaire "de gauche" Pierre Bergé, qu'il était favorable à l'ouverture du mariage et de l'adoption pour les couples homosexuels. C'est une bien curieuse inversion que d'affirmer une position qui n'a aucune légitimité au sein de l'UMP, et de demander l'exclusion de ceux qui au contraire, ont la double légitimité de la fidélité aux valeurs de droite et de l'élection au suffrage universel. S'il y a dérapage, c'est bien celui de M. LANCAR, qui, sans aucun titre pour le faire, prône des idées qui ne sont pas celles de nos électeurs et qui le fait en négligeant un principe qui devrait être fondamental chez nous, celui de la liberté de pensée et d'expression, notamment lorsqu'il s'agit de problèmes qui touchent aux valeurs éthiques. Je vous demande donc, Cher (e) Ami(e), de réagir auprès de notre Secrétaire Général, pour demander que des sanctions soient prises à l'encontre de M. LANCAR."

Partager cet article

8 commentaires

  1. Quelle est la légitimité de B. Lancar pour qu’il ait un tel poids dans l’UMP ? Quels sont ses soutiens ? Pourquoi ne rejoint-il pas M. Bergé, dans ses organes (de presse !), au lieu d’intervenir au nom du parti ?

  2. Pourquoi ces gens-là ne vont-ils pas au PS, ou chez les Verts ?

  3. “Je rappelle que je n’ai pas été condamné, que je ne peux donc pas récidiver.”
    L’argument tient actuellement, mais peut être un jour lui ou un autre sera condamné pour les memes propos, parce que la loi ou les juges seront plus susceptibles.

  4. Il y a deux ou trois, le même Lancar avait “interdit” aux jeunes de l’UMP de se rendre à la marche pour la vie, alors que lui-même participait ostensiblement à la gay pride du mois de Juin.
    S’il est en place à la présidence des jeunes UMP, c’est bien sûr avec l’aval des dirigeants de l’UMP et du Président de la République.
    On a besoin de toutes les voix pour gagner les élections, donc on maintient les deux fers au feu avant les élections, mais après il est à craindre que, même si la droite l’emporte (et le PS fait vraiment tout pour cela), ce soit la voix de Lancar qui l’emporte (avec celles de N.Morano, R.Bachelot,F.Lefevre et consorts qui sont acquis depuis longtemps aux “nouvelles moeurs” bobos libérales).

  5. Et comment il a fait pour être élu alors que les jeunes pop que je connais n’en voulais pas

  6. Si on résume… Lancar c’est “La vérité si je mens”!

  7. une chose certaine : monsieur Vanneste parle clair, net, et il argumente ; tres exceptionnel dans une periode de dogmatisme

  8. Lancar provoque pour être contredit par Vanneste et la DP mais c’est du jeu théatral électoral UMP pour jouer sur tous les tableaux et ratisser les déçus de Boutin et Villiers .
    Vanneste et Lucca sont les Pasqua et Pandraud des années 80

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services

Aidez le Salon beige à financer son développement informatique pour agir le plus efficacement possible contre les dérives de la loi prétendument bioéthique.

Aidez le Salon beige à préparer les prochains combats pour la loi de bioéthique