Bannière Salon Beige

Partager cet article

Homosexualité : revendication du lobby gay / Liberté d'expression

Christian Vanneste relaxé pour ses propos sur les homosexuels [Addendum]

La liberté d'expression existe encore en France. L'ancien député UMP du Nord Christian Vanneste a été relaxé par le tribunal correctionnel de Paris. Il était poursuivi pour complicité de provocation à la haine envers les homosexuels. Christian Vanneste avait notamment déclaré que

"l'un des fondements principaux de l'homosexualité (…) c'est le narcissisme", et qu'il y a "de plus en plus" d'homosexuels en politique. "Il y en a de plus en plus à droite, d'ailleurs, je remarque qu'ils se font la courte échelle."

"Vous en avez beaucoup dans le domaine de la culture (…), des médias, (…) par là-même il y a un renversement (…) de la proportion, du poids de l'homosexualité dans la société."

Le tribunal correctionnel de Paris explique sa décision :

"Si les personnes visées peuvent s'estimer choquées par les propos poursuivis, il convient cependant de considérer qu'aucun véritable crédit ne peut sérieusement s'attacher à des propos que l'auteur ponctue lui-même de rires satisfaits et qui, pour l'essentiel, constituent une succession d'idées reçues et de poncifs, formulés sous un habillage pseudo psychanalytique et sociologique".

"Ainsi dénués de toute véritable portée, les propos incriminés n'apparaissent pas de nature à inciter les internautes à la haine, la violence ou à la discrimination envers les homosexuels."

Addendum – Christian Vanneste a ensuite déclaré :

« Pour la quatrième fois depuis la cassation de 2008, la Justice me donne raison. C’est donc pour moi l’occasion de rappeler aux distraits et aux malveillants que je n’ai jamais été condamné mais seulement taxé d’une prétendue homophobie que je refuse absolument d’endosser. Dans un pays où des politiques se retrouvent le plus souvent devant les tribunaux pour des actions contraires à l’honnêteté ou à la morale, je revendique l’honneur d’avoir assumé ma liberté de pensée au service de ce que je crois le Bien Commun. Je mets en garde ceux qui laisseraient planer un doute sur les raisons pour lesquelles ce n’est pas ce que j’avais dit sur la déportation des homosexuels en France qui faisait l’objet des poursuites à mon encontre. La raison en est limpide : elle n’a pas existé comme le dit clairement le rapport rédigé sous la direction de Mickaël Bertrand. Je prends donc à témoin l’opinion publique du fait qu’un lobby a été assez puissant pour traîner dans la boue un parlementaire qui après trois mandats de travail acharné était coupable d’avoir dit la vérité.

Je voudrais surtout dénoncer l’attitude ignoble de l’UMP à mon encontre. Avant de s’informer, ses responsables m’ont accusé de négationnisme et menacé d’exclusion. Le parti auquel j’avais fidèlement appartenu depuis sa création, après avoir été en tant que gaulliste membre du RPR, m’a retiré pour la deuxième fois l’investiture, toujours en raison du poids du lobby homosexuel dans ses rangs, alors que mon travail portait très majoritairement sur d’autres sujets. Il n’a pas hésité à faire campagne contre moi. Chacun appréciera la valeur de son ralliement apparent aux manifestations contre le mariage unisexe. J’estime être en droit de demander des excuses publiques à son président, M. Copé. Rien dans les statuts du parti n’exigeait l’adhésion aux thèses du lobby. Je n’ai jamais commis quoi que ce soit qui fût contraire à l’honneur. Je ne suis pas condamné et ne l’ai jamais été. L’action menée contre moi par le parti dont j’étais membre est une honte pour celui-ci, et pour ceux qui en ont été les complices. »

Partager cet article

19 commentaires

  1. “il convient cependant de considérer qu’aucun véritable crédit ne peut sérieusement s’attacher à des propos que l’auteur ponctue lui-même de rires satisfaits”
    Ils ne savent même plus rédiger des attendus juridiquement, on croirait lire Libé. Enoncer des faits pour la justice de ce pays c’est pratiquer l’ironie !!!
    Qu’est-ce qu’il ne faut pas faire pour tenter de se protéger un peu du lobby LGBT.

  2. Si je dis que la boulimie n’est pas bonne pour la santé ou bien qu’elle est névrotique ou bien est une satisfaction de substitution, est-ce que j’incite à la haine des gros ou est-ce que je leur rends service??

  3. Cette décision est consternante quand au très faible niveau de l’argumentation juridique et à son caractère partisan.
    Qui peut encore croire que le phénomène “Mur des cons” est isolé?

  4. La justice frônçése interdit de rire en parlant.
    Il est aussi défendu d’être content de soi.
    Mais seulement quand on est de droite, bien entendu. Il est clair que la gauche est peuplée de timides violettes qui passent leur temps à douter d’elles-mêmes.

  5. Content pour Vanneste, mais ce jugement a un côté dangereux : en gros, le tribunal correctionnel plaide la folie !
    D’ici à ce qu’on enferme les opposants à l’homosexualisme…

  6. Aucun véritable crédit ne peut sérieusement s’attacher à des motivations que les magistrats ponctuent eux-mêmes de verbiages satisfaits et qui, pour l’essentiel, constituent une succession d’idées reçues et de poncifs, formulés sous un habillage pseudo philosophique et moralisant.
    Ainsi dénué de toute véritable portée, ce jugement n’apparaît pas de nature à mériter le respect des citoyens.

  7. Le niveau scolaire baissant, la notion de proportionnalité est floue dans la tête de nos “élites”. A la hausse comme à la baisse, le poids excessif de certaines populations, dans le media-cultureux ou dans les prisons, est nié.
    Tactique nouvelle : faire passer les opposants pour des simples d’esprit irresponsables. Cela sent les asiles psychiatriques du défunt Paradis soviétique…

  8. Mais où sont, dans les propos de C.Vanneste, les “idées reçues et les poncifs, formulés sous un habillage pseudo psychanalytique et sociologique”. Il énonce des faits. C’est le TCP qui interprète, incapable qu’il est de se soumettre tout simplement à la réalité toute crue. Laquelle est pourtant tellement prégnante qu’elle a pu traverser l’idéologie pour conduire à la relaxe. Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué!

  9. Ce qui est grave en France est que l’on n’a plus le droit de débattre publiquement. Que l’on ne soit pas d’accord avec Christian Vanneste est une chose, de là à faire immédiatement des actions judiciaires pour de simples propos en est une autre. De plus, ce qu’il dit n’est pas péjoratif et ressort plutôt du constat. Ce fut exactement la même chose pour Zemmour à propos de la population carcérale où, comme il le disait, il était factuel et constatait des réalités. Cette police de la pensée et du “politiquement correct” devient vraiment insupportable. Quand on pense qu’elle est le fruit de “soixante-huitards” du siècle dernier qui proclamaient alors : “il est interdit d’interdire”, les bras vous en tombent…

  10. Donc, nous pouvons en conclure que Monsieur Vanneste est décrit comme étant un débile mental et que, comme autrefois l’on croisait des “idiots de villages”, il est considéré comme “innocent”.
    Monsieur Vanneste compte-t’il faire une déclaration publique pour cette insulte à son intelligence ?

  11. Il est peut être relaxé mais ses propos sont ridiculisés. La vérité est ridiculisée, donc dévoyée. Hé hé…Très fort. Vanneste passe pour ringard, stupide et méprisable

  12. Ce juge devrait utiliser son DIF pour reprendre des cours de français : la syntaxe n’est pas son fort…
    Il est curieux de le voir ainsi donner une appréciation très personnelle en évoquant des “idées reçues” et des “poncifs”.

  13. Bravo Christian Vaneste, vous méritez tout notre respect, vous êtes à ma connaissance le seul homme politique français depuis 30 ans à chercher le bien commun et non votre propre gloire. Et c’est pour cela que vous les gênez car tel Jimminy le Criquet pour Pinocchio, vous êtes la voix de la conscience. Eux préfèrent écouter les mauvais génies.

  14. Tout ceci pour des mots !
    Je n’ai aucune sympathie pour ce Monsieur Vanneste mais il a droit de penser ce qu’il veut et même sans le ponctuer de rires satisfaits.
    Il est hallucinant que l’on puisse vous trainer en justice pour des mots et a fortiori que l’on puisse être condamné pour cela
    Ceux qui poursuivent pour des mots ou condamnent pour des mots devraient être jugés et mis hors d’état de nuire.
    Que ces Accusateurs pharisiens et leurs juges ne se fassent aucune illusion sur ce qui les attend devant le tribunal céleste.

  15. Ce qui est inquiétant, c’est qu’il est relaxé, sur une prise en compte de sa parole.
    On considère que c’est parce qu’il ne le pensait. Donc si le juge estime qu’il pense ce qu’il dit, il estime qu’il pourra condamner.
    C’est un pas de plus dans la liberté d’interprétation du juge, qui s’arroge le droit de sonder les consciences.
    De plus, c’est parfaitement pervers, puisque l’accusé, trop content d’être relaxé, aura tendance a accrédité cette version interprétative, donc a donner raison au juge pour que celui-ci arrêtes de taper. Pour être digne, il faudrait faire appel en rejetant son argumentation, en expliquant qu’on était très sérieux, et de pousser le juge à assumer son totalitarisme en condamnant réellement ou en relaxant intégralement, au nom de la liberté, et non au nom de la sottise de l’accusé.

  16. l’expulsion de M.Vanneste de l’UMP à été très utile pour révéler au plus grand nombre le vrai visage de l’UMP, intolérant , sectaire et surtout prêt aux actes les plus vils pour satisfaire au lobby de M. Bergé.

  17. Ils vous ont fait passer en justice. Ils vous ont fait perdre votre temps et détruit votre carrière. Ils agissent en toute impunité. Ce sont des professionnels, ils sont payés par nos impôts pour fixer leurs adversaires dans des procédures juridiques sans fin. C’est un moyen totalitaire.

  18. En effet, particulièrement sournois et partisan ce jugement. Nouvelle stratégie : nier le droit à une opinion en l’assimilant à de la folie ou du ridicule.

  19. Vanneste dit des choses interessantes qu’on peut lire sur le site de Ménard (nouveau maire de Béziers ! ) à bvoltaire .
    L’ump a été ignoble dans sa lacheté et acharnement contre Vanneste ,par conformisme du pret-à-penser gochiste devenu bonimenteur pro-homo, canasson pour le reste : gender, et pédophilie dans les écoles .
    Mais Vanneste a du talent .Il parle très bien depuis qu’il n’est plus sous l’étouffoir ump aussi sectaire que le PS .
    On espère qu’il sautera le mur des carcans conformistes ump pour rejoindre le courant patriote comme le font Ménard et Bompard démontrant qu’on peut servir la France mieux et autrement que la politicaillerie ,en continuant carrière politique et talentueuses missives à contre-courant de l’UMPS .

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]