Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Christian Estrosi : Maire, député, président de région, président de la métropole, cela fait beaucoup !

Tribune de Frédéric Saint Clair dans le Figaro :

"Christian Estrosi aurait pu renoncer à ses multiples mandats en toute discrétion. Il a choisi, à l'inverse, de communiquer, de faire de son désir de se conformer à la loi de non cumul des mandats qui entrera en vigueur en 2017 un outil de marketing politique. Une fausse bonne idée?

Maire, député, président de région, président de la métropole, cela fait beaucoup, cela relève, comme chez d'autres hommes politiques, peut-être davantage d'une soif de pouvoir que d'une capacité d'action. Dès lors, une loi qui, de façon plutôt naturelle, enjoint aux élus de se préoccuper principalement du mandat pour lequel ils l'ont été, quelle que soit la nature de ce mandat, une loi qui présuppose avec intelligence et raison que l'administration d'un territoire, quand bien même il s'agirait d'une petite ville, n'est pas une mince affaire, et exige temps et consécration, une telle loi n'est pas la bienvenue ; car elle contraint ; car elle gêne ; car elle irrite. Elle limite la volonté de puissance et aiguillonne l'ego politique de cette catégorie «socio-professionnelle» constituée des élus de la République (…) N'y a-t-il pas suffisamment de sujets de préoccupation pour éviter à un maire d'être tenté de briguer d'autres mandats ?

Christian Estrosi ne s'en soucie guère, et s'il renonce aujourd'hui, c'est uniquement pour ne pas être contraint par la loi. Car sinon, pourquoi avoir gardé son mandat de député jusqu'au mois de mars dernier? Pourquoi renoncer à celui de maire aujourd'hui, à quelques encablures de 2017? Mais le pire dans tout cela, ce n'est pas que l'élu d'une ville de cette envergure, qui additionne tant de problèmes, soit aveugle à la nécessité de se consacrer entièrement à sa ville, c'est la façon dont cet élu tente de garder la main sur ses mandats malgré tout.

Car qui a-t-il choisi pour lui succéder à son siège de député? Marine Brenier, une jeune conseillère municipale proche de l'intéressé. Responsable des jeunes UMP, en soutien à Nicolas Sarkozy en 2007, présidente contestée des jeunes Républicains – lors d'une élection où les accusations de «verrouillage du scrutin» et de «menaces» ont percé. Aujourd'hui élue à l'Assemblée Nationale, la jeune protégée de Christian Estrosi choisit pour être son suppléant… Christian Estrosi lui-même, qui n'aura aucun mal à la téléguider.

L'intéressé cède son fauteuil de maire? A son premier adjoint et ami, Philippe Pradal, ancien responsable de l'association des amis de Christian Estrosi. Une fois installé dans le fauteuil, Philippe Pradal nommera un premier adjoint qui ne sera autre que… Christian Estrosi, lequel continuera de présider le groupe de la majorité. Poutine nous avait habitué à ce genre de manœuvres lorsqu'il avait joué au jeu des chaises musicales avec son premier ministre Dimitri Medvedev pour contourner la Constitution…

Nous avons là un magnifique exemple de la façon dont l'instrumentalisation de la loi est orchestrée par des élus qui ne veulent à aucun prix s'écarter du pouvoir (…) Il n'est probablement pas le seul dans ce cas, et une étude sur l'ensemble du territoire révèlerait probablement une liste de noms conséquente. Au-delà des comportements de certains de nos élus, cet épisode révèle néanmoins un fait important: la loi est impuissante à moraliser les comportements de la vie politique. Que faire, dès lors, pour retendre les ressorts fatigués de notre démocratie représentative?"

L'auteur oublie de préciser que Christian Estrosi est aussi président de l'assemblée de substitution créée pour remercier la gauche à qui il doit son élection à la tête de la PACA…

À tous les lecteurs du Salon Beige en France, j’irai droit au but : pour poursuivre son travail le Salon Beige a besoin de vos dons. Le combat culturel que nous menons est violent et nos opposants disposent de moyens infiniment plus importants que les nôtres. Nous sommes en permanence ciblés par des personnes et des groupes qui savent utiliser l’argent, les médias et … la justice pour nous combattre et nous détruire.

Oui, notre existence dépend de vos dons. Nos besoins ne sont pourtant pas immenses, loin de là !
Il suffirait que chaque année 3 000 personnes fassent un don ponctuel de 50 € ou bien que 1 250 fassent chaque mois un don de 10 € pour que l’existence du Salon Beige soit assurée !

Vous savez le rôle que le Salon Beige joue chaque jour dans la lutte contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme; vous connaissez notre pugnacité à combattre chaque jour contre l’avortement, l’euthanasie, le mariage pour tous, la PMA, la GPA et toutes les dérives libertaires.

Le Salon Beige ne remplace pas votre rôle dans ces combats, il les facilite, les accompagne et les stimule.
S'il vous plait, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

10 commentaires

  1. Une “soif du pouvoir” qui lui apportera beaucoup de blé à sa retraite.

  2. Et en même temps, à sa place n’aurions-nous pas fait pareil ? Je ne soutiens pas le bonhomme, mais force est de constater que lorsque l’on croit à ses idées on fait en sorte que ceux qui nous remplace est les mêmes penchant. Et pourquoi pas que ce soit des gens qui nous écoute.
    Je ne vois aucun mal à l’action de M. Estrosi, il est cohérent avec son action politique. L’action réalisée ici est cohérente avec le système actuel, s’il fallait modifier ici quelque chose ce serait le système et non l’homme.

  3. Estrosi, le motodidacte, prouve une fois de plus que c’est lui le meilleur. 😀

  4. “Un tour de passe-passe”, “un copilote encore au volant”…
    Les réactions des politiques locaux sur le nouveau maire de Nice (Extrait partiel)
    – PIERRE-PAUL LEONELLI (MAJORITÉ, GROUPE NICE ENSEMBLE)
    “Quand il s’est présenté à la Région, Christian Estrosi savait que s’il gagnait, il devrait renoncer à certains de ses mandats. Il a renoncé à celui de député: entre Nice et Paris, il a choisi sa ville. Le recours de Marion Maréchal-Le Pen ayant été rejeté par le Conseil d’Etat, il deviendra premier adjoint. Philippe Pradal est à nos côtés depuis des années, il s’est toujours occupé des finances. C’est quelqu’un de rigoureux, d’engagé. Il est loyal et fidèle à Christian Estrosi, discret, modeste et très humain. Il porte des valeurs que je partage et j’étais très fier de le proposer en ma qualité de président de groupe de la majorité.”
    – PATRICK ALLEMAND (PS, UN AUTRE AVENIR POUR NICE)
    “Cette démission est, en fait, un faux départ. Elle était logique et inéluctable dès l’instant où Christian Estrosi avait été élu à la présidence de la Région. C’était donc une question de mois, le temps des recours qu’il a mis à profit pour préparer sa fausse succession. Car il est évident que s’il devient le premier adjoint de son successeur, cela signifiera que ce dernier n’aura aucune marge de manœuvre. Un bel exemple de détournement de la philosophie de la loi contre le cumul des mandants. Au final, cela ne changera pas grand-chose à Nice.”
    – JULIETTE CHESNEL-LE ROUX (EELV)
    “M. Estrosi, par un jeu de chaises musicales, passe de maire à premier adjoint. Bien que la loi soit respectée, l’esprit ne l’est pas. Souhaitons bonne chance à M. Pradal qui deviendra maire avec un copilote encore au volant.”
    – MARIE-CHRISTINE ARNAUTU (FN)
    “Si M. Estrosi, qui n’a que la démocratie à la bouche, l’appliquait, on repasserait devant les Niçois. Et cette désignation d’un nouveau maire ne serait pas le fait du roi.”
    Suite :
    http://www.nicematin.com/politique/un-tour-de-passe-passe-un-copilote-encore-au-volant-les-reactions-des-politiques-locaux-sur-le-nouveau-maire-de-nice-54131

  5. Il n’y a pas de petits profits.

  6. Comme on le voit, la racaille n’est pas que dans les quartier difficiles…

  7. et vous oublez certainement les responsabilités au sein des loges FM * * *.
    Décidément cela fait beaucoup trop !!!

  8. * Démission en trompe l’œil d’Estrosi de son poste de Maire de Nice
    Christian Estrosi vient d’annoncer à la presse, bien plus importante à ses yeux que l’ensemble des élus niçois, qu’il quitte son siège de maire.
    Mais cette démission est surtout illusoire pour deux raisons :
    – Évidemment, il reste à la tête de la métropole Nice côte d’Azur, principale manne budgétaire (700 millions d’euros pour la Ville, 1,5 milliard pour la Métropole),
    – Adepte du jeu de Bonneteau, Christian Estrosi laisse la place de Maire à son premier adjoint pour devenir lui-même premier adjoint.
    Avec Estrosi, rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme !
    Comme le déclare Christian Estrosi, ils formeront « un parfait tandem » : si Philippe Pradal se charge désormais de pédaler, malheureusement pour les Niçois, Christian Estrosi garde le guidon bien en main.
    Au moins, le nouveau Maire en titre ne pourra pas être moins fermé aux propositions des élus de l’opposition, c’est le seul point positif de cette démission en trompe l’œil…
    – Communiqué de presse de Marie-Christine Arnautu, Député européen, Vice-Président du Front National, Conseillère municipale de Nice, Conseillère communautaire de Nice Métropole

  9. Auri sacra fames… Le jour où les “responsables” politiques n’auront qu’une seule indemnité (admettons la plus élevée) pour faire bouillir leur marmite, je pense que leurs appétits vont singulièrement diminuer…
    Et comment fait-il, Estrosi, pour présider toutes ces assemblées ? Et qu’est ce que c’est que cette assemblée de substitution pour complaire à la gauche ? Est ce qu’il s’imagine que la gauche se plie à des gestes de remerciements ?
    Si cette satanée gauche passionnément anti-française monopolise tout partout, elle le doit à l’inexistence affichée de la droite mollusque… “la droite du fumier sur lequel la rose est éclose” comme disait le regretté Pierre Desproges…

  10. bonjour
    avec son ego sur dimensionné on trouvera bien un dossier douteux pour le couler lui ou ses pseudos remplaçants.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services